jeudi 13 avril 2017

Réponses aux nombreux mensonges de M.Martinez, paniqué par la montée en puissance de Marine Le Pen dans le monde du travail

Communiqué de presse de Florian Philippot, Vice-Président du Front National du 13/04/2017 Alors que le vote Marine Le Pen arrive largement en tête dans le monde du travail, parmi les employés comme les ouvriers ou les fonctionnaires, le patron de la CGT M.Martinez se croit autorisé à multiplier les mensonges dans le seul but de faire peur et de maintenir en place ses amis politiques. Ainsi, il ose, sans rire, dire que le projet économique de notre candidate est celui du MEDEF. Il doit sûrement confondre avec celui de M.Fillon ou... [Lire la suite]
lundi 6 mars 2017

Marine Le Pen veut dissoudre les groupes radicaux antifascistes

Après les débordements qui ont entouré certains déplacements de sa campagne, Marine Le Pen choisit de proposer une solution radicale. Ce lundi, elle a affirmé dans une interview au quotidien catholique d'extrême droite Présent que, si elle était élue, elle dissoudrait les « antifas », les groupes radicaux antifascistes. « Je vais les dissoudre parce que la loi exige qu'elles soient dissoutes », souligne la présidente du Front National, pour qui ces « groupuscules d'extrême gauche dits antifas (...)... [Lire la suite]
samedi 25 février 2017

De Clairvaux-les-Lacs à Nantes : la chienlit n'empêchera pas la démocratie

Nantes a encore une fois été le lieu de prédilection des fameux "antifa" sous lequel se cache légèrement tout ce que la gauche et l'extrême gauche, accompagnés pour l'occasion de leurs "cousins" anarchistes, afin de dégrader au maximum le mobilier urbain, les commerces, etc. Mais surtout, et c'est une évidence, pour "taper" sur les forces de l'ordre, car, au fait, il me semble étonnant de devoir constater (pour cela il suffit de lire la presse) que les "gentils manifestants" qui, comme chacun sait, ne font que s'opposer aux... [Lire la suite]
samedi 18 février 2017

Le soutien du Syndicat de la magistrature aux manifestations anti-police est un danger pour la République !

Par Marine Le Pen le 18/02/2017 En plein état d’urgence, il est à mon sens tout à fait irresponsable de laisser s’organiser une manifestation contre la police et de prétendues violences policières. Que le gouvernement ne prenne aucune disposition pourrait à la limite ne pas surprendre. Ce gouvernement est en effet resté sans réaction pendant des années devant des racailles qui font leur loi dans certains quartiers et n’hésitent pas à déchaîner leur violence dès qu’une manifestation leur en donne l’occasion, ce gouvernement a... [Lire la suite]
samedi 18 février 2017

Manifestations contre la police : je demande l'interdiction

Communiqué de presse de Marine Le Pen du 18/02/2017 Des manifestations « contre les violences policières » sont prévues cet après-midi dans toute la France, suite à l’affaire Théo. Alors que notre pays est toujours en état d’urgence, alors que ces manifestations ont systématiquement sombré dans la violence, la haine et les dégradations ces derniers jours, il est incompréhensible que le gouvernement n’ait pas pris les mesures qui s’imposent pour interdire ces rassemblements et garantir l’ordre républicain. Il faut... [Lire la suite]
samedi 11 février 2017

Grenoble : la manifestation de soutien à Théo dérape, plusieurs vitrines de commerces brisées

Deux cent personnes environ manifestaient vendredi soir à Grenoble en soutien à Théo, ce jeune de 22 ans victime d'une interpellation brutale en région parisienne. Des casseurs se sont introduits dans la déambulation. Plusieurs vitrines de commerces ont été brisées sur le cours Berriat. Ils étaient environ 200, plutôt jeunes, des militants syndicalistes, de parti politiques, comme de simples citoyens rassemblés ce vendredi place Notre-Dame à Grenoble. Tous sont venus exprimer leur soutien à Théo, ce jeune de 22 ans, victime d'une... [Lire la suite]
jeudi 9 février 2017

La France FN pour les nuls

Causeur Par Matthieu Baumier * le 09/02/2017 Si Pierre Rosanvallon a raison et que nous entrons dans un « moment populiste », moment qui serait de son point de vue un événement historique majeur, d’un niveau comparable à la chute du Mur de Berlin, alors comprendre ce qui motive l’électorat de l’un des partis politiques français considéré comme « populiste » n’est pas anodin. Le mot populisme est un mot outrageusement présent dans le débat public et reste cependant souvent flou. Pour parler de parti politique... [Lire la suite]
samedi 7 janvier 2017

Qui étaient vraiment les invités de « L’Émission politique » sur France 2 ?

Boulevard Voltaire Par Gabriel Robin, SG du CLIC le 07/01/2017 Le choix des intervenants des émissions politiques sur France 2 est toujours surprenant. Ainsi, au mois de janvier 2016, la chaîne invitait une certaine Wiam Berhouma pour faire face à Alain Finkielkraut dans l’émission « Des paroles et des actes » (DPDA). Cette jeune femme était, en réalité, une proche du Parti des indigènes de la République, organisme prônant une idéologie marxiste culturelle que d’aucuns qualifient de raciste… De nombreux... [Lire la suite]
mercredi 23 novembre 2016

À Sciences Po, une quarantaine d’étudiants empêchent la venue de Florian Philippot

Le vice-président du Front National devait débattre hier soir avec le secrétaire d’Etat Matthias Fekl dans un amphithéâtre de la grande école parisienne. Un débat annulé suite à la manifestation. Le Front National n’est définitivement pas le bienvenu à Sciences Po. Plusieurs épisodes récents ont fait grincer des dents rue Saint-Guillaume, une tendance confirmée hier soir lors de l’invitation du vice-président du parti, Florian Philippot. Ce dernier devait venir débattre avec le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur Matthias Fekl... [Lire la suite]
samedi 5 novembre 2016

2017 : les cadres du PCF refusent de soutenir Jean-Luc Mélenchon

L'appel de Pierre Laurent a été rejeté lors d'un vote de la conférence nationale du parti. Les délégués nationaux lui préfèrent une candidature autonome. C'est un énorme coup dur pour Pierre Laurent. À l'occasion de la conférence nationale du Parti communiste français à la Cité des Sciences, dans le XIXe arrondissement de Paris, les militants délégués ont rejeté samedi son appel à soutenir la candidature de Jean-Luc Mélenchon pour l'élection présidentielle de 2017. Sur les 529 votants, 53,69% ont préféré une candidature autonome... [Lire la suite]