vendredi 12 février 2016

Remaniement : Fleur Pellerin s’en va mais la politique restera

Communiqué de Gabriel Robin et Sébastien Chenu du Collectif Culture Libertés et Création du 12/02/2016 Fleur Pellerin sera restée ministre de la culture durant un peu moins de deux ans. Entrée en fonction en fanfare le 26 août 2014 dans le gouvernement « Valls II », elle n’aura pas survécu à la troisième valse ministérielle. Impopulaire, démagogique, idéologue, impuissante et parfois carrément « bling bling » en période de crise ; Fleur Pellerin n’aura pas marqué la rue de Valois de son empreinte. Elle en paye aujourd’hui le prix.... [Lire la suite]
vendredi 30 octobre 2015

Fleur Pellerin instaure la liberté de détruire le patrimoine

Boulevard Voltaire Par Gabriel Robin, secrétaire général du CLIC le 30/10/2015 J’aimerais citer « Ton style », mais la puissante police du politiquement correct n’apprécierait guère ce texte d’un autre âge, quand la « liberté de création » n’était pas un mantra vide de substance. Je me contente donc de rappeler ces quelques mots d’un autre chef-d’œuvre de Léo Ferré : « Avec le temps… Avec le temps va tout s’en va Mêm’ les plus chouett’s souv’nirs ça t’a un’ de ces gueul’s A la Gal’rie j’Farfouill’... [Lire la suite]
jeudi 1 octobre 2015

Fleur Pellerin se porte garante du pluralisme dans les médias. À la bonne heure !

Boulevard Voltaire Par Gabriel Robin, Secrétaire général du CLIC le 30/09/2015 Fleur Pellerin est un produit de Manuel Valls, le communicant de Matignon. D’idées, elle n’en a guère. D’ailleurs, dans « À l’Élysée, un Temps de président », reportage à la gloire de Gaspard Gantzer, marionnettiste en chef du résident élyséen, on constate aisément que la culture est un sujet anecdotique pour François Hollande et les siens. S’adressant à Fleur Pellerin, nouvellement nommée ministre de la « Culture », François... [Lire la suite]
mardi 1 septembre 2015

Téléphones, ordinateurs et tablettes n'ont pas à financer la télévision publique !

Communiqué de Presse du Front National du 01/09/2015 « Je demande fromage et dessert, c’est-à-dire plus de redevance et plus de pub », a déclaré la nouvelle patronne de France Télévisions Delphine Ernotte lors d’un déjeuner avec des journalistes hier. Alors que la redevance a déjà augmenté de 3 euros cette année, un élargissement de cette taxe à des supports numériques, comme des tablettes ou des ordinateurs, serait envisagé. Le Front National demande au gouvernement de faire savoir immédiatement qu’il s’opposera à tout... [Lire la suite]
dimanche 30 août 2015

Laurent Fabius brade notre patrimoine au Qatar : l’abjection

Communiqué de Gabriel Robin, Secrétaire général du CLIC du 30/08/2015 Le Quai d’Orsay est, une fois de plus, en passe de ridiculiser la France. Pire, le ministère trahit notre histoire en conscience. Paris compte, en effet, vendre le Palais Clam-Gallas qui abrite l’Institut culturel français de Vienne. Ce bâtiment de style néo-classique, monument historique classé, a été érigé en 1834. Il s’agit d’un monument d’exception, sans équivalent dans la capitale autrichienne. La République Française a acquis le Palais dans les années 50 à... [Lire la suite]
samedi 8 août 2015

Précisions sur le film Love, et l’entretien avec le Lab d’Europe 1

Par Gabriel Robin, Secrétaire général du CLIC le 07/08/2015 Le Lab d’Europe 1 a publié des extraits d’une conversation entre Sylvain Chazot et moi-même. Longue conversation d’à peu près vingt minutes, durant laquelle j’ai pu expliquer pourquoi il me paraissait nécessaire d’interdire le film Love aux moins de 18 ans. La retranscription sommaire de l’entretien ne me paraissait pas à même de dévoiler l’intégralité de ma pensée, relative à la micro polémique autour du film Love. Voici, en quelques points, les éléments essentiels à... [Lire la suite]
lundi 3 août 2015

Fleur Pellerin n’existe plus qu’à travers son opposition au Front National

Boulevard Voltaire   Par Gabriel Robin, Secrétaire général du CLIC le 03/08/2015 Tous les jours, ou presque, Fleur Pellerin écrit un tweet contre le Front National. Il semblerait qu’elle n’ait trouvé que cette solution pour exister politiquement et médiatiquement. À sa décharge, son bilan en tant que ministre de la Culture est proche du néant et ne manque pas de susciter les oppositions légitimes des créateurs, des amoureux du patrimoine, mais aussi des Français dans leur ensemble. Le projet de loi récemment... [Lire la suite]
dimanche 19 juillet 2015

Le projet de loi de Fleur Pellerin est un sommet d’hypocrisie

Boulevard Voltaire Par Gabriel Robin, Secrétaire général du CLIC le 19/07/2015 Fleur Pellerin vient de présenter son projet de loi « création artistique, architecture, et patrimoine ». Je ne ferai pas, ici, le détail des propositions de la loi, mais reviendrai en détail sur l’éditorial, signé de la main de Fleur Pellerin (ou de sa plume), qui accompagne la diffusion médiatique du projet. Car cet éditorial est frappé du sceau de l’hypocrisie la plus totale, en plus d’être confus et quasiment inintelligible. Cette loi... [Lire la suite]
samedi 11 juillet 2015

Le monde de la culture pourri jusqu’à l’os : népotisme, petits barons… Bienvenue en Sociétalie !

Communiqué de Gabriel Robin, Secrétaire général du CLIC du 09/07/2015 Ils peuvent essayer de nous reprocher notre ton volontiers polémique, pamphlétaire, et même parfois, tel qu’ils se plaisent à le dire, « populiste » ; mais mince, comment faire autrement ? Tous les jours, le monde politico-médiatique accroche à sa boutonnière une nouvelle décoration distinguant un ripoublicanisme institutionnel érigé au rang d’art. Ripoublicanisme n’est pas une jolie expression, mais elle sied si bien à ces enfants pourris... [Lire la suite]
mardi 7 juillet 2015

La République des copains : Julie Gayet fait virer le directeur des Beaux-Arts

Communiqué de Gabriel Robin,Secrétaire général du CLIC du 06/07/2015 « Moi je Président, la République sera exemplaire », nous disait François Hollande lors de l’élection présidentielle de 2012. Résultat ? Tout le contraire.Jerôme Cahuzac a triché avec le fisc et a menti aux représentants du peuple à l’Assemblée Nationale, Kader Arif a attribué des marchés publics à des proches, Yamina Benguigui a sous-évalué ses biens pour minorer sa note d’impôts… La liste est sans fin. Pas un jour n’est passé sans un scandale de la... [Lire la suite]