jeudi 1 février 2018

Viens voir les comédiens…

Le bilan du ministère de l’Intérieur publié hier, recensant tous les actes racistes commis l’année dernière fait état d’une forte décrue en 2017 sur notre territoire: -34,5% ( 121 faits) pour les actes anti-musulmans, -14,8%, ( 518 faits) pour les les actes racistes (hors actes anti-juifs et anti-musulmans comptabilisés à part), – 7,2% ( 311 faits) pour les actes anti-juifs regroupés sous le vocable d’actes antisémites. Dans son communiqué le ministère précise cependant que « Cette baisse globale ne doit cependant pas masquer... [Lire la suite]
jeudi 1 février 2018

Blocages : FO pénitentiaire «noyauté par le FN» selon Macron, «risible» répond le syndicat

Emmanuel Macron aurait accusé le syndicat Force Ouvrière (FO) pénitentiaire d'être infiltré par le Front National (FN), expliquant selon lui le «jusqu'au-boutisme» du mouvement de grogne des surveillants de prisons. Contacté par RT France, FO dément. Selon l’édition du 31 janvier de l'hebdomadaire satirique Le Canard Enchaîné, Emmanuel Macron se serait emporté devant ses proches au sujet de la crise des gardiens de prison. Selon lui, «les syndicats ne tiennent rien». «FO pénitentiaire est noyauté par... [Lire la suite]
mardi 10 octobre 2017

Projet d'attentat depuis Fresnes : "Le laisser-aller au sein des prisons est favorable aux prêcheurs"

Deux détenus de la prison de Fresnes, qui préparaient un attentat depuis leurs cellules, ont été mis en examen vendredi. Depuis la fin de l'année dernière, ces deux hommes, un Français de 22 ans et un Camerounais de 28 ans, étaient discrètement mais étroitement surveillés par la DGSI. Des radicalisations plus difficiles à repérer Selon l'administration pénitentiaire, près de 2.000 détenus sont actuellement radicalisés en France. Mais ce chiffre est "difficile à calculer", selon Emmanuel Baudin, secrétaire général du Syndicat... [Lire la suite]
lundi 1 mai 2017

1er Mai : les syndicats mobilisent beaucoup moins qu'en 2002 et... 2012

Ce 1er Mai 2017 ne restera pas dans les annales du syndicalisme. Les deux principaux syndicats, CGT et CFDT, ont défilé séparément, ne trouvant pas d'accord sur le mot d'ordre de la manifestation : «contre le FN» ou «votez Macron». A Paris, le défilé de ce lundi après-midi a rassemblé entre 30.000 participants selon la préfecture et 80.000 selon la CGT. Le ministère de l'Intérieur chiffre cette mobilisation à l'échelle nationale à 142.000 manifestants, 280.000 pour le syndicat. Ces chiffres sont néanmoins les plus élevés du... [Lire la suite]
vendredi 27 janvier 2017

PSA: la production perturbée à Sochaux par le blocage d'un fournisseur tchèque

La production de l'usine PSA de Sochaux est perturbée depuis trois jours par le défaut d'approvisionnement en pièces d'un fournisseur en République tchèque dont le site a été touché par un incendie, a-t-on appris ce jeudi 26 janvier 2017 d'un syndicat et de la direction. La ligne de fabrication des Peugeot 3008 a été arrêtée mardi matin, puis toute la journée de mercredi, à cause de l'incendie qui a touché dimanche l'usine d'un fournisseur de revêtements de mousse pour les planches de bord, basée en République... [Lire la suite]
mercredi 22 juin 2016

Couac !

Après avoir annoncé ce matin que la manifestation de jeudi contre la loi travail était interdite, la préfecture de police de Paris se ravisait trois heures plus tard... S'il fallait une nouvelle preuve que la France n'est pas gouvernée , la voilà ! "Le ministère de l'Intérieur a proposé un défilé plus court et permettant d'assurer la sécurité de tous" a expliqué cet après-midi Manuel Valls à l'Assemblée nationale pour tenter d'expliquer cet énième revirement. Ce qui est inquiétant dans cette affaire, c'est que le pouvoir... [Lire la suite]
dimanche 10 janvier 2016

Air France : le communautarisme des syndicats pointé du doigt

Une enquête du journal Marianne révèle la complaisance de certains syndicats d’Air France envers le radicalisme musulman. Après la mise en place de l’Etat d’urgence le 13 novembre, une vaste opération de déradicalisation a été menée dans le secteur du transport aérien. Plusieurs employés se sont ainsi vus retirer leurs badges d’accès aux zones réservées des aéroports, et près de 4 000 casiers des employés d’Air France ont été perquisitionnés. Des documents de propagande djihadiste ont été retrouvés, ainsi que de... [Lire la suite]
samedi 19 décembre 2015

Prison de Condé sur Sarthe: un colis de Noël trop lourd pour ne pas être "explosif" selon les syndicats

"Une décision loufoque! Inadmissible et incompréhensible!" s'insurgent les responsables du syndicat des personnels de surveillance Force Ouvrière. Pour Noël, un colis de 59 kilos a été livré à "un caïd libérable en 2052". Comme le précisent nos confrères de Ouest France, qui citent Emmanuel Baudin, secrétaire interrégional du syndicat, le paquet contenait "essentiellement  de la nourriture", de la farine, des paquets de gâteaux, mais il a tout de même été livré par "transpalette" car il était trop lourd! Et surtout, selon... [Lire la suite]
vendredi 11 décembre 2015

Régionales : cinq syndicats appellent à voter contre le FN

Cinq syndicats -CGT, CFDT, CFTC, Unsa, FSU- sont sortis de leur réserve, donnant une consigne pour le deuxième tour des régionales dimanche: voter contre le Front National, une "menace pour la démocratie" à leurs yeux. "La CFDT appelle dès aujourd’hui les Français à voter massivement pour que le FN soit battu dans toutes les régions", souligne dans un communiqué la centrale. "Les idées et le programme du Front national font peser un risque sur la démocratie", affirme sur son blog le numéro un de la CFDT, Laurent Berger. La... [Lire la suite]
mardi 17 mars 2015

Le FN et les syndicats : une si longue histoire…

Stéphane Montrelay, maire Sans Etiquette de Rans dans le Jura est candidat pour le Front National. Il était responsable CFDT chez Solvay à Tavaux. Son syndicat l’a exclu car il a dit qu’il était CFDT sur ses tracts. Le Front National et les syndicats : la grande histoire qui revient régulièrement au moment des élections. En général, les syndicats excluent leurs adhérents quand ils se présentent sous la bannière FN. Marine Le Pen en profite pour dénoncer leur « ostracisme ». Et les syndiqués votent bien pour qui ils... [Lire la suite]