lundi 17 septembre 2018

Indre-et-Loire : un homme battu à mort pour une place de parking

Les temps sont difficiles pour les chauffeurs de bus, victimes d’incivilités et de violences quasi quotidiennes. Alors que la RATP a entamé une procédure disciplinaire contre l’un de ses chauffeurs qui avait giflé jeudi 13 septembre un collégien qui l’avait forcé à freiner brusquement, France Bleu rapporte ce lundi qu’un autre conducteur de bus est décédé après avoir été roué de coups par deux individus sous les yeux de ses enfants. « Ils se sont acharnés sur lui » Les faits se sont déroulés vers 18h30, samedi... [Lire la suite]
mardi 17 juillet 2018

La France championne du monde : au moins deux morts et 292 gardes à vue en France après des incidents

La fête qui a rassemblé des milliers de personnes, partout en France, dimanche après la victoire des Bleus en finale de la Coupe du monde football face à la  Croatie (4-2) a parfois mal tourné. Plusieurs incidents opposant les forces de l'ordre et "casseurs" ont éclaté à Paris et en région.  Dans la capitale, 102 personnes ont été interpellées et 90 placées en garde à vue selon la préfecture. Le ministère de l'Intérieur a recensé 292 gardes à vue dans toute la France. Deux morts et trois enfants... [Lire la suite]
mardi 17 avril 2018

Des gendarmes évoquent un enlisement de l'opération à Notre-Dame-des-Landes et dénoncent un "immobilisme politique"

Les gendarmes mobilisés depuis le 9 avril sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes en ont-ils ras-le-bol ? Oui, répond Gendarmes et Citoyens, association professionnelle nationale militaire créée en 2008 pour "défendre les intérêts collectifs et individuels des militaires de la gendarmerie".   Dans une tribune publiée lundi sur son site internet et sa page Facebook, intitulée "Gendarmes mobiles contre immobilisme politique : combien de temps encore ???", l'association dénonce... [Lire la suite]
vendredi 27 octobre 2017

Le parlement de Catalogne proclame l'indépendance

Le parlement catalan a adopté ce vendredi une résolution unilatérale d'indépendance. Une déclaration de rupture avec l'Espagne. De son côté, Madrid a autorisé la mise sous tutelle de la Catalogne. Mariano Rajoy et Carles Puigdemont ont appelé chaque camp à garder son calme. La résolution a été votée à bulletins secrets ce vendredi après-midi au parlement catalan, en l'absence de l'opposition. Adoptée par 70 députés séparatistes sur 135, elle déclare que la Catalogne devient un "État indépendant prenant la forme d'une République". ... [Lire la suite]