vendredi 15 juin 2018

General Electric trahit ses engagements : l’Etat français reçoit le prix de sa naïveté et la monnaie des choix d’Emmanuel Macron

Communiqué de presse de Julien Odoul, Président du groupe Rassemblement National au Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, Membre du Bureau National du 15/08/2018 L’histoire était écrite d’avance. Dans un communiqué lapidaire, le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a indiqué que le groupe américain General Electric serait dans l’incapacité d’honorer sa promesse de créer 1 000 emplois nets d’ici la fin de l’année 2018 comme il s’y était engagé lors du rachat de la branche énergie du groupe français Alstom... [Lire la suite]
mercredi 18 octobre 2017

L'Etat quitte pour de bon le capital d'Alstom

Depuis le rachat en 2014 par l'américain General Electric des activités énergétiques d'Alstom, l'Etat contrôle provisoirement 20% du français, ces titres lui ayant été prêtés par le groupe Bouygues. L'Etat avait la possibilité jusqu'à ce mardi 17 octobre d'acheter pour de bon ces titres, mais il avait confirmé ne pas en avoir l'intention lors de l'annonce en septembre du rachat des activités ferroviaires d'Alstom par Siemens."L'Etat français confirme (...) qu'il n'exercera pas les options d'achat données par Bouygues", avait alors... [Lire la suite]
mardi 19 janvier 2016

Sophie Montel sur Alstom et l'emploi sur France 3 Franche-Comté le 19/01/2016

Sophie Montel était l'invitée du "19/20" sur France 3 Franche-Comté, et était interrogée à propos de l'emploi, Alstom et General Electric le 18/01/2016
vendredi 15 janvier 2016

Il faut renationaliser la branche énergie d’Alstom

Communiqué de presse de Sophie Montel, présidente du groupe Les Patriotes-FN en région Bourgogne-Franche Comté et de Florian Philippot, président du groupe Les Patriotes-FN en région ACAL du 5/01/2016 Deux mois après avoir bouclé l’acquisition des activités d’Alstom dans l’énergie, General Electric a annoncé qu’il allait supprimer 765 postes en France, et ce alors même que le gouvernement avait vendu le dépeçage d’Alstom aux Français en brandissant une promesse de création nette de 1000 emplois. Au-delà de la promesse non-tenue... [Lire la suite]
jeudi 14 janvier 2016

765 postes supprimés chez Alstom par General Electric : où sont passées les promesses ?

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen, Secrétaire général du Front National du 13/01/2016 L’annonce de la suppression de 765 postes en France par General Electric est une terrible nouvelle pour les salariés d’Alstom. Ils paieront une fois de plus le prix de l’irresponsabilité du gouvernement socialiste qui a accepté de brader l’un des principaux fleurons de notre industrie nationale au profit du conglomérat américain. En dépit des promesses de maintien des activités en France, la passivité et... [Lire la suite]
lundi 23 février 2015

Alstom Transport : l'incertitude se prolonge pour les salariés de Belfort

L'annonce d'un plan social drastique redouté par les syndicats à l'usine Alstom-Transports de Belfort a été "repoussée", a-t-on appris lundi 23 février 2015 auprès de deux syndicats, persuadés que le projet n'est cependant pas enterré. Selon la CGT et la CFE-CGC, le Comité central d'entreprise d'Alstom-Transports ne sera finalement pas réuni cette semaine et le comité de groupe européen prévu lundi et mardi n'abordera pas la situation de l'usine belfortaise. De source syndicale, un plan de suppression... [Lire la suite]
mardi 24 juin 2014

Alstom : Montebourg n’a presque rien sauvé mais fait semblant d’avoir gagné

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National du 24/06/2014 Le gouvernement emmené par Arnaud Montebourg déclare qu’il a réussi à sauver notre fleuron industriel Alstom. Quand on regarde dans le détail, General Electric reprend 100% des turbines à gaz et vapeur d’Alstom et obtient la moitié des turbines destinées au nucléaire français. Les éoliennes terrestres, l’énergie solaire et la géothermie passent aussi sous contrôle de l’américain. Les centrales hydroélectriques et les éoliennes en mer sont partagées à... [Lire la suite]
vendredi 20 juin 2014

Alstom : derrière les discours d'Arnaud Montebourg, l'enterrement d'une solution française !

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National du 20/06/2014 L’annonce par Arnaud Montebourg du choix du gouvernement français en faveur de l’offre de l’américain General Electric dans le dossier Alstom, sonne comme une nouvelle trahison des intérêts de la France par le gouvernement socialiste. Malgré toutes ses explications, Monsieur Montebourg valide l’abandon d’un fleuron de notre industrie à l’un de ses plus importants concurrents étrangers. En effet, selon les termes du ministre, une large partie des... [Lire la suite]