lundi 12 octobre 2015

Immigration - L’encombrant héritage de la gauche

  Socialistes et communistes n’ont pas toujours fait profession d’antiracisme. Petit rappel historique. La gauche n’a pas toujours eu sur l’immigration, ni sur les “races”, les pudeurs qu’elle affecte aujourd’hui. On se rappelle les propos de Georges Marchais, parus dans l’Humanité du 6 janvier 1981 : « La cote d’alerte est atteinte […], déclarait le candidat communiste à l’élection présidentielle. La présence en France de près de 4 millions et demi de travailleurs immigrés fait que la poursuite de l’immigration pose... [Lire la suite]
mercredi 22 avril 2015

Hollande dixit : contre l’UMPS, le FNPC ?

L'auteur ou les auteurs de cet article ne sont en rien membres du Front National, du Rassemblement Bleu Marine ou d'un autre mouvement de cette famille de pensée politique -à ma    connaissance- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici. Boulevard Voltaire Par Nicolas Gauthier le 22/04/2015 Il s’agit évidemment d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, comme le chantait si bien Charles Aznavour. Soit l’époque où notre Parti communiste qui,... [Lire la suite]
vendredi 2 janvier 2015

À Villejuif, l’Esplanade Georges-Marchais doit conserver son nom

Communiqué de presse de Bertrand Dutheil de La Rochère, Président de Patrie et Citoyenneté au sein du RBM du 01/01/2015 Le maire UMP de Villejuif (Val-de-Marne) a décidé de changer le nom de l’Esplanade Georges-Marchais. La coalition qu’il dirige a emporté, en mars dernier, cette municipalité sur le Parti communiste, qui la gérait depuis 1925. Cette coalition préfigure l’UMPS au plan national. S’y retrouvent des socialistes plus ou moins en congé de parti et surtout des verts menés par Alain Lipietz. Peu importe le jugement que... [Lire la suite]
dimanche 12 octobre 2014

PCF : lorsque le PCF soutenait encore les ouvriers et fustigeait l'immigration

Il y a quelques dizaines d'années maintenant, le paysage politique était encore libre de tenir des propos qui, aujourd'hui, apparaitraient comme étant totalement inconsidérés...surtout une liberté de parole venant de la gauche. Durant la campagne présidentielle de 1981 et au cours des années qui les précèdent, le PCF et en particulier, son secrétaire général Georges Marchais porte un regard particulièrement vif n sur les problèmes de l'insécurité et de l'immigration qui se rapporte fort bien à la situation actuelle. Sauf que... [Lire la suite]
mardi 20 août 2013

Politique et Météo : le goût français de la déprime

Étonnante la vie politique française quand on prend un peu de recul… À bien y regarder, la répartition des rôles à gauche à droite est troublante car elle se joue des étiquettes sans qu’aucun observateur qualifié, comme les spécialistes n’aiment rien tant qu’à s’auto-proclamer eux-mêmes, ne s’en étonne. Rappelez-vous… Quand le Parti communiste, par la voix de son secrétaire général, le tant regretté (ou regrettable, au choix) Georges Marchais, martelait : « En raison de la présence en France de près de quatre millions et demi... [Lire la suite]
lundi 11 février 2013

La faucille et le marteau…ou la flamme ?

Bruno Gollnisch Le 11/02/2013 Le 36ème congrès du parti communiste « français » s’est achevé  hier dimanche à Aubervilliers par la réélection avec 100% des voix de Pierre Laurent -seul candidat au poste de secrétaire national. Il  a  indiqué la volonté de son parti  de  « réorienter la politique sociale-libérale du gouvernement », avec l’aide «de toutes les forces de la gauche». Parmi les priorités du PC, figurent ainsi  l’interdiction des licenciements boursiers, le droit de vote des étrangers,... [Lire la suite]
samedi 27 octobre 2012

Identitaire de gauche ?

L'auteur ou les auteurs de cet article n'est en rien membre du FN ou d'un autre mouvement de cette famille de pensée politique et il ne partage pas forcément les idées défendues ici Boulevard Voltaire Par Robert Ménard le 27/10/2012 C’est en entendant le Parti communiste réclamer, avec quelques autres, rien de moins que la dissolution des Identitaires — après leur occupation pacifique d’une mosquée, en construction faut-il le rappeler — que je me suis surpris regrettant… Georges Marchais. Oui, vous avez bien lu, Georges Marchais,... [Lire la suite]