vendredi 2 mars 2018

Ne plus reculer face à l’islamisme. Révélations sur le développement de l’islamisme en Bourgogne Franche-Comté

Conférence de presse du groupe FN au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté du 02/03/ 2018 "Le 11 février dernier, dans un entretien au Journal du Dimanche, Emmanuel Macron a déclaré vouloir réformer l’islam de France avec notamment pour objectif de « retrouver ce qui est le cœur de la laïcité » et de « préserver la cohésion nationale ». Entre les lignes, le Président de la République a reconnu qu’il existe un problème avec l’islam et que ses relations avec la République sont pour le moins difficiles.  Le 22 février, Le... [Lire la suite]
mercredi 1 novembre 2017

Gray : le corps retrouvé est bien celui d'Alexia Daval

"Les constatations réalisées sur le corps, dans la scène de crime, par les techniciens en identification criminelle ont été adressées dès hier à un laboratoire de policetechnique et scientifique. Leur exploitation ADN confirme que le cadavre découvert est bien celui d'Alexia Daval, la joggeuse disparue à Gray", a précisé Emmanuel Dupic dans un communiqué.Alexia Daval était partie samedi 28 octobre pour un footing. Elle n'est jamais rentrée chez elle. Au terme de 72 heures de recherches, un élève gendarme a retrouvé un corps sous un... [Lire la suite]
mercredi 7 août 2013

7 août 1595. Le bon roi Henri IV devient le bourreau des Francs-Comtois

Ah ! Le bon roi Henri IV ! Cet admirable père de famille qui se met à quatre pattes pour jouer avec ses enfants, cet insatiable séducteur qui roucoule devant chaque jupon, ce mécène des Restos du coeur qui offre une poule au pot à chacun de ses sujets, comme nous l'aimons... C'est notre roi préféré. Pourtant, il possède également une face sombre qui est tombée dans les oubliettes de l'histoire. Ce bon vivant est aussi un monstre qui massacre et rançonne des citadins paisibles, uniquement coupables de s'être refusés à lui.... [Lire la suite]
vendredi 31 mai 2013

Tremblois (Haute-Saône) : Agressé, séquestré par de faux gendarmes

  Le Pays Par Cécilia Cherrier le 30/05/2013 Emmanuel Valat se souviendra de cette nuit du 16 au 17 mai : le calvaire a duré 2 h 45 dans son château de Tremblois. Les hommes qui l’ont brutalisé exigeaient de l’argent. Emmanuel Valat réside au château de Tremblois (Haute-Saône), en bordure de la départementale 475 qui relie Gray à Pesmes. L’élégante bâtisse prend place au cœur d’un parc arboré et isolé. Un cadre bucolique qui s’est transformé en enfer dans la nuit du 16 au 17 mai, où le sexagénaire a bien cru vivre ses... [Lire la suite]