lundi 16 avril 2018

Communiqué du groupe FN Bleu Marine Grand Est suite à la fermeture de 30 lits à l’hôpital de Hayange

Communiqué du groupe FN Bleu Marine Grand Est suite à la fermeture de 30 lits à l’hôpital de Hayange du 14/04/2018 Nous apprenons la fermeture de 30 lits à l’hôpital de Hayange, entrainant la fermeture complète du service de soins de suite de réadaptation. La vallée de la Fensch ne doit pas devenir un désert médical, mettant en danger les habitants ! Une fois de plus notre service public hospitalier subit les conséquences des politiques désastreuses appliquées à la santé des Français comme dans bien d’autres domaines. La... [Lire la suite]
mercredi 31 janvier 2018

Services publics en Moselle : quand l’État capitule face à la racaille !

Communiqué de presse de Dominique Bilde, Député européen, Membre du Bureau Politique du 31/01/2018 C’est sur fond d’inquiétudes liées à la sécurité que la trésorerie de Vigy a cessé, depuis le 1er janvier, d’accepter les liquidités. Pour utiliser ce moyen de paiement, il faudra donc désormais parcourir 20 kilomètres, jusqu’à Maizières-lès-Metz. Cette « expérimentation », décriée par les élus et les habitants, fait écho au déménagement du centre des finances publiques d’Algrange dans la ville plus sûre d’Hayange, gérée par le Maire... [Lire la suite]
mardi 19 décembre 2017

Secours populaire : jugement du Tribunal de Thionville, un appel au squat !

Communiqué de presse de Fabien Engelmann, maire FN d'Hayange du 19/12/2017 Aujourd’hui, le tribunal deThionville a rendu sa décision. Une décision politique. Il ordonne à la Ville de Hayange de rétablir le gaz et l’électricité dans un local, dont elle est propriétaire, occupé illégalement par le Secours populaire. En clair, il s’agit d’un droit au squat accordé à une association pro-migrants qui dénigre notre municipalité à longueur de temps.Il est donc exigé des contribuables hayangeois qu’ils continuent à payer le gaz et... [Lire la suite]
mercredi 13 septembre 2017

BFMTV préfère la fête du Makrout à la fête du cochon

Ce 5 septembre, BFMTV diffusait un reportage signé par Salhia Brakhlia sur la fête du cochon à Hayange. Les interviews ont été tronquées, le montage et la voix off sont d’une partialité révoltante : un véritable reportage de propagande. La méthode de montage et de narration du reportage est inhabituelle pour BFMTV : la journaliste se montre à l’écran dans une espèce de mise en scène théâtrale, le ton est ironique mêlant moue dégoûtée, sarcasme et commentaires pleins de sous-entendus. En fait, Salhia Brakhlia... [Lire la suite]
vendredi 25 août 2017

Hayange : la fête du cochon dérange

Faudra-t-il un jour supprimer le mot « cochon » de toutes les expressions françaises où celui-ci apparaît et le remplacer par un autre mot, comme transformer « cochon qui s’en dédit » par « merguez qui s’en dédit » ? Allez savoir. Le mot, comme l’expliqueFabien Engelmann, maireFN d’Hayange (Moselle), semble être devenu un gros mot. Du moins aux yeux de quatre artistes – Caroline Loeb, Eve Angeli, Enzo Enzo et Ana Ka – et du producteur de leur spectacle Drôles de dames, Olivier Kaefer. Invités à... [Lire la suite]
mercredi 22 février 2017

Hayange : L’État socialiste impose la réouverture de l’Hôtel Central dédié aux migrants

Communiqué de Presse de Fabien Engelmann, Maire de Hayange, Conseiller Régional Grand Est du 22/02/2017 Il y a quelques temps, j’avais pris un arrêté ordonnant la fermeture de l’Hôtel Central, situé en centre-ville, pour des raisons de sécurité. Le propriétaire, que l’on peut qualifier de marchand de sommeil, utilisait la bienveillance du gouvernement socialiste envers les migrants et demandeurs d’asile pour faire son beurre et occuper un bâtiment miteux présentant de gros problèmes de sécurité. Suite à cette fermeture, quelques... [Lire la suite]
dimanche 11 décembre 2016

Politisation du Secours Populaire de Hayange : Nous avions raison depuis le début !

Communiqué de presse de Fabien Engelmann, Maire de Hayange et Conseiller régional du Grand Est du 10/12/2016 Suite à l’article du RL du 9 décembre, « Secours Populaire « Stop à la récupération politique » » Voici ce qui est écrit dans l’interview de Madame Marie-Françoise Thull, Présidente de la fédération mosellane du Secours Populaire, retranscrite aujourd’hui dans le Républicain Lorrain « Quand je constate les tentatives de récupération politique de notre association et de ses actions, par des gens qui veulent se donner une... [Lire la suite]
vendredi 25 novembre 2016

Quand les responsables socialistes dilapident l’argent des Français au profit des migrants

Communiqué de presse de Fabien Engelmann, Maire de Hayange et Conseiller régional Grand-Est du 25/11/2016 Dans une note de l’Ofii (Office français d’immigration et d’intégration), le gouvernement socialiste nous informe qu’il souhaite augmenter à 2 500€ l’aide au retour au bénéfice des migrants. Mais également de prendre en charge les frais de transport de ceux-ci et parfois même, leur fournir une aide à l’intégration sur place, pouvant aller jusqu’à 10 000€. La question est extrêmement simple : De qui se moque-t-on ? Débourser... [Lire la suite]
mardi 18 octobre 2016

Hollande en Lorraine : La valse des prétendants, épisode 2

Communiqué de presse de Fabien Engelmann Maire de Hayange et Conseiller régional Grand-Est FN du 18/10/2016 Après Montebourg, le contestataire pas si courageux puisqu’il aura attendu une année avant de démissionner de son confortable poste de Ministre, nous recevons François Hollande, l’homme aux promesses de campagne non respectées. Il est donc venu nous exposer son mépris pour le peuple, désormais de notoriété publique, à Florange. D’ailleurs, de tous ses engagements, le seul que Hollande ait respecté, c’est bien celui de... [Lire la suite]
mercredi 12 octobre 2016

Montebourg en Lorraine : La valse des prétendants continue !

Communiqué de presse de Fabien Engelmann Maire de Hayange et Conseiller régional Grand-Est du 12/10/2016 Dans la famille des candidats à la primaire socialiste, je voudrais Arnaud Montebourg… qui sera donc en Lorraine durant trois jours. Trois jours durant lesquels il ira bien évidemment rencontrer les organisations syndicales du site Arcelor Mittal. Ces mêmes syndicats à qui il avait fait de vaines promesses. Ceux dont il avait calmé l’un des plus ardents défenseurs, M. Edouard Martin, avec une place bien confortable de député... [Lire la suite]