lundi 2 juillet 2018

Immigration : nos alliés autrichiens du FPÖ et italiens de la Lega défendent fermement leurs frontières nationales

Editorial de Nicolas Bay, co-président du groupe ENL, paru dans « La lettre du Groupe Europe des Nations et des Libertés » du 25 juin 2018 Chers amis, Comme je vous l’annonçais la semaine dernière, c’est aujourd’hui le lancement de la présidence autrichienne de l’Union européenne, pour six mois. Sans attendre le débat qui aura lieu mardi à Strasbourg, nous savons que la coalition FPÖ/ÖVP au pouvoir en Autriche veut avant tout un « changement de paradigme » dans la politique migratoire européenne. Mardi 26, l’Autriche a... [Lire la suite]
lundi 25 juin 2018

C'est désormais l'Autriche qui va fixer une partie de l'agenda européen

Editorial de Nicolas Bay, co-président du groupe ENL, paru dans « La lettre du Groupe Europe des Nations et des Libertés » du 25 juin 2018  À partir de juillet, c’est l’Autriche qui occupera la présidence tournante de l’Union européenne. Elle aura ainsi la possibilité d’orienter les dossiers discutés entre les chefs de gouvernements, puisqu’elle sera chargée de proposer des compromis. C’est dans ce contexte que je participais, mardi dernier à Vienne, à la réunion des présidents de groupes du Parlement européen avec... [Lire la suite]
samedi 9 juin 2018

L'Autriche lance son combat contre «l'islam politique»

Lors de son élection comme chancelier d'Autriche, en décembre dernier, Sebastian Kurz, du haut de ses 31 ans, promettait une «tolérance zéro» envers un islam qu'il espérait devenir «européen». Vendredi, les premières réformes de son gouvernement, codirigé par le parti conservateur (ÖVP), dont il est le chef, et le parti de la liberté (FPÖ, extrême droite), ont été annoncées. «Des sociétés parallèles, l'islam politique et la radicalisation n'ont pas leur place dans notre pays», a argué le jeune dirigeant lors d'une... [Lire la suite]
mercredi 4 avril 2018

L'Autriche veut interdire le port du voile en maternelle et primaire

Le gouvernement autrichien du conservateur Sebastian Kurz, allié à l'extrême droite  FPÖ, a indiqué aujourd'hui préparer une loi à valeur de "symbole" pour interdire le port du voile aux fillettes au jardin d'enfant et à l'école primaire. Le projet de texte devrait être finalisé avant l'été, a précisé le ministre de l'Educaion  Heinz Faßmann lors du conseil des ministres, expliquant qu'il voyait dans cette initiative "une mesure symbolique", indépendamment du nombre d'enfants concernés dans les écoles maternelles et... [Lire la suite]
mardi 19 décembre 2017

Merci pour ce moment…à grand coup de bûche de bonheur

Évoquant l’élection de Miss France diffusée samedi sur TF1, une cht’i de souche, Maëva Coucke (une insupportable provocation raciste?),  le journaliste d’Europe 1 David Abiker a commis ce tweet assez drôle, en pleine polémique désormais habituelle initiée par d’ autoproclamés féministes et autres défenseurs des minorités opprimées : « je trouve que le concours miss France a une approche légèrement genrée de la compétition et assez peu inclusive des moches. » En Autriche,... [Lire la suite]
dimanche 17 décembre 2017

Pourquoi le nouveau gouvernement autrichien peut changer la donne en Europe

Boulevard Voltaire Par Ferenc Almassy le 17/12/2017 Conséquence rapide et directe de la calamiteuse gestion germanique de la crise des migrants de 2015, l’Allemagne et l’Autriche sont dans une phase très difficile de flottement politique. Mais vendredi, l’Autriche a mis un terme à son calvaire, qui s’est avéré être une mutation. L’Autriche a désormais – comme ça y est d’usage – un gouvernement de coalition, réunissant les conservateurs du ÖVP avec, cette fois, les nationaux-libéraux du FPÖ. Une coalition qui pourrait bien... [Lire la suite]
samedi 16 décembre 2017

Autriche : après un accord avec les conservateurs, l'extrême droite obtient les ministères de l'Intérieur, de la Défense...

  L'extrême droite a obtenu les ministères régaliens de l'Intérieur, de la Défense et des Affaires étrangères dans le nouveau gouvernement formé avec le conservateur Sebastian Kurz, a annoncé le dirigeant du Parti de la liberté de l'Autriche (FPÖ), samedi 16 décembre. Heinz-Christian Strache s'exprimait lors d'une conférence de presse à Vienne. Il assumera, pour sa part, les fonctions de vice-chancelier et de ministre de la Fonction publique et des Sports. L'Intérieur et les Affaires étrangères avaient... [Lire la suite]
vendredi 15 décembre 2017

Autriche : le chancelier Sebastian Kurz scelle un accord de coalition avec les populistes du FPÖ

Sebastian Kurz et le Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ) ont annoncé avoir scellé un accord de coalition, ouvrant les portes de la chancellerie au jeune dirigeant gouverneur et signant le retour du parti anti-immigration au gouvernement. «Nous sommes parvenus à un accord de gouvernement pour les cinq prochaines années», a annoncé Sebastian Kurz, qui s'exprimait aux côtés du chef du parti populiste anti-immigration FPÖ, Heinz-Christian Strache, à l'issue d'une dernière journée de négociations. «Les électeurs nous ont donné le... [Lire la suite]
mardi 24 octobre 2017

Sur les élections législatives en Autriche

Question écrite de Steeve Briois et Dominique Bilde, députés européensENL du 24/10/2017 Ce dimanche 15 octobre, se tenaient enAutriche des élections législatives. La droite conservatrice autrichienne, ÖVP, les a remportées confortablement avec un score s’élevant à 31,7% devant les Patriotes du FPÖ et les Socialistes à plus de 26%. Ces résultats qui traduisent notamment la volonté des Autrichiens de mettre un terme à la submersion migratoire actuelle, pourraient conduite le futur nouveau Chancelier, Sebastian Kurz, à former un... [Lire la suite]
samedi 21 octobre 2017

La droite nationaliste vers une entrée au gouvernement en Autriche

Le leader conservateur autrichien Sebastian Kurz, vainqueur des élections de dimanche, a annoncé samedi avoir eu une discussion "des plus positives" avec le FPÖ, renforçant l'hypothèse d'une entrée de ce parti nationaliste au gouvernement. Sebastian Kurz, 31 ans, appelé à devenir le prochain chancelier autrichien, s'exprimait à la sortie d'un premier rendez-vous officiel avec le chef du FPÖ Heinz-Christian Strache, 24 heures après avoir été formellement chargé de former un gouvernement. Vainqueur des élections du 15... [Lire la suite]