jeudi 8 mars 2018

Mondial 2022 au Qatar : un rapport dénonce à nouveau les conditions de travail des ouvriers

Jusqu'à 14 heures par jour, près de cinq mois sans repos... cinq mois sans repos. Un rapport d'une agence de conseil britannique pointe une nouvelle fois les conditions de travail des ouvriers immigrés sur les chantiers du Mondial 2022 de football au Qatar. L'étude, publiée mercredi soir par Impactt, une agence de conseil de commerce éthique basée à Londres, estime que les longues heures de travail représentent un problème pour beaucoup des 18.500 travailleurs sur ces chantiers. Selon le rapport, 13 des 19 entreprises... [Lire la suite]