mardi 4 septembre 2018

Police de sécurité du quotidien : un désengagement annoncé de l’Etat et une épine de plus dans le pied d’Emmanuel Macron

Tribune de Philippe Franceschi, Consultant Sûreté et contre-terrorisme, ancien officier supérieur de gendarmerie du 04/08/9/2018 Un certain nombre de maires dont le dernier en date celui d’Echirolles, dans la banlieue de Grenoble, réclament comme un saint Graal, la mise en œuvre de la police de sécurité du quotidien (PSQ) dans leur commune. Annoncée comme une mesure phare du candidat Macron contre l’insécurité galopante régnant dans les quartiers sensibles de non-droit, la PSQ initiée en février 2018 n’en finit pas... [Lire la suite]