jeudi 5 avril 2018

Jean-Vincent Placé, en état d'ivresse, insulte des policiers : l'ex-secrétaire d'Etat en garde à vue

Jean-Vincent Placé a été interpellé cette nuit par la police dans le quartier latin à Paris, a appris Europe 1. L'ancien secrétaire d'État, ivre, est soupçonné d'avoir importuné des femmes dans un bar de la rue Princesse, dans le quartier latin, vers 2 heures du matin. Il s'en est pris verbalement à une femme qui refusait de danser avec lui contre rémunération. Puis il a proféré des propos racistes à l'encontre du videur de l'établissement qui intervenait pour calmer la situation. Lors de son arrestation, il aurait proféré des... [Lire la suite]
vendredi 12 février 2016

Notre pays n'a pas besoin de remaniements mais de redressement !

Editorial de Nicolas Bay , Secrétaire Général du Front National du 12/02/2016 « Nouveaux ministres pour un gouvernement de combat » titrait ce matin La dépêche du Midi. On se demande bien ce qui chez Emmanuelle Cosse, le revenant Ayrault, ou Jean-Michel Baylet, peut susciter un tel enthousiasme. Si ce n’est, peut-être, que ce dernier est président-directeur général du groupe auquel ce journal appartient. Car vraiment, dans le retour des uns ou la satisfaction des egos des autres (les deux pouvant d’ailleurs se cumuler) on ne... [Lire la suite]
vendredi 12 février 2016

Non ! L’écologie ne revient pas au Gouvernement

Communiqué de presse du Collectif Nouvelle Ecologie du 12/02/2016 Le président Hollande vient d’annoncer un remaniement ministériel dont il ne faut rien attendre : retour de vieilles figures (Ayrault, Baylet), une myriade de secrétaires d’État inconnus… Dans ce « grand chamboulement » qui ne chamboule rien, l’arrivée de ministres écologistes mérite le commentaire. Les écologistes font leur retour au Gouvernement… mais l’écologie ? Absent depuis deux ans du Gouvernement, les écologistes envoient cette fois-ci Jean-Vincent Placé... [Lire la suite]
jeudi 11 février 2016

L'incohérence rose-pastèque

Quelle cohérence ! Le président de la République François Hollande avec son Premier ministre Manuel Valls vient de renouveler le gouvernement en y nommant pas mal de monde et notamment des personnalités qui, jusque là, n'avait pas vraiment les mêmes idées sur tout. Tout d'abord pour remplacer Laurent Fabius au ministère des Affaires étrangères , il y a le retour d'un cacique du PS, député de Loire-Atlantique (son départ de l'Assemblée devrait causer une nouvelle élection), et ancien Premier ministre (2012-2014), Jean-Marc Ayrault.... [Lire la suite]
mercredi 10 février 2016

Remaniement : les écologistes Cosse, Placé et Pompili pressentis

Selon nos informations, François Hollande envisagerait de confier trois portefeuilles ministériels aux écologistes à l'occasion du remaniement. La prise la plus importante serait la conseillère régionale francilienne Emmanuelle Cosse, 41 ans, actuelle secrétaire nationale d'Europe Écologie-Les Verts. Elle se verrait confier le ministère du Logement à la suite de Sylvie Pinel. Une manière pour Hollande de provoquer Cécile Duflot, l'ancienne ministre du Logement qui a claqué la porte avec fracas en mars 2014. Si Emmanuelle Cosse... [Lire la suite]
vendredi 22 août 2014

Le vague à l'âme de Jean-Luc Mélenchon

Ainsi donc, le tribun soupire. Au restaurant des eurodéputés de Bruxelles, l'ancien secrétaire national d'Europe Ecologie-les Verts Pascal Durand l'aperçoit déjeunant seul. Sur l'écran de son ordinateur, le socialiste Julien Dray attend encore la réponse aux récents e-mails envoyés. Ce dernier, un ex-copain du temps de leur courant commun au Parti socialiste, qui lui a adressé un livre assassin au printemps (1), a une explication : "Ce qui porte un coup au moral de Jean-Luc, ce n'est pas sa suractivité politique depuis cinq ans,... [Lire la suite]
mercredi 20 août 2014

Les cachotteries de Jean-Vincent Placé

  C'est une loi "ratée, ennuyeuse et complexe". En juin 2013, Jean-Vincent Placé ne mâchait pas ses mots à propos du projet de loi sur la transparence de la vie publique. Un an plus tard, le patron des Verts au Sénat est l'une des premières victimes du texte adopté après l'affaire Cahuzac. Dans sa déclaration d'intérêts remise à la Haute Autorité de transparence de la vie publique, l'élu EELV a laissée vierge la case "participations financières indirectes dans le capital d'une société". À en... [Lire la suite]
samedi 21 décembre 2013

L'interview hallucinant de Jean-Vincent Placé : "75 000 € c'est peut-être important pour vous"

21/12/2013 – 13h00 Paris (NOVOpress) – Le Cedis est l’organisme de formation des élus du parti politique EELV, cette formation professionnelle est financée par les impôts des Français.  Dans cette interview Élise Lucet, journaliste de l’émission “Cash investigation”, a en mains des documents qui montrent qu’EELV a bénéficié d’un apport de l’organisme de formation d’un montant de 75.000 euros pour acheter son siège parisien, ce qui est bien entendu illégal. Dans une conversation surréaliste la journaliste s’adresse au... [Lire la suite]
mercredi 18 décembre 2013

18.161 euros de PV impayés pour Placé

Le sénateur EELV doit régulariser le paiement de 133 amendes liées notamment à des excès de vitesse. C'était en 2010. Le Canard enchaîné révélait alors les innombrables procès-verbaux récoltés - et non payés - par le sénateur Vert Jean-Vincent Placé, conseiller régional d'Ile-de-France. À l'époque, la Préfecture de police s'était tournée vers la région Ile-de-France, propriétaire du véhicule, qui s'était à son tour retournée vers l'élu écolo. Une facture de 22.000 euros était arrivée à la région, selon... [Lire la suite]
jeudi 5 septembre 2013

Jean-Vincent Placé n'aime pas les "petits blancs"...

Le sénateur écologauchiste Jean-Vincent Placé a une obsession qu'il partage, enfin on le pensait, avec l'ensemble de ses amis politiques : la lutte contre le racisme, tous les racismes. Et bien, figurez-vous qu'on a tout faut ! S'exprimant à un journaliste du Nouvel Observateur, le sénateur d'origine coréenne a dit "Chez les Verts, il n'y a que des petits Blancs. On n'est pas assez ouvert à la diversité" et il ajoute en parlant du Sénat "On préférera toujours voter pour un homme quinqua, bac 5 et blanc !". Qui est raciste ? ... [Lire la suite]