lundi 3 septembre 2018

Donetsk : 120 000 personnes rassemblées pour rendre hommage à Alexandre Zakharchenko

Les funérailles officielles d'Alexandre Zakharchenko ont réuni près de 120 000 personnes dans le centre ville de Donetsk. Portant des fleurs et des drapeaux de la République populaire de Donetsk, elles ont rendu hommage à leur leader. Le 2 septembre 2018, près de 120 000 personnes se sont massées dans le centre-ville de Donetsk pour rendre hommage à Alexandre Zakharchenko, leader de la République populaire de Donetsk (RPD), Etat sécessionniste autoproclamé le 7 avril 2014. Pour ses funérailles officielles, la dépouille d'Alexandre... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mercredi 26 novembre 2014

Discours d'Aymeric Chauprade, député européen FN et conseiller de Marine Le Pen devant la Douma le 25/11/2014

Discours d'Aymeric Chauprade, député européen FN et conseiller de Marine Le Pen devant la Douma le 25/11/2014 Monsieur le Président de la Douma d’Etat, Mesdames et Messieurs les Députés, Depuis l’effondrement de l’Union soviétique, en 1989, les Etats-Unis ont tenté d’accélérer la formation d’un monde unipolaire qu’ils voudraient dominer. Ils ont travaillé à étendre l’OTAN, à dominer les sources d’énergie au Moyen-Orient pour contrôler la dépendance de l’Asie et affaiblir la Russie sur la scène énergétique mondiale. Partout cette... [Lire la suite]
jeudi 11 septembre 2014

Ukraine : la troisième guerre mondiale

  L'auteur ou les auteurs de cet article ne sont en rien membres du Front National, du Rassemblement Bleu Marine ou d'un autre mouvement de cette famille de pensée politique -à ma connaissance- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici. Métamag Par Michel Lhomme le 10/09/2014 La troisième guerre mondiale est engagée. Elle est beaucoup plus subtile que les guerres connues par notre continent européen. Mais elle existe. Nous en avons dénombrés de multiples aspects.  Guerre économique... [Lire la suite]
vendredi 15 août 2014

OTAN-Russie : bientôt la guerre ?

  Ainsi c'est décidé : la Russie  est le "méchant" pays  qu'il faut mater. C'est du moins ce que je comprends en lisant les propos de la porte-parole de l'OTAN, Oana Lungescu, confirmé par Anders Fogh Rasmussen, son secrétaire général, suite aux informations affirmant qu'une colonne blindée de l'armée russe avait pénétrée le territoire ukrainien hier soir. Un communiqué de la présidence ukrainienne a même affirmé que le convoi a été partiellement détruit par  son artillerie dans la nuit,sans bien sûr,... [Lire la suite]
lundi 16 juin 2014

Ukraine : la Russie coupe le gaz à Kiev

La guerre du gaz s'intensifie entre Moscou et Kiev. La Russie a mis sa menace à exécution et a décidé de couper le gaz à l'Ukraine. Une mesure qui fait suite à l'échec de leurs négociations, et risque d'affecter l'Europe.  Les dirigeants pro-occidentaux ukrainiens avaient espéré parvenir à un accord de dernière minute, dimanche soir, à Kiev dans le volet énergétique qui les oppose à Moscou. Mais à l'expiration de son ultimatum lundi à 8 heures (heure de France), le géant semi-public... [Lire la suite]
lundi 12 mai 2014

Ukraine : après le référendum, Donetsk regarde vers Moscou

C'est une victoire contestée, mais ses conséquences pourraient prendre de l'ampleur. Au lendemain de la large victoire du « oui » aux référendums autonomistes dans les régions ukrainiennes de Donetsk et de Lougansk, ces dernières ont fait de nouveaux pas vers la Russie, lundi 12 mai, suivant le chemin emprunté par la Crimée il y a deux mois. Donetsk demande son rattachement à Moscou Lundi, le leader séparatiste Denis Pouchiline a demandé à la Russie d'envisagerl'« absorption de... [Lire la suite]
vendredi 9 mai 2014

Ukraine : Poutine en visite en Crimée, Kiev proteste

  Après avoir assisté ce vendredi matin au traditionnel défilé militaire sur la Place Rouge à Moscou,pour célébrer la victoire sur les nazis, Vladimir Poutine s'est rendu à Sebastopol, en Crimée, pour d'autres cérémonies. C'est la première fois depuis le début de la crise que le président russe se rend dans la péninsule ukrainienne,dont le rattachement en mars à la Russie est dénoncé par les Occidentaux.Mais alors que le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a appelé la Russie à... [Lire la suite]
jeudi 24 avril 2014

Ukraine: L'offensive contre les pro-russes se poursuit, Moscou hausse le ton

Au moins cinq personnes sont mortes dans l'est du pays ce jeudi... Kiev poursuit son offensive contre les pro-russes. Les autorités ukrainiennes ont lancé ce jeudi un assaut meurtrier contre les séparatistes à Slaviansk, bastion des insurgés pro-russes dans l'Est, aussitôt dénoncé par la Russie qui a riposté avec de nouvelles manoeuvres à la frontière. Les affrontements entre troupes ukrainiennes et séparatistes à Slaviansk «ont fait jusqu'à cinq morts» dans les rangs des insurgés et un soldat ukrainien a été blessé, selon le... [Lire la suite]
jeudi 10 avril 2014

L’OTAN s’en va-t-en guerre

L'auteur ou les auteurs de cet article ne sont en rien membres du Front National, du Rassemblement Bleu Marine ou d'un autre mouvement de cette famille de pensée politique -à ma connaissance- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici. Boulevard Voltaire Par Dominique Jamet le 08/04/2014 La tension ne baisse pas aux confins de l’Ukraine et de la Russie. D’un côté, les États-Unis et l’Union européenne, au nom du bien, il va de soi, et par là même autorisés à se mêler de tout, y compris de ce... [Lire la suite]
mercredi 19 mars 2014

Discours de Vladimir Poutine : « Nous n’aurions pas pu abandonner la Crimée, sinon nous l’aurions trahie ! »

Après la victoire écrasante (96 %) des partisans du rattachement de la Crimée à la Fédération de Russie, le président de la Fédération de Russie, Vladimir V. Poutine, a tenu un discours d’environ 45 minutes devant les deux chambres du Parlement. Un discours décapant qui a pointé à la fois la volonté de la Russie de maintenir de bonnes relations avec ses voisins, mais aussi avec ses partenaires internationaux, et qui a dénoncé l’hypocrisie des Occidentaux « qui ont franchi la ligne rouge » dans cette crise ukrainienne... [Lire la suite]