dimanche 1 avril 2018

Qui pourra arrêter le turc Erdogan en Syrie et en Irak ?

"Nous pourrions y entrer en une nuit", a plastronné le chef de l'Etat turc devant les cadres de son parti. L'objectif serait de déloger de cette région du Nord-Est irakien quelques centaines de combattants du PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan, ­qu'Ankara considère comme terroriste. La chose n'est pas à prendre à la légère : ces derniers jours, les soldats turcs ont pris pied dans le Nord irakien, s'emparant d'une trentaine de villages. Fort de sa victoire dans le canton d'Afrin, dans le Nord-Ouest syrien, il y a... [Lire la suite]
mercredi 31 janvier 2018

Macron qualifie de "potentiels terroristes" les Kurdes visés par la Turquie en Syrie

Les Kurdes lâchés par leurs alliés ? En Syrie, les YPG, branche syrienne du PKK (parti des travailleurs du Kurdistan), sont attaqués par l'armée turque depuis le 20 janvier dernier. Les bombardements se font de plus en plus intenses dans l'enclave kurde d'Afrine dans le nord de la Syrie.Après avoir été soutenus par la coalition internationale, dont la France, cette milice qui a lutté contre Daesh est aujourd'hui traitée de "potentiels terroristes" par Emmanuel Macron dans une interview accordée au Figaro,... [Lire la suite]
dimanche 21 janvier 2018

Syrie : la Turquie d'Erdogan frappe les Kurdes, alliés de Washington

L'offensive était attendue ­depuis des semaines. Ces derniers jours, les forces turques avaient "préparé" le terrain en faisant donner l'artillerie. Des dizaines de blindés s'étaient massés le long de la frontière avec la Syrie tandis que, vendredi, des centaines de rebelles syriens fidèles à Ankara l'avaient traversée en autocar pour se positionner à Azaz, une ville au nord d'Alep. Samedi, ces troupes ont finalement lancé l'assaut sur la province d'Afrine, une enclave du Nord-Ouest syrien tenue par les Kurdes des YPG (Unités de... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 20:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
mardi 2 janvier 2018

Emilie König, la Française de Daesh la plus recherchée, arrêtée en Syrie

Emilie König est recherchée pour avoir notamment incité certains de ses proches en France à commettre des actions violentes. Depuis la Syrie, elle diffusait également des vidéos de propagande appelant au jihad armé. Elle avait quitté la France une première fois en juillet 2013, avant de revenir quelques semaines plus tard pour tenter de récupérer ses deux enfants. Elle était finalement repartie sans eux. La Bretonne est aujourd'hui détenue dans l'un des camps de réfugiés géré par les kurdes. Selon des informations de RMC... [Lire la suite]
dimanche 20 novembre 2016

Paris : une quinzaine d'interpellations de militants pro-kurdes en marge d'une manifestation

La police a procédé dimanche 20 novembre à une quinzaine d'interpellations de militants pro-kurdes, à Paris, selon les informations recueillies par franceinfo auprès de la préfecture de police. Dans l'après-midi, des tensions ont débuté en marge d'une manifestation pro-turcs place de la République dans le 11e arrondissement, réunissant 700 personnes. Une cinquantaine de militants pro-kurdes, arborant le drapeau du PKK, opposés au régime du président Erdogan ont tenté d'approcher le rassemblement. Deux policiers blessés Les CRS... [Lire la suite]
mardi 26 avril 2016

Suisse : Genève refuse de retirer une photo dérangeante pour la Turquie

Les autorités de Genève ont annoncé qu'elles refusaient de retirer d'une exposition une photo dérangeant la Turquie et sur laquelle des manifestants accusent le président turc d'être responsable de la mort d'un adolescent turc, Berkin Elvan. Dans un communiqué, publié le 26 avril, la ville de Genève se dit «attachée à la liberté d'expression» et annonce qu'elle «maintient son autorisation pour que cette exposition se déroule en l'état jusqu'au 1er mai». Pour les autorités genevoises, «cette exposition de photographies participe à... [Lire la suite]
samedi 13 février 2016

La Turquie bombarde le nord de la Syrie contrôlé par les Kurdes

Les espoirs de trêve volent en éclats. La Turquie a bombardé des secteurs du nord de la Syrie contrôlés par les forces kurdes, samedi 13 février. L'artillerie turque a pilonné la province d'Alep que les Unités de protection du peuple kurde (YPG) ont récemment repris à des rebelles islamistes, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). La Turquie contre les rebelles kurdes contre l'Etat islamique Une source au sein des YPG affirme que les bombardements ont notamment visé l'aéroport militaire de... [Lire la suite]
samedi 11 juillet 2015

Bernard-Henri Lévy recevra François Hollande à l’Elysée

Le service de presse de la présidence a annoncé que le célèbre philosophe allait accueillir à l’Elysée le chef de l’Etat dans les prochains jours. François Hollande devrait y discuter géopolitique et crise grecque avec Bernard Henri-Lévy qui sera accompagné de 7 généraux kurdes. Le président devra se montrer convaincant s’il souhaite que l’intellectuel agisse en Irak et en Syrie.
 Reportage. Une heure chrono de conversation C’est dans le propre bureau de M. Hollande que M. Bernard-Henri Lévy recevra ce dernier pour discuter... [Lire la suite]
jeudi 2 avril 2015

L'indéboulonnable philosophe

Hier, 1er avril, et ce n'était pas un poisson, les kurdes qui combattent l'Etat islamique sur les territoires syriens et irakiens ont été reçus par le président de la République. Jusque là rien de plus normal : les peshmergas -les militaires kurdes- sont venus demander de l'aide à un pays qui participe aux actions de bombardement des positions islamistes en Irak. Le hic c'est de voir à leurs côtés le philosophe "baroudeur" Bernard-Henri Lévy... Ce dernier a donc quitté les forces armées ukrainiennes pour lesquelles il était... [Lire la suite]
vendredi 10 octobre 2014

Appelons un chat, un chat

Avant-hier les commissions affaires économiques, marché intérieur et commerce du Parlement européen ont approuvé la désignation du socialiste Pierre Moscovici au portefeuille  «Affaires économiques», certainement pour le féliciter de ses échecs retentissants à la tête de son ministère sous la présidence Hollande. Les Bruxellois ne se sont pas arrêtés en si bon chemin puisque au nom du deal  habituel de partage des postes  entre euromondialistes de «gauche» et de  «droite», quelques heures auparavant c’est le... [Lire la suite]