mercredi 24 mai 2017

“Passer à l’acte : tuer” : Ce film qui assimile un partisan FN à un soldat de Daech

Laurent Cantet a décidé de tourner ce film, “frappé” qu’il était “par le nombre de supporters du Front National chez les 18-25 ans”, comme il l’explique au JDD. Quand le cinéaste, qui a reçu la Palme d’or en 2008 pour “Entre les murs”, essaie d’analyser des phénomènes politiques et sociétaux, comme le succès du parti de Marine Le Pen chez les jeunes, cela donne le héros de son film, Antoine. Son personnage principal représente, selon lui, “le reflet d'une époque”. Et permet de dénoncer “la violence, l'absence de perspectives, les... [Lire la suite]