mardi 21 novembre 2017

Agence européenne du médicament : Macron n'a pas soutenu la candidature de Lille

Communiqué de Sébastien Chenu, Député du Nord du 21/11/2017 Lille et plus largement notre département, paient cher le tribut de la désinvolture du Chef de l’État sur ce dossier. Alors que l’accueil de cet organisme européen d’importance a fait l’unanimité auprès de l’ensemble des responsables politiques du département, force est de constater que la candidature de la métropole n’a pas été portée efficacement auprès des Instances européennes par la présidence de la République, qui l’a déléguée à l’amateurisme de la ministre des... [Lire la suite]
vendredi 17 novembre 2017

L'installation d'une crèche à la mairie FN d'Hénin-Beaumont jugée illégale en appel

La cour administrative d'appel de Douai a déclaré illégale, car contraire à la loi sur la laïcité, l'installation d'une crèche de Noël en décembre 2015 dans le hall de l'Hôtel de ville d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), déboutant la mairie FN.L'arrêt confirme la décision prise en première instance par le tribunal administratif de Lille, en décembre 2016. La Ville, dirigée depuis mars 2014 par Steeve Briois, avait fait appel."Le fait pour le maire de cette commune d'avoir fait procéder à cette installation dans... [Lire la suite]
samedi 30 septembre 2017

"Excessif", "joue les victimes"... Marine Le Pen étrille Florian Philippot

La nostalgie, Marine Le Pen ne connaît pas. Quelques jours après le fracassant départ de Florian Philippot du Front National, la présidente du parti s'est montrée implacable à son sujet, en marge d'une session au Conseil régional des Hauts-de-France, à Lille. Dans des propos relayés par La Voix du Nord, elle a dans un premier temps assuré que la création des "Patriotes" par son ancien numéro 2 enlevait "une épine dans le pied" de son parti. Puis, elle a poursuivi, plus durement : "Quand on se dit héritier de De Gaulle, il faut le... [Lire la suite]
jeudi 21 septembre 2017

16ème congrès du Front National : précisions sur l’élection à la Présidence et au Comité central

Communiqué du Front National du 21/09/2017 Le 16ème congrès du Front National aura lieu à Lille les 10 et 11 mars 2018. Il sera, en application des statuts, l’occasion de renouveler deux instances dirigeantes du mouvement : la Présidence et le Comité central. Concernant la présidence, il revient aux Secrétaires départementaux et Chargés de mission départementaux de « présenter » les candidatures. Les formulaires de présentation leur ont été envoyés ; pour être valides, ils doivent être réceptionnés par le Secrétaire Général... [Lire la suite]
mercredi 5 avril 2017

Enquête préliminaire sur le groupe FN, une curieuse coïncidence

Communiqué de Philippe Eymery, Président du groupe FN-RBM au Conseil régional des Hauts de France du 05/04/2017 Ce mercredi 5 avril, un communiqué du Parquet de Lille confirme les révélations de la presse sur une enquête  diligentée depuis janvier 2016 sur soupçon d’emplois fictifs. Tout le monde peut constater que cette nouvelle révélation intervient à moins de 20 jours du 1er tour de l’élection présidentielle. Curieux télescopage du calendrier. Et une nouvelle violation du secret professionnel. David Rachline a été... [Lire la suite]
mardi 4 avril 2017

Peau de banane

A quelques minutes du débat qui va réunir les 11 candidats qualifiés à la présidentielle, la presse et Le Canard Enchaîné en particulier, se fait un plaisir évident de nous annoncer que le Parquet de Lille a ouvert une enquête préliminaire pour détournements de fonds publics  contre le groupe Front National au conseil régional de Nord-Pas-de-Calais -Hauts-de-France maintenant depuis que le président Hollande à sorti le ciseau-  pour la période allant de 2010 à 2015. Le Figaro continue : "L'un des salariés déclarés à... [Lire la suite]
mercredi 29 mars 2017

Aubry: Valls-Macron, "qui se ressemble, s'assemble"

La maire PS de Lille Martine Aubry, soutien de Benoît Hamon pour la présidentielle, a estimé mercredi que le ralliement de Manuel Valls à Emmanuel Macron n'était "pas une surprise" car "qui se rassemble s'assemble finalement". "Ce n’est pas une surprise. Qui se ressemble s’assemble finalement", a déclaré Mme Aubry, lors d'une visite d'usine de wagons à Douai aux côtés du candidat socialiste. "On est dans quelque chose de naturel alors que Benoît défend des valeurs, la politique au bon sens du terme, il a une vision de la... [Lire la suite]
dimanche 26 mars 2017

Lille : Martine Aubry dépassée par les trafics de drogue

Ce vendredi 24 mars, trois personnes ont été blessées par balles dans le sud de Lille dans un règlement de comptes. Selon la mairie de la ville, il s'agit de la quatrième affaire d'agressions par armes à feu en moins d'un mois “sur fond de trafics de stupéfiants”. Probablement à bout, la maire PS de Lille, Martine Aubry appelle à l'aide le Premier ministre Bernard Cazeneuve ce samedi 25 mars. Une plaque tournante du trafic d'héroïne en France Dans cette lettre rendue publique, Martine Aubry relate à Bernard Cazeneuve “la... [Lire la suite]
mardi 14 mars 2017

Financement d’un lycée musulman par le Qatar à Lille : le clientélisme socialiste complice de l’islamisme

Communiqué de presse de Steeve Briois, Député européen et Maire d’Hénin-Beaumont, et Philippe Eymery, président du groupe FN RBM au Conseil régional Hauts de France du 14/03/2017 Dans son livre « La République française du Qatar », Bérengère Bonte affirme que l’agrandissement du lycée Averroès a été partiellement financé par une fondation proche du pouvoir qatari avec la complaisance des élus socialistes. Ce lycée privé musulman sous contrat qui accueille aujourd’hui près de 800 élèves, a été fondé en 2003 par Amar Lasfar,... [Lire la suite]
jeudi 3 novembre 2016

Viol d'une interprète de France 5: trois migrants afghans placés en garde à vue à Paris

Lille (AFP) - Trois migrants afghans ont été arrêtés mercredi à Rungis (Val-de-Marne) et placés en garde à vue à Paris pour le viol en octobre aux abords de la "Jungle" de Calais d'une interprète travaillant pour France 5, a-t-on appris jeudi auprès du parquet de Boulogne-sur-Mer. Ces trois migrants, qui disent être afghans et âgés de 30 à 35 ans, ont été arrêtés dans un centre pour travailleurs étrangers de Rungis grâce au portrait-robot de l'agresseur dressé avec le témoignage de l'interprète lors de ses auditions, a rapporté le... [Lire la suite]