mardi 21 février 2017

Présidentielle : les fonctionnaires penchent encore plus à droite

Les fonctionnaires votent de plus en plus à droite, et notamment pour le Front National. C'est ce qui ressort d'une enquête du Cevipof publiée ce mardi. La droitisation de l'électorat fonctionnaire semble se confirmer à travers l'ancrage électoral du Front National et la défection persistante pour le candidat socialiste, selon cette enquête, qui constate aussi un net recul de François Fillon et l'émergence d'un vote centriste. Dans l'hypothèse d'une candidature de François Bayrou, Marine Le Pen enregistre... [Lire la suite]
vendredi 8 janvier 2016

Le vote FN explose chez les policiers

La progression est fulgurante. Une enquête du Cevipof, le centre de recherches politiques de Sciences Po, réalisée avant le premier tour des régionales de 2015, révèle que 51,5 % des policiers et militaires interrogés prévoyaient de déposer un bulletin de vote Front National dans les urnes. En 2012, pour la présidentielle, ils étaient seulement 30 %. Plus globalement, l'implantation du parti de Marine Le Pen se confirme au sein des trois fonctions publiques : État, territorial et hospitalière. Aucune catégorie de fonctionnaires... [Lire la suite]
jeudi 7 janvier 2016

La Fonction publique et le vote FN

La Gazette des communes, journal en ligne qui s'adresse aux agents de la fonction publique territoriale sous la plume de Jean-Baptiste Forray revient sur une étude du politologue Luc Rouban qui nous apprend que 24,6 % des agents publics territoriaux ont choisis de voter en 2015 pour le Front National -26, 7 % en ce qui concerne la catégorie C, les ouvriers et employés- et 50 % des fonctionnaires considèrent que l’Islam constitue une menace pour l’Occident. Ce pourcentage grimpe à 61 % chez les agents de catégorie C. L'auteur... [Lire la suite]
vendredi 11 juillet 2014

M Lebranchu a organisé un débat avec des chercheurs à propos du vote FN chez les fonctionnaires

Marylise Lebranchu préside ce mardi un débat sur la fonction publique, alors que l’extrême droite progresse parmi les fonctionnaires. Elle reconnaît une «vraie inquiétude», en tout cas «un sujet majeur». Et cherche «des mots» pour s’adresser à ces fonctionnaires qui basculent de plus en plus dans «l’adhésion au FN». Ce midi de début juillet, Marylise Lebranchu, ministre de la Fonction publique, a convié Luc Rouban et Joël Gombin, deux chercheurs en sciences sociales, à discuter avec elle de la montée du vote Front National dans la... [Lire la suite]