mardi 17 juillet 2018

Résultats du baccalauréat : la fuite en avant continue malgré les discours de M. Blanquer

Communiqué du Forum Ecole & Nation du 16/07/2018 Vendredi 13 juillet, le ministère de l’Education nationale a publié le taux de réussite pour le baccalauréat 2018. Après un léger tassement l’an dernier (-0,6%), ce taux repart à la hausse (+0,4%) pour atteindre 88,3%. En outre, 47,7% des lauréats obtiennent une mention. Cette hausse continue et artificielle résulte, non pas d’une augmentation du niveau des lycéens, mais bien d’un affaissement constant des exigences de ce diplôme, au grand dam des professeurs. D’ailleurs, plus ce... [Lire la suite]
vendredi 26 janvier 2018

Réforme du baccalauréat : le Forum Ecole et Nation demande à être reçu par J.M. Blanquer

Communiqué de presse du Forum Ecole et Nation du 26/01/2018 Le « rapport Mathiot », consacré à la réforme du baccalauréat, a été rendu public mercredi 24 janvier. Ce document, qui reproche au baccalauréat actuel d’être « complexe, lourd et peu lisible », ne répond aucunement aux objectifs de simplification qu’il affiche. De nombreux points essentiels restent en suspens, M. Mathiot proposant plusieurs possibilités, notamment l’introduction du contrôle continu ou l’annualisation (c’est-à-dire la flexibilisation) du temps de travail... [Lire la suite]
lundi 15 janvier 2018

Réforme du bac : redonner au baccalauréat sa valeur

Communiqué du Forum Ecole et Nation du 15/01/2018 Au moment où la « Mission Mathiot » installée par le ministre de l’Education Nationale s’apprête à rendre ses conclusions sur la réforme du baccalauréat, le Forum Ecole et Nation, qui regroupe des enseignants et des parents d’élèves proches du Front National, regrette de ne pas avoir été reçu malgré des demandes réitérées. Maintenir l’égalité entre tous les élèves de France Nous demandons que sur un sujet de fond aussi important, l’argument comptable qui se résume à quelques... [Lire la suite]
vendredi 5 janvier 2018

Le service militaire remplacé par un stage de « vivre ensemble » !

Macron avait pourtant promis l’instauration d’un nouveau service militaire obligatoire. Mais sans doute était-ce une fake news. Le candidat à la présidentielle avait promis durant sa campagne qu’un service militaire obligatoire et universel d’un mois serait mis en place lors de son quinquennat. Il paraît que c’était très important. Finalement et c’est un revirement conséquent bien loin de l’idée originale, il prendrait la forme d’un « parcours citoyen » d’une semaine par an au collège et au lycée, selon la piste étudiée par les... [Lire la suite]
vendredi 1 décembre 2017

Une enseignante porte plainte contre cinq lycéens pour agression sexuelle

Les faits se seraient produits le 23 dernier au lycée Auguste-Renoir d’Asnières (Hauts-de-Seine) à l’issue d’un exercice de sécurité. Alors qu’elle était dans un couloir de l’établissement, l’enseignante se serait retrouvée encerclée par cinq élèves de 1ère STMG, contre lesquels elle entendait écrire un rapport pour mauvais comportement. Elle aurait alors subi des attouchements.  La professeure a déposé plainte au commissariat contre les cinq jeunes et une enquête a été ouverte. Ces derniers doivent également être... [Lire la suite]
lundi 16 octobre 2017

L’effondrement de l’Éducation nationale n’est pas un mythe !

Boulevard Voltaire Par Mylène Troszczynski, député FN au Parlement européen le 16/10/2017 « Classement Pisa : les élèves français toujours médiocres » était le titre du Figaro du 6 décembre 2016. La France « affiche une peu glorieuse 26e place en sciences ». Nous sommes derrière Singapour, le Japon, l’Estonie, Taïwan, la Finlande, le Canada, la Chine, la Corée du Sud, l’Australie, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Pologne, la Suisse et même les États-Unis. Sans compter qu’on tire au sort les élèves pouvant... [Lire la suite]
jeudi 16 mars 2017

Il faut rétablir la sécurité pour nos enfants !

Communiqué de presse de Marine Le Pen du 16/03/2017 L’agression armée survenue aujourd’hui dans un lycée de Grasse rappelle le climat d’insécurité permanente dans lequel nos enfants évoluent, dans la rue comme à l’école. Il y a longtemps que les établissements scolaires, de tout niveau, ne sont plus les sanctuaires qu’il devraient être, protégés de la violence et des tensions du monde extérieur. Les agressions d’élèves, de professeurs ou des personnels scolaires sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus violentes.... [Lire la suite]
samedi 11 mars 2017

Les lycées seront-ils les champs de batailles de demain ?

Boulevard Voltaire Par Gabriel Robin, SG du CLIC le 11/03/2017 Les lycéens de Paris et sa banlieue ont une curieuse tradition. À l’arrivée du printemps, ils saisissent toutes les opportunités qui s’offrent à eux pour « casser ». Après les manifestations pour Leonarda, puis contre la « loi travail » de Myriam El-Khomri, ils se sont jetés sur « l’affaire Théo » pour exprimer leur violence. Il s’agirait de ne pas minorer ces faits d’une extrême gravité. Nous ne parlons pas de simples monômes, fussent-ils... [Lire la suite]
mercredi 8 mars 2017

Heurts près d'un lycée à Saint-Denis : 55 jeunes en garde à vue

Cinquante-cinq jeunes étaient en garde à vue mardi après avoir "caillassé des policiers" et incendié des poubelles à proximité d'un lycée de Saint-Denis que le proviseur venait d'évacuer après des jets de fumigènes, a-t-on appris de sources policières, confirmant une information du Parisien. Sur ces 55 jeunes interpellés, dont la majorité sont des lycéens, figurent 44 mineurs, a précisé dans la soirée le parquet de Bobigny, ajoutant que leur garde à vue serait prolongée mercredi matin, le temps de déterminer les responsabilités de... [Lire la suite]
samedi 15 octobre 2016

Lycée en Seine-Saint-Denis : la barbe de la discorde

Après les joggings interdits dans un lycée des Yvelines, c'est une barbe jugée trop longue qui pose problème dans un établissement de Seine-Saint-Denis. Semy, élève de terminale S au lycée polyvalent Jean-Renoir à Bondy, livre au Parisien sa version. Il ne va plus en cours depuis jeudi. La cause ? Son proviseur lui aurait demandé de raccourcir une barbe jugée trop longue. « Je lui ai expliqué que je la laissais pousser par conviction religieuse, raconte le jeune homme de 21 ans. Il m'a rétorqué que c'était un signe de... [Lire la suite]