vendredi 14 septembre 2018

Migrants, islamisme et trafic d’êtres humains : Kosovo, le trou noir de l’Europe

Tribune libre de Dominique Bilde, Député français au Parlement européen du 14/09/2018 “Recoudre cette blessure ouverte”, c’est par cette introduction larmoyante que le député socialiste slovène Tanja Fajon a fait avaler ce jeudi une énième couleuvre immigrationniste aux États membres de l’Union européenne.[1] La manœuvre est habile, puisque le vote des sanctions contre la Hongrie de Viktor Orban et de la réforme des droits d’auteur détournaient opportunément l’attention de la libéralisation des visas avec le Kosovo, dont... [Lire la suite]
mercredi 27 juin 2018

La Macédoine et l’Albanie invitées à rejoindre l’UE : ils vont dans le mur en appuyant sur l’accélérateur !

Communiqué de presse de Marine Le Pen du 27/06/2018 28, 29, 30. 31… plus rien n’arrête les fédéralistes de la Commission européenne dans leur dessein irresponsable de repousser toujours plus loin les frontières de l’Union européenne. En décidant d’ouvrir en juin 2019 les négociations d’adhésion avec l’Albanie et la Macédoine, l’Union européenne, veut imposer coûte que coûte et contre l’avis d’opinions majoritairement hostiles, son concept idéologique d’Europe sans visage qu’on ne délimite plus et qui doit s’ouvrir à l’universel. ... [Lire la suite]
lundi 18 décembre 2017

Les Balkans dans l'Union : c'est pour demain !

Boulevard Voltaire Par Dominique Bilde, député FN au Parlement européen le 18/12/2017 Tenu au mois de juillet de cette année à Trieste (Italie), le quatrième sommet annuel du « Processus de Berlin » se fixait pour objectif de piloter les discussions en vue de l’établissement d’un Marché commun entre l’Albanie, la Bosnie, le Kosovo, la Macédoine, le Monténégro et la Serbie. Une coopération régionale renforcée en forme de sas d’entrée dans l’Union européenne. D’ailleurs, le commissaire européen  Johannes Hahn l’a... [Lire la suite]
mercredi 12 juillet 2017

Pourquoi les Albanais sont les champions des demandes d'asile en France

À Tirana, comme à Korça ou Peshkopi, dans la province nord de l'Albanie, il est difficile de trouver une famille qui n'a pas l'un de ses membres à l'étranger. Car l'émigration n'est pas un phénomène nouveau en Albanie mais elle s'est accélérée depuis 2010, date à laquelle la Commission européenne a levé l'obligation de visas pour une libre circulation dans l'espace Schengen. Ainsi, les Albanais détiennent la première place du triste podium des demandeurs d'asile en France, avec 7432 demandes en 2016, devant les Syriens, Afghans et... [Lire la suite]
vendredi 10 février 2017

L’Europe centrale s’unit pour mettre fin à l’immigration illégale

Autriche, Vienne – Des ministres de 15 pays se sont réunis à Vienne le mercredi 8 février pour s’accorder sur les mesures à prendre pour mettre un terme à l’immigration clandestine dans les Balkans et en Europe centrale. Des représentants de l’Autriche, de la Hongrie, de la Bulgarie, de la Tchéquie, de la Croatie, de la Pologne, de la Roumanie, de la Slovaquie, de la Slovénie, de l’Albanie, de la Bosnie, du Monténégro, de la Macédoine, de la Serbie, du Kosovo et de la Grèce étaient présents à la réunion. Les pays le... [Lire la suite]
dimanche 10 avril 2016

Violents affrontements entre police et migrants à la frontière gréco-macédonienne

Des réfugiés du camp d'Idomeni, qui tentaient de passer en force en Macédoine, ont été réprimés par les forces de l'ordre, ce dimanche. Plus de 250 d'entre eux, ainsi que trois policiers, ont été blessés. Entassées dans des conditions sordides, 11.000 personnes réclament la réouverture de la frontière depuis début mars. La tension est montée d'un cran dimanche dans le camp sordide d'Idomeni à la frontière greco-macédonienne où des centaines de migrants ont été blessées après l'usage de gaz lacrymogènes par les policiers... [Lire la suite]
dimanche 27 mars 2016

Manifestation de migrants à la frontière macédonienne

Des migrants bloqués près de la ville grecque d'Idomeni, à la frontière de la Macédoine, ont manifesté aujourd'hui pour demander l'ouverture de cette frontière. Environ 50.000 migrants et réfugiés sont aujourd'hui bloqués sur le territoire grec et ne peuvent poursuivre leur route vers l'Allemagne et l'Europe occidentale à la suite de la fermeture des frontières des pays de la "route des Balkans". Au moins 12.000 personnes, dont des milliers d'enfants, vivent au camp d'Idomeni dans des conditions précaires. Environ 400 d'entre... [Lire la suite]
mardi 1 mars 2016

Migrants : la situation en Macédoine inquiète la Commission européenne

La Commission européenne a dit mardi sa préoccupation au sujet des incidents à la frontière entre la Grèce et la Macédoine, où des centaines de migrants ont été repoussés la veille à coups de gaz lacrymogènes par les autorités macédoniennes. Mardi, le Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) a indiqué que plus de 131.000 migrants étaient arrivés en Europe par la Méditerranée depuis début janvier. Quelque 410 personnes ont également perdu la vie dans la traversée. Une situation inquiète particulièrement : celle à la frontière entre la... [Lire la suite]
samedi 27 février 2016

Le retour des Nations d'Europe

Editorial de Nicolas Bay , Secrétaire Général du Front National du 26/02/2016 L’utopie d’une Europe politique fondée sur la libre circulation (des capitaux, des biens et des personnes) est en train de s’écrouler sous les yeux des technocrates de Bruxelles, effondrés de voir que leur funeste projet de dissolution des nations se heurte à la résistance des peuples. En Grande-Bretagne, les partisans d’un Brexit ont le vent en poupe. Les Britanniques favorables à la sortie de l’Union Européenne estiment à juste titre que leur pays... [Lire la suite]
jeudi 25 février 2016

Migrants : le ton monte entre la Grèce et l'Autriche

De vives tensions entre la Grèce et l'Autriche ont à nouveau dominé jeudi une rencontre des ministres de l'Intérieur des 28  à Bruxelles. La réunion visait pourtant à mettre fin à la cacophonie face à l'afflux de migrants qui fait désormais craindre une «crise humanitaire» sur la route des Balkans. «Dans les dix prochains jours, il nous faut des résultats clairs et tangibles sur le terrain. Autrement il y a un risque que le système s'effondre complètement», a averti le commissaire européen en charge de ce dossier.  ... [Lire la suite]