mercredi 26 février 2014

Dole : Rififi au Parti de Gauche

Dans un communiqué, le comité dolois du Parti de Gauche, par la voix de Mario Morisi, annonce que « Catherine Creuze, l’adhérente fantôme du Parti de Gauche de Dole, est virée du comité dolois ». Le motif ? « Sans aucun mandat, elle a osé s’aligner en sixième position sur la liste Front de Gauche dirigée par Alain Vuillaume (voir notre édition de dimanche, N.D.L.R.), alors que le comité dolois refusait d’en faire partie ! » L’oukase ne semble pas attrister outre mesure l’intéressée. « Le comité dolois du PG est depuis très... [Lire la suite]
samedi 11 janvier 2014

L'UMP veut reconquérir Dole

Besançon. Alain Vuillaume n’y va pas par quatre chemins. « Il faut empêcher Jean-Marie Sermier d’accéder à la mairie », dit-il. « S’il est élu, il est là pour trente ans. On va se retrouver avec un Pélissard 2 dans le Jura. » Que le représentant du PCF, qui sera tête de la liste du Front de gauche à Dole, rende un tel hommage « en creux » au député UMP de la circonscription parti reconquérir la sous-préfecture n’est pas étonnant. Le candidat de la droite est un homme à forte longévité politique. Jusqu’alors engagé dans le Val... [Lire la suite]
vendredi 27 décembre 2013

Le Parti de gauche, Dole et le FN

Le fougueux patron du Parti de gauche à Dole, Mario Morisi, a été interrogé par le magazine Hebdo 39 à eu l'occasion d'ouvrir le feu à l'arme lourde sur la politique "de droite" que les gouvernements Ayrault font subir à notre pays depuis mai 2012.  Apparemment, le Parti de gauche souhaite continuer sur sa lancée, c'est à dire faire un Front de gauche à lui tout seul, les communistes obtant comme au niveau du pays pour une fusion au second tour avec les socialistes de Jean-Claude Wambst pour lutter contre l'UMP... [Lire la suite]
jeudi 14 novembre 2013

Le "groupe des élus communistes et républicains" dolois derrière Jean-Claude Wambst

Les échéances approchant, un léger (pour l'instant) sentiment de panique semble s'emparer des élus de la majorité municipale doloise qui vont être confrontés à un grave dilemme : en effet, les adhérants communistes du canton de Dole ont décidés de "partir solo" au sein du Front de gauche et donc avec le Parti de gauche du grand camarade Mélenchon. Aussi six élus (Philippe Genestier, Danièle Sciquot-Bérodier, Jacky Rosat, Nelly Maupoil, Nourredine Abdelli, Jérémie Petit),issus du PCF ou affilié à ce dernier ont pondu un communiqué... [Lire la suite]