vendredi 21 juillet 2017

Principe de précaution : l’interprétation dangereuse de la Commission de Bruxelles

Communiqué de presse de Mireille d’Ornano, cosigné par Jean-François Jalkh et Sylvie Goddyn, Députés français au Parlement européen du 20/07/2017 Le principe de précaution est consacré à l’article 191-2 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne. Il implique qu’en cas de doute sur la potentielle dangerosité d’un produit, il est possible d’empêcher sa distribution ou de le retirer du marché. Or, la Commission applique l’inverse de ce principe : des produits susceptibles d’être dangereux sont autorisés et distribués, en... [Lire la suite]
mercredi 31 mai 2017

Médicaments fabriqués en Inde : l’Europe bientôt victime d’une crise sanitaire !

Communiqué de presse de Mireille d’Ornano, Député français au Parlement européen, Cosigné par Jean-François Jalkh et Sylvie Goddyn du 31/05/2017 Avec 13 % des ventes mondiales, l’Inde occupe une part non-négligeable du marché pharmaceutique, en ayant notamment recours au dumping sur les prix, d’après une étude américaine de 2014 réalisée par le Bureau national de recherche économique. Si c’est une aubaine commerciale pour ce pays, qui connaît la plus forte croissance au monde, une crise sanitaire inédite pourrait toucher l’Union... [Lire la suite]
lundi 23 mai 2016

Perturbateurs endocriniens : quand la Commission Européenne joue avec la santé des européens

Communiqué de Presse du Collectif Nouvelle Ecologie du 23/05/2016 L’exposition, même à très faibles doses, à ces substances chimiques est soupçonnée de favoriser le développement de nombreuses maladies : troubles de la fertilité, cancers hormono-dépendants (sein, prostate, thyroïde…), obésité, diabète, autisme. La Commission européenne devait réglementer l’usage des perturbateurs endocriniens avant fin 2013, il y a deux ans et demi ! Elle n’en a rien fait et a multiplié les manœuvres dilatoires pour reporter sa décision, à tel... [Lire la suite]
mardi 2 février 2016

Ils nous ont refusé le débat sur le virus Zika : ils sont désavoués par l’OMS

Communiqué du docteur Joëlle Mélin, Eurodéputée, En charge des affaires de santé auprès de Marine Le Pen du 02/02/2016 A Strasbourg, ce lundi 1er février, à 17h j’ai demandé, au nom du groupe Europe des Nations et des Libertés, une modification de l’ordre du jour de la plénière, pour y introduire un débat d’urgence sur le virus Zika. Droite et gauche réunies l’ont refusé. Pourtant l’Europe de l’Outre mer est déjà touchée par cette fièvre virale, aux conséquences encore mal connues. De plus, une des grandes responsabilités de... [Lire la suite]
lundi 1 février 2016

Virus Zika : l'OMS décrète "une urgence de santé publique de portée mondiale"

Le virus Zika ne cesse de se propager. L'organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré que l'épidémie du virus Zika, soupçonné de causer des malformations congénitales, constituait "une urgence de santé publique de portée mondiale". À l'issue d'une réunion exceptionnelle de son comité d'urgence, l'OMS a alarmé la population alors que le virus n'a cessé de se propagé en Amérique du Sud, dans les Caraïbes mais aussi en Europe. Le virus est notamment soupçonné de provoquer des malformations cardiaques chez les... [Lire la suite]
vendredi 29 janvier 2016

Qu’en est il du virus Zika ?

  Communiqué de presse du Docteur Joëlle Mélin, Eurodéputée, En charge des affaires de santé auprès de Marine Le Pen du 29/01/2016 Depuis quelques jours, le virus Zika, connu en Afrique depuis 40 ans et près de 10 ans en Amérique du sud, est soudainement impliqué dans des pathologies graves : syndrome de Guillain Barré chez les adultes (paralysie des membres supérieurs et parfois des fonctions respiratoires) ou microcéphalie avec retard mental sévère chez les nouveaux nés. A tel point que l’OMS se réunit en urgence le 1er... [Lire la suite]
vendredi 30 octobre 2015

Graisses, sucres, viandes, ... : la mort à table

Communiqué de presse de Joëlle Melin, Eurodéputée, En charge des affaires de santé auprès de Marine Le Pen du 30/10/2015 La viande et notre bon vieux saucisson favoriseraient le cancer. La vérité oblige à dire que si cancer il y a, c’est dans les cas de surconsommation, de transformation des viandes avec trop de sel, trop de sucre, trop de produits surajoutés comme des nanoparticules, trop d’hormones de croissance, trop d’antibiotiques, trop d’insecticides, d’emballages toxiques.. Etc. Une fois de plus, on peut incriminer le... [Lire la suite]
vendredi 8 août 2014

Ebola : une «urgence de santé publique de portée mondiale»

L'Organisation mondiale de la santé estime que la fièvre hémorragique due au virus Ebola en Afrique nécessite une «réponse internationale». L'Organisation mondiale de la santé a annoncé vendredi qu'il fallait considérer l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola qui frappe l'Afrique de l'Ouest comme «une urgence de santé publique de portée mondiale». Le comité d'urgence de l'OMS, réuni mercredi et jeudi à Genève, est «unanime» sur ce constat. L'institution rattachée à l'ONU juge qu'«une réponse... [Lire la suite]
jeudi 31 juillet 2014

Ebola: comment le monde se prépare à la possibilité d'une pandémie

Plus de 1.300 cas recensés pour 729 décès dont 57 lors des dernières 96 heures... Tel est, selon l'OMS, le terrible et très provisoire bilan de l'épidémie de fièvre Ebola qui sévit depuis le début de l'année dans l'ouest de l'Afrique et dont les ravages s'accélèrent.  Le virus est donc mortel dans près de 57% des cas et tandis que quatre pays -la Guinée, le Libéria, la Sierra Leone et le Nigéria- sont désormais touchés, l'organisation Médecins sans frontières a averti que le virus était "hors de contrôle"... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 21:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
vendredi 21 décembre 2012

Les taliban voient dans les campagnes de vaccination contre la polio un complot antimusulmans !

NPI Le 21/12/2012 Les taliban ont trouvé une nouvelle cible : la vaccination antipolio ! L’Unicef et l’Organisation mondiale de la santé, ont dû suspendre provisoirement leurs campagnes dans l’ensemble du Pakistan. Neuf de leurs employés, chargés de vacciner la population ont en effet été assassinés ces derniers jours. Ils ont été exécutés par balles, par des hommes à moto, alors qu’ils étaient en train de vacciner des enfants. A Peshawar, les membres de l’équipe Unicef vivent désormais dans la peur. C’est ce qu’a confié... [Lire la suite]