mardi 9 janvier 2018

Discours de Marine Le Pen à Alençon le 07/01/2017

Discours de Marine Le Pen, présidente du FN à Alençon le 07/01/2018 Mesdames, Messieurs, chers amis des départements de cette belle région normande, fondée par des conquérants, cette terre d’où sont partis tant de grands conquérants, cette terre de conquête pour le Front National. Je suis heureuse de me trouver parmi vous au seuil de cette nouvelle année 2018 dans une ambiance si amicale. J’en remercie les organisateurs et vous-mêmes qui êtes ici présents. Cette année 2018, une fois n’est pas coutume aurais-je envie de dire, ne... [Lire la suite]
dimanche 7 janvier 2018

La fin du Front National ? Marine Le Pen veut entamer la mue du parti pour qu'il puisse gouverner

La présidente du Front National, Marine Le Pen, a estimé le 7 janvier que son parti devait changer de nom pour être perçu comme un «parti de gouvernement», susceptible de nouer des alliances politiques. «Il faut maintenant que [le FN] termine sa mue» et passe de «parti d'opposition, de contestation» à un parti de «gouvernement», a expliqué Marine Le Pen, le 7 janvier, lors d'une conférence de presse à Alençon, huitième étape de sa tournée de «refondation». Pour faire évoluer les mentalités et atteindre son... [Lire la suite]
samedi 18 mars 2017

Alençon : incendie criminel contre la permanence du Front National

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Président du groupe FN au Conseil régional de Normandie du 18/03/2017 Dans la nuit de vendredi à samedi, la permanence du Front National à Alençon a été la cible d’un incendie criminel. Heureusement, le pire a été évité puisque ce local est au pied d’un immeuble d’habitation… S’il n’y a pas de victimes, les résidents ont néanmoins dû être évacués et hospitalisés. Cet événement gravissime, s’inscrivant dans un climat de haine et de violences contre les... [Lire la suite]
samedi 19 décembre 2015

Prison de Condé sur Sarthe: un colis de Noël trop lourd pour ne pas être "explosif" selon les syndicats

"Une décision loufoque! Inadmissible et incompréhensible!" s'insurgent les responsables du syndicat des personnels de surveillance Force Ouvrière. Pour Noël, un colis de 59 kilos a été livré à "un caïd libérable en 2052". Comme le précisent nos confrères de Ouest France, qui citent Emmanuel Baudin, secrétaire interrégional du syndicat, le paquet contenait "essentiellement  de la nourriture", de la farine, des paquets de gâteaux, mais il a tout de même été livré par "transpalette" car il était trop lourd! Et surtout, selon... [Lire la suite]
jeudi 2 janvier 2014

À Condé-sur-Sarthe «les détenus ne pensent qu'à une chose: fuir»

Dans cette prison de haute sécurité, les incidents se multiplient depuis l'ouverture en mai 2013. Pour Samuel Gauthier, secrétaire régional adjoint de la CGT Pénitentiaire Grand-Ouest, regrouper les détenus «les plus dangereux de France au même endroit» était une mauvaise idée. Les incidents se succèdent à la prison de Condé-sur-Sarthe, près d'Alençon (Orne). Réguliers depuis son ouverture, fin mai 2013, ils sont presque quotidiens depuis le début de la semaine. Lundi, un surveillant a été pris en otage pendant 4 heures par deux... [Lire la suite]
jeudi 21 novembre 2013

Un réseau de pilleurs d'églises démantelé dans le Nord

Un réseau national de pilleurs d'églises vient d'être démantelé dans le Pas-de-Calais. Après 7 mois d'enquête, de surveillance et de filatures dans le département mais aussi dans l'Orne, la Somme et la Normandie, la PJ de Lille et la sûreté publique d'Arras (Pas-de-Calais) ont mis la main sur les cinq chefs du trafic, qui ont avoué. Écroués, ces hommes déjà connus des services de police pour des faits similaires sont mis en examen pour «association de malfaiteurs» et «vols commis en bande organisée», un crime passible de 15 ans... [Lire la suite]
mardi 17 septembre 2013

Orne : cambriolé 54 fois, il a tiré à la 53e

Gérant d'un magasin de motos dans l'Orne, un quinquagénaire est mis en examen et sous contrôle judiciaire après avoir tiré sur la voiture des cambrioleurs fonçant sur lui. "J'ai subi mon premier vol en 1988 : c'était un vélo haut de gamme à 1 500 francs", soupire Pascal Rauber, 50 ans, gérant d'un magasin de cycles et motos à Saint-Julien-sur-Sarthe, village de 660 habitants dans l'Orne. Ancien mécanicien de circuit, Pascal Rauber prépare aussi des motos de compétition : les clients se recrutent à 500 kilomètres à la ronde. Ouvert... [Lire la suite]