mardi 2 octobre 2018

Le Québec élit un gouvernement nationaliste qui veut réduire l'immigration

Les Québécois ont porté pour la première fois au pouvoir lundi la Coalition Avenir Québec, un parti nationaliste non-indépendantiste qui souhaite réduire la taille de l’État et l’immigration, tournant la page de près de 15 ans de gouvernement libéral quasi ininterrompu. Les principaux médias de la province canadienne francophone ont annoncé la victoire de la CAQ, parti de droite dirigé par l’homme d’affaires François Legault. Cette formation créée en 2011 disposera de la majorité absolue à... [Lire la suite]
dimanche 25 février 2018

L’hypocrisie de Justin Trudeau

La planète s’est beaucoup moquée, avec raison, des déguisements indiens de l’adolescent immature assis dans le fauteuil du premier ministre canadien. Ses hôtes indiens auraient pu en rajouter dans le sarcasme, ou jouer les insultés devant tant de condescendance et si peu de jugement. Subtils, ils ont préféré faire sentir ce qu’ils pensent de cet olibrius en ne lui faisant rencontrer aucun dignitaire important jusqu’à hier. Du tourisme familial à nos frais. Un internaute m’a fait une remarque à la fois drôle et tragique. Cet... [Lire la suite]
dimanche 4 février 2018

Canada : l'hymne national modifié au nom de l'égalité des genres

Au Canada, mercredi 31 janvier, le Sénat a approuvé le projet de loi  C-210, « loi modifiant la loi sur l'hymne national (genre) », qui change les paroles de l'hymne national. Le but étant d'y éliminer toute distinction de genre. «Attache ta tuque avec d'la broche» ne manqueraient pas de dire les Québécois, c'est-à-dire «accrochez-vous bien». De fait, il faut s'accrocher, un changement des paroles de l'hymne national ce n'est pas rien. Le texte que le Sénat vient d'adopter en troisième lecture veut que les Canadiens ne... [Lire la suite]
mercredi 29 novembre 2017

Justin Trudeau, symbole suprême de l’effondrement occidental

Horizon Québec Actuel Par Philippe Plamondon le 29/11/2017 Depuis quelques années, le communautarisme victimaire a pris des proportions inégalées qui nous projettent dans un univers qui frôle la maladie mentale. En effet, le marxisme culturel – l’instrumentalisation du politiquement correct et des revendications des minorités à des fins politiques – ne conçoit la société que comme un cumul d’individus envers lesquels l’État doit réparation, réconciliation et dédommagement. Les Autochtones, les minorités religieuses, les... [Lire la suite]