mardi 31 octobre 2017

Nouveau viol par un migrant à Calais : expulser c'est protéger !

Communiqué de presse de Marine Le Pen, ​Présidente du Front National du 31/10/2017 Nous apprenons ce matin qu’un nouveau viol a eu lieu hier soir à Calais. La victime déclare avoir été violée par un migrant sous la menace d’un couteau alors qu’elle rentrait chez elle. Ce n’est pas la première affaire de viol ou d’agression sexuelle liée aux migrants, à Calais ou ailleurs en France. Ainsi, cet été à Calais deux migrants mineurs ont été écroués pour une tentative de viol. En septembre, un migrant « mineur isolé » a... [Lire la suite]
vendredi 27 octobre 2017

La visite du président de la République en Guyane révèle une nouvelle fois la déconnexion de M. Macron avec le pays réel

Communiqué de presse de Marine Le Pen, Député du Pas-de-Calais, Présidente du Front National du 27/10/2017 « Je ne suis pas le Père Noël » a déclaré M. Macron avec le sens de la formule méprisante dont il a désormais le secret. Mais qu’il se rassure, les Français en général et nos compatriotes de Guyane en particulier, ne l’attendent pas comme tel ! En revanche M. Macron oublie que le président de la République est censé incarner le rôle de Père de la nation, nation dont les Guyanais sont partie intégrante ! Et lorsque certains... [Lire la suite]
jeudi 26 octobre 2017

Derrière la suppression du RSI, le danger de l’étatisation de la protection sociale des indépendants

Communiqué de presse de Bruno Bilde, député du Pas-de-Calais du 26/10/2017 L’article 11 du PLFSS 2018 prévoit la suppression pure et simple du régime social des indépendants et par conséquent l’affiliation obligatoire des travailleurs indépendants au régime général d’assurance maladie et retraite. Cette suppression décidée dans les délais contraints d’un PLFSS et sans aucune concertation avec les caisses RSI ni avec les URSSAF, risque d’entraîner un accident industriel similaire à celui dont avait été responsable la création de... [Lire la suite]
mercredi 25 octobre 2017

Agression du député FN Ludovic Pajot : un deuxième homme condamné

L'un des auteurs de l'agression début octobre du député FN du Pas-de-Calais Ludovic Pajot a été condamné mardi soir à six mois de prison avec sursis devant le tribunal correctionnel de Béthune, selon une source judiciaire. "Ces idées me répugnent" Lors de la première comparution le 11 octobre, Antoine B., âgé de 28 ans, avait expliqué avoir agressé Ludovic Pajot "parce qu'il fait partie du FN", et que "ses idées me répugnent". "Je me suis demandé ce qu'un député faisait dans un bar", avait-il ajouté. Le tribunal avait... [Lire la suite]
mardi 24 octobre 2017

Censure de la taxe sur les dividendes : la soumission de la France à Bruxelles coûte 10 milliards d’euros...

  Communiqué de presse de Bruno Bilde, Député du Pas-de-Calais du 24/10/2017 Saisi d’une question prioritaire de constitutionnalité, le Conseil constitutionnel a prononcé le 9 octobre dernier la censure de la contribution additionnelle à l’impôt de 3% sur les dividendes des sociétés. Cette décision du juge constitutionnel implique le remboursement aux grandes entreprises d’une somme astronomique de 10 milliards d’euros et laisse un trou béant dans les caisses de l’Etat. Si la responsabilité politique de François Hollande et... [Lire la suite]
mardi 24 octobre 2017

Total soutien aux forces de l’ordre présentes dans le Calaisis et le Dunkerquois !

Communiqué de presse de Ludovic Pajot, Député du Pas-de-Calais du 24/10/2017 L’inspection générale de l’administration (IGA), l’inspection générale de la police nationale (IGPN) et l’inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) viennent de rendre leur rapport sur « l’évaluation de l’action des forces de l’ordre à Calais et dans le Dunkerquois ». Ce rapport fait état de la situation particulièrement difficile dans laquelle se trouvent les forces de l’ordre dans cette zone. Cependant, les inspecteurs de l’administration... [Lire la suite]
mardi 24 octobre 2017

Un an après le démantèlement de la "jungle", Calais suffoque toujours

Pour les riverains, le problème a été déplacé. Dans un long reportage un an après le démantèlement de la "jungle" de Calais, La Voix du Nord donne la parole aux habitants qui vivaient en face du bidonville.Si certains se disent satisfaits, plus "tranquilles", subissant "moins de nuisances", d'autres continuent à souffrir. Les migrants aidés par les bénévoles "Jour et nuit, des centaines de migrants passent devant ma maison", explique Anita au quotidien régional. "Ils balancent leurs poubelles dans mon jardin. La semaine dernière,... [Lire la suite]
jeudi 19 octobre 2017

Macron : ni force ni ordre

Communiqué de presse de Bruno Bilde, Député du Pas-de-Calais du 19/10/2017 Macron : encore de la communication ; à quand l’action ? Faut-il que M. Macron soit à ce point dénué d’imagination pour nous servir, en guise de projet de sécurité publique, un tel chapelet de poncifs : dans un inventaire à la Prévert, il nous propose de renouer avec des mesures qui ont toutes été essayées et qui ont toutes échoué, comme la police de proximité, rebaptisée pour l’occasion, ou le énième plan de lutte contre le malaise dans la police. Comme... [Lire la suite]
dimanche 15 octobre 2017

Baisse des APL pour les HLM : le logement minier menacé !

Communiqué de presse de Bruno Bilde, député du Pas-de-Calais du 15/10/2017 La baisse des APL ne frappe pas que les locataires, mais vise également les bailleurs sociaux. En effet, la prise en charge de la diminution des APL par les organismes HLM, risque de grever leur trésorerie d’une charge financière supplémentaire et ainsi hypothéquer le lancement de nombreux programmes de construction ou de réhabilitation. Cette décision inique, prise sans aucune concertation avec les acteurs du logement social, impactera les communes qui... [Lire la suite]
jeudi 12 octobre 2017

Communiqué de Ludovic Pajot, député du Pas-de-calais du 11/10/2017

Communiqué de Ludovic Pajot, député du Pas-de-calais du 11/10/2017 Le Tribunal correctionnel de Béthune vient de rendre son jugement aux termes duquel il a tout d’abord confirmé les violences physiques subies lors de l’agression dont j’ai fait l’objet à Béthune le samedi 7 octobre dernier. Cette agression m’avait occasionné cinq jours d’incapacité temporaire de travail. Une peine de six mois de prison avec sursis, assortie d’une condamnation au paiement de 850 euros au titre de dommages et intérêts a été prononcée envers un des... [Lire la suite]