jeudi 15 septembre 2016

Un contrôle aux frontières annulé pour une erreur...de 10 cm

Sans autorisation de séjour, un Marocain avait été interpellé et placé en centre de rétention fin août. Son avocat a prouvé que l'arrestation était illégale, son client étant sur le territoire espagnol. L'affaire remonte à fin août. Un homme, d'origine marocaine, qui voyageait à bord d'un autocar d'Eurolines, avait été intercepté à la frontière espagnole par la police aux frontières sans autorisation de séjour. Il avait donc été placé en centre de rétention. Mais devant le tribunal mercredi, son défenseur, Me Christopher Poloni,... [Lire la suite]