jeudi 13 mars 2014

Marine Le Pen rejugée pour avoir qualifié Noah d'«exilé fiscal»

  Yannick Noah a poursuivi jeudi en diffamation devant la cour d'appel de Paris Marine Le Pen, relaxée en première instance, pour avoir qualifié l'ancien tennisman «d'exilé fiscal» qui a «planqué» son argent à l'étranger. La décision a été mise en délibéré au 14 mai.Les deux protagonistes, qui ont ces derniers jours échangé des amabilités par médias interposés au sujet de la chanson anti-Front National de Yannick Noah, intitulée «Ma colère», étaient représentés par leurs avocats.  Sur le plateau du... [Lire la suite]