lundi 1 avril 2013

107 000 euros

L'argent coulerait donc à flot dans les caisses de l'Hôtel de ville ? Le quotidien régional  Le Progrès nous annonce aujourd'hui que la municipalité a renoncé à son projet de campus sportif sur le stade du Pasquier pour métamorphoser la piscine de la place Barberousse en salle de sport en profitant ainsi de la couverture prochaine du parc Isis. Ce qu'oublie de nous communiquer monsieur le maire dans ses innombrables documents informatifs mis dans les boites postales des dolois c'est que le coût de ce désengagement aura... [Lire la suite]