dimanche 6 mars 2016

London calling

L'auteur ou les auteurs de cet article ne sont en rien membres du Front National, du Rassemblement Bleu Marine ou d'un autre mouvement de cette famille de pensée politique -à ma    connaissance- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici. Causeur Par Elisabeth Lévy le 03/03/2016 Des petits veinards, ces Anglais. Non seulement ils ont droit de dire des trucs énormes sans se faire traiter de fachos, par exemple, qu’ils aiment leur pays, mais en plus, quand ils votent, leurs gouvernants... [Lire la suite]
mardi 8 octobre 2013

Les mensonges du Nouvel Observateur

Communiqué du Front National du 08/10/2013 Laurent Joffrin, directeur de publication du Nouvel Observateur, a affirmé lors de l’émission C à vous sur France 5, être poursuivi en justice par Marine Le Pen après un article publié sur le Front National et la priorité nationale. Confondant un droit de réponse et une citation à comparaître, M. Joffrin ment éhontément. Face à cette tentative désespérée de manipulation et de désinformation, nous publions l’intégralité de ce droit de réponse adressé à M. Joffrin. "Monsieur le... [Lire la suite]
jeudi 1 novembre 2012

La préférence nationale et la République : un regard historique

Polémia La préférence nationale et la République sont-elles compatibles ? Tous nos politiciens, unanimement imprégnés de cosmopolitisme, répondent non. Selon eux, l'idée républicaine proscrit toute disposition qui privilégierait les Français et exige que, sur notre territoire, étrangers et Français soient traités identiquement : la préférence nationale ne serait donc pas compatible avec la République. Telle est la croyance politico-médiatique ! Mais cette vulgate repose sur l’ignorance. Elle est dépourvue de tout fondement... [Lire la suite]
jeudi 27 septembre 2012

Le Gouvernement et la gauche contre la transparence dans l’attribution des logements sociaux

FN Communiqué de presse de Marion Maréchal-Le Pen, Député du vaucluse, et Gilbert Collard, Député du gard du 27/09/2012 Nous avons proposé hier à l’occasion du débat sur la loi sur la mobilisation du foncier pour le logement social, deux amendements de bon sens qui ont pourtant été rejetés. D’une part, il s’agissait d’inscrire la priorité nationale et subsidiairement européenne dans les grands principes d’attribution du logement social. D’autre part, nous avons souhaité rendre accessible au public les commissions d’attribution... [Lire la suite]