mercredi 19 septembre 2018

Après le meurtre d’un sapeur-pompier, le coup de gueule d’un général contre la haine

Boulevard Voltaire Par Georges Michel le 16/09/2018 « Une société qui ne protège pas ses anges gardiens est vraiment malade. » En principe, c’est les anges gardiens qui protègent, rétorquera-t-on. C’est, pourtant, ce qu’un général de l’armée française vient d’écrire. En l’occurrence, il s’agit du général Jean-Claude Gallet, commandant la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. Âgé de 53 ans, ce saint-cyrien est un authentique soldat du feu qui a servi à tous les grades et échelons dans cette formation prestigieuse :... [Lire la suite]
jeudi 9 août 2018

«Cher ami»: le mot qui entretient le doute quant à la proximité entre Benalla et le préfet de Paris

Le Canard enchaîné a révélé que le préfet de police de Paris Michel Delpuech, qui se défend d'être proche d'Alexandre Benalla, lui a envoyé un mot de remerciement en janvier dernier, dans lequel il lui fait part de son amitié. Les révélations concernant l'affaire Benalla se succèdent à rythme effréné depuis des semaines – et la dynamique ne semble toujours pas arriver à son terme. Dans son édition du 8 août, LeCanard enchaîné a cette fois-ci épinglé le préfet de police de Paris Michel Delpuech, qui a fait... [Lire la suite]
mercredi 18 juillet 2018

Question écrite de Bruno Bilde, député du Pas-de-Calais, sur les festivités gâchées des 14 et 15 juillet

Question écrite de Bruno Bilde, député du Pas-de-Calais, à Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, sur les festivités gâchées des 14 et 15 juillet du 18/07/2018 M. Bruno Bilde interroge M. le ministre de l’Intérieur sur les nombreux débordements, les violences, les saccages et pillages constatés lors des soirées des 13, 14 et 15 juillet. En effet, en trois nuits, à l’occasion de la Fête nationale et de la victoire des Bleus, plus de 1000 véhicules ont été brûlés, 800 personnes mises en garde à vue et des dizaines de... [Lire la suite]
samedi 9 juin 2018

Attentat du Bataclan : la famille de Cédric Gomet porte plainte avec d'autres familles de victimes

Cette plainte "est quelque chose de nécessaire", a affirmé à l'AFP  Sébastien Gomet, frère de Cédric, originaire de Foucherans dans le Jura. Agé de 38 ans, architecte à Lyon et frère de Cédric qui a été tué au Bataclan, Sébastien Gomet précise qu' "il fallait à un moment donné être un déclencheur et nous avons accepté de tenir ce rôle". Dans ce reportage de France Télévisions, Sébastien Gomet explique les raisons pour lesquelles il a décidé, avec sa famille, de porter plainte.   Cet aspect de la sanglante... [Lire la suite]
dimanche 4 mars 2018

Paris : les infractions recensées près de la salle de shoot se multiplient

Mardi 27 février, une jeune femme enceinte qui sortait le soir de l’hôpital Lariboisière (Xe arrondissement de Paris) a été agressée par un homme armé d'un couteau. Il a tenté de lui voler son sac à main mais la police est arrivée à temps. Cette agression, qui s'est déroulée à quelques mètres d'une salle de consommation de drogue, a ranimé la colère des riverains qui protestent contre l'explosion de l'insécurité et de la violence dans leur quartier. 6 470 personnes contrôlées et plus de 1 800 infractions Selon Le Figaro, qui... [Lire la suite]
dimanche 5 novembre 2017

Marché de Noël supprimé à Paris : les forains menacent de bloquer la capitale lundi

Nouvel épisode dans le bras de fer qui oppose la mairie de Paris et les autorités au "roi des forains", Marcel Campion. Dénonçant la suppression du marché de Noël sur les Champs-Elysées, lepromoteur historique des fêtes foraines de Paris menace d'effectuer des "blocages" dans la capitale et ses environs, lundi 6 novembre.  Marcel Campion, 77 ans, bataille depuis des mois avec le soutien des syndicats du secteur, contre la décision du Conseil de Paris de ne pas reconduire ce marché de Noël, créé en 2008 sur une des... [Lire la suite]
vendredi 5 mai 2017

La police dénonce des "dysfonctionnements" dans la sécurité de la tour Eiffel après le coup d'éclat de Greenpeace

Le happening de Greenpeace, qui a déployé vendredi 5 mai, en début de matinée, une immense banderole contre le Front National sur la tour Eiffel, n'a pas franchement été du goût de la police. Dans un communiqué, la préfecture a estimé que cet happening révélait des "dysfonctionnements dans le dispositif de sécurité du monument", à un moment où la menace jihadiste reste très élevée. "Le préfet de police a provoqué une réunion (vendredi) à 10h30, avec la Ville de Paris et la Société d'exploitation de la tour Eiffel,... [Lire la suite]
mercredi 25 janvier 2017

Chiffres de la délinquance dans l’agglomération parisienne : alerte rouge !

Par Marine Le Pen le 24/01/2017 Les chiffres de la délinquance dévoilés par le préfet de police pour l’année 2016 dans l’agglomération parisienne m’ont alertée. Et ce pour plusieurs raisons. D’abord, parce qu’ils confirment un sentiment largement répandu parmi les Parisiens et les habitants de la petite couronne, mais plus généralement par les Français : les actes de violence progressent, et ce de manière inquiétante, pourrissant la vie d’un nombre grandissant de victimes. Le préfet évoque une hausse globale, tous faits... [Lire la suite]
mercredi 18 janvier 2017

Appeler la police ne sera plus gratuit

Comme d'autres administrations, la Préfecture de police de Paris va prochainement mettre en place une surtaxe des appels. Il faudra dorénavant payer pour avoir accès aux différents services de police, sauf pour les urgences. Les appels téléphoniques à la Préfecture de police de Paris seront très bientôt surtaxés. C'est ce que révèle Le Parisien . Un nouveau numéro de téléphone unique (le 34 30) va remplacer le standard général de la préfecture de police mais également de l'ensemble des commissariats de la capitale. L'appel à ce... [Lire la suite]
vendredi 3 juin 2016

Inondations: et si la présidence de la République déménageait à Vincennes ?

Manuel Valls vient de déclencher le plan de continuité du travail gouvernemental face à la montée des eaux de la Seine. Il prévoit le transfert des personnels de l'exécutif vers des locaux à l'abri de toute crue. Pour le moment, les services se contentent de se tenir prêt. Si la situation s'aggravait, la présidence de la république trouverait refuge au château de Vincennes.  Sous les lambris de la République, dans les dédales de l’administration, dans les couloirs des ministères, on n’est plus très loin d’un grand... [Lire la suite]