lundi 30 janvier 2017

Réaction aux résultats du 2ème tour de la primaire de la gauche

Communiqué de presse de Marion Maréchal Le Pen du 31/01/2017 Au lendemain du 2ème tour de la primaire de la gauche en Vaucluse, je relève une participation encore très faible (3,77%) en dépit de l’ouverture du vote aux mineurs âgés de plus de 16 ans ainsi qu’aux étrangers, en d’autres termes, des personnes qui ne sont pas inscrites sur les listes électorales et qui, en conséquence, ne voteront pas aux prochaines présidentielles. Le Parti Socialiste est donc devenu un micro parti dans notre département. Suivant la tendance... [Lire la suite]
dimanche 29 janvier 2017

Éric Zemmour : «Le grand vainqueur de la primaire socialiste française se nomme… Jeremy Corbyn !»

Par Eric Zemmour * le 27/01/2017 Un spectre hante désormais le Parti socialiste français. Il est anglais, il porte casquette, jardine, se déplace à vélo, toujours affublé de tenues à la mode des années 70. Ce spectre s'appelle Jeremy Corbyn. Le patron du Parti travailliste est soutenu par les jeunes diplômés prolétarisés des grands centres urbains et les enfants de l'immigration. Corbyn a renoué avec le travaillisme d'antan, soumis aux syndicats, anticapitaliste et antioccidental. Corbyn y a ajouté sa touche personnelle,... [Lire la suite]
samedi 28 janvier 2017

Désintégration

Quelle semaine pour les adversaires issus des desdits "partis de gouvernement" (LRPS) de Marine ! D'une part, Les Républicains se retrouvent quelques peu confrontés à des "boules puantes" qui ont, certes, un goût de faisandé mais qu'il était tout de même simple à prévoir. Car, il était assuré que certains (et même plutôt dans le camp du candidat mis en cause) n'allaient pas laisser tranquillement François Fillon se diriger jusqu'aux portes de l'Elysée sans réagir. Il y a tout d'abord le "Pénélope'sgate" puis à présent ne... [Lire la suite]
vendredi 27 janvier 2017

Les députés vallsistes préparent un soutien à Macron

La primaire du Parti socialiste sera terminée dimanche avec le second tour, et Benoît Hamon fait actuellement figure de grand favori. La campagne a été marquée par l’apparition d’une large fracture idéologique entre le député des Yvelines et son adversaire, Manuel Valls. Et cela pourrait être lourd de conséquences sur le PS lui-même, et ce dès lundi.   Une tribune en soutien à Macron. Selon les informations d’Europe 1, un texte circule en effet en ce moment de main en main entre les députés socialistes proches de Manuel... [Lire la suite]
vendredi 27 janvier 2017

«Bilal» Hamon trouve son surnom «très beau», mais accuse Philippot de le propager

Le favori de la primaire de la gauche passe à l'offensive sur sa connivence supposée avec le communautarisme musulman, qui lui vaudrait d'être surnommé Bilal Hamon dans certains milieux. Ces suspicions ont même gagné le gouvernement. «Je tiens à dire à ceux qui ont la haine dans le bide et dans la tête que Bilal est un très beau prénom», a confié Benoît Hamon à ses sympathisants après le débat qui l'a opposé à Manuel Valls, au sujet de son surnom, Bilal Hamon, que certains de ses opposants lui aurait décerné. En cause ? Sa... [Lire la suite]
mercredi 25 janvier 2017

Benoît Hamon, l’imam trappiste ?

Boulevard Voltaire Par Gabriel Robin, SG du CLIC du 25/01/2017 Après quelques années passées en région parisienne, le Breton monté à la capitale qu’était devenu Benoît Hamon déclarait : « La rupture a été terrible : la température, la culture, la manière de vivre, les odeurs, tout était trop différent. Quand je suis rentré à Brest, j’ai trouvé la ville très blanche. Pour être très honnête, j’ai même trouvé qu’il y avait trop de Blancs puisque Brest est une ville sans immigration. Cette attirance pour les autres... [Lire la suite]
mardi 24 janvier 2017

Le PS ou la Panne Sèche !

Communiqué de presse de Marion Maréchal – Le Pen, député de Vaucluse,du 24/01/2017 A la suite du premier tour des primaires du PS en Vaucluse, force est de constater que le parti socialiste a atteint un degré de déliquescence inédit sur notre territoire. La participation presque deux fois moins « importante » qu’en 2012 (11700 votants contre 20 000) est symptomatique de la réelle défiance qu’éprouve le peuple de gauche vis-à-vis des gouvernants et ex-gouvernants socialistes qui, non seulement n’ont jamais su répondre à ses... [Lire la suite]
mardi 24 janvier 2017

Hollande ne votera pas au 2nd tour de la primaire de la gauche

Il n'a pas participé au premier tour, il ne participera pas non plus au second. François Hollande, qui était au Chili dimanche dernier lors du premier tour de la primaire de la gauche, n'ira pas voter ce dimanche pour le second tour, selon RTL. Si le président sera pourtant à Paris, il ne compte pas donner sa voix pour départager Benoît Hamon, son ancien ministre de l'Éducation nationale arrivé en tête à 36%, et son ancien Premier ministre, Manuel Valls, deuxième avec 31% des votes. Le locataire de l'Élysée continue de se... [Lire la suite]
lundi 23 janvier 2017

Primaire à gauche : pataquès autour de la participation et du nombre de bureaux de vote

Ce lundi matin, il est bien compliqué d'obtenir un chiffre de participation au premier tour de la primaire de la gauche. Sur le site de la primaire à gauche, le compteur du nombre de votants qui avait disparu pendant plusieurs heures a fait sa réapparition. A 11 heures, il est de 1 601 138 votants. Mais si l'on additionne le nombre de voix obtenues par chaque candidat ainsi que les votes blancs ou nuls, on trouve un petite différence. La participation est dans ce cas de 1 600 978 votants. Autre étrangeté : alors que plus de 350 000... [Lire la suite]
dimanche 22 janvier 2017

Primaire du PS : Hamon devant Valls

Dimanche prochain, les électeurs de la primaire de la "Belle Alliance Populaire", en fait le PS agrémenté du PRG et de deux ou trois écologauchistes auront à choisir entre  Benoît Hamon et Manuel Valls pour mettre un nom sur le candidat qui représentera le parti du président de la République sortant François Hollande qui aujourd'hui se promenait au Chili. Ce sera Benoît Hamon et Manuel Valls. sur 3090 bureaux de vote dépouillés : Benoît Hamon obtiendrait 31, 56 % des voix, Manuel Valls, 31,56 %, Arnaud Montebourg, 18,56%,... [Lire la suite]