lundi 16 juillet 2018

Le Rassemblement National est aux côtés du SPD tchèque !

Communiqué de Gilles Lebreton, député au Parlement européen, chef de la délégation RN du groupe ENLdu 16/07/2018 Le SPD est un jeune parti souverainiste fondé il y a seulement trois ans. En 2017, il a fait une percée politique spectaculaire en obtenant plus de 10% des voix et 22 députés aux élections législatives tchèques. Il tenait son Congrès à Prague le samedi 14 juillet. A l’invitation de son président Tomio Okamura, que Marine Le Pen soutient depuis le début, deux députés européens du Mouvement pour une Europe des Nations et... [Lire la suite]
jeudi 21 juin 2018

Les pays de Visegrad, Hongrie en tête, boycotteront le mini-sommet européen sur l'immigration

Alors que la crise migratoire suscite des tensions au sein de l'UE, le Premier ministre hongrois Orban a annoncé que son pays, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie ne participeraient pas au mini-sommet sur l'immigration du 24 juin. Les pays du groupe de Visegrad (V4), favorables à une ligne dure sur l'immigration, ont annoncé ce 21 juin qu'ils excluaient de participer au mini-sommet européen sur le sujet organisé à Bruxelles le 24 juin. Cette réunion à laquelle doit se rendre une dizaine de... [Lire la suite]
dimanche 3 juin 2018

Slovénie : le conservateur anti-migrants Janez Jansa arriverait en tête des législatives

Allié de Viktor Orban sur la scène européenne, l'ancien Premier ministre de Slovénie arriverait en tête des élections législatives selon les sondages de sortie des urnes. Il devrait néanmoins peiner à rassembler une majorité pour gouverner. Un nouveau revers se dessine-t-il pour la politique migratoire de Bruxelles ? Le 3 juin, c'est en tout cas un candidat ayant fait campagne sur une ligne anti-migrants, Janez Jansa, du Parti démocratique slovène (SDS), qui se placerait en tête des législatives en Slovénie, selon les... [Lire la suite]
lundi 5 mars 2018

À Budapest, le V4 réitère son désir d’une autre Europe

La Commission du V4 aux Affaires européennes a réitéré la volonté du V4 et de ses parlementaires majoritaires à vivre au sein d’une Union européenne des Nations, où les parlements nationaux verraient leur rôle renforcé. La question de la subsidiarité a également été abordée, et la Commission du V4 a émis des doutes sérieux sur l’application de celle-ci par la Commission européenne. Pour les parlementaires du V4, le Brexit est une question posée à l’Europe : « où vas-tu ? ». Mais il représente également un bouleversement important... [Lire la suite]
dimanche 17 décembre 2017

«L'UE est en train de tuer l'Europe»: Marine Le Pen rencontre ses alliés de l'AfD et du FPÖ à Prague

Souhaitant développer une coopération sur le continent européen tout en s'affranchissant des structures de l'Union européenne, plusieurs dirigeants de la droite souverainiste se sont rassemblés en République tchèque, sous haute sécurité. La présidente du FN Marine Le Pen s'est rendue à Prague ce 16 décembre pour y rencontrer Geert Wilders, dirigeant du Parti néerlandais pour la liberté, Lorenzo Fontana, député de la Ligue du Nord italienne ou encore Georg Mayer du Parti de la liberté d'Autriche... [Lire la suite]
dimanche 22 octobre 2017

République tchèque : les nationaux avancent, l’Union européenne recule

Communiqué de presse du Front National du 21/10/2017 Le Front National adresse ses chaleureuses félicitations au SPD et à son président Tomio Okamura pour leur succès aux élections législatives du 20 et 21 octobre. Avec près de 12% le SPD vient confirmer une tendance observée dans plusieurs pays européens, l’implantation et le renforcement de courants nationaux dont le projet politique est fondé sur la défense des souverainetés. Après l’AFD en Allemagne et il y a quelques jours, le FPÖ en Autriche, le SPD tchèque vient... [Lire la suite]
samedi 21 octobre 2017

Législatives tchèques : le «Trump» local remporte les élections, d'après les résultats partiels

Le mouvement ANO du milliardaire Andrej Babis, qualifié de «Trump tchèque», arrive largement en tête des élections législatives tchèques devant le parti radical SPD, anti-immigration et anti-UE, selon les résultats partiels du scrutin. ANO, qui a fait campagne sur la lutte contre la corruption, contre l'accueil des migrants et la zone euro, obtient 31,69% des voix, d'après les résultats dépouillés de 63% des bureaux de vote. Après sa victoire, Andrej Babis, cité par Reuters,a toutefois souligné que son parti restait... [Lire la suite]
mercredi 6 septembre 2017

Décision scandaleuse de la CJUE : les nations d'Europe doivent pouvoir se défendre face à la submersion migratoire !

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen du 06/09/2017 La Cour de justice de l’Union Européenne vient derendre un arrêt scandaleux sur les recours introduits par la Hongrie et la Slovaquie au sujet de la décision prise par le Conseil de l’UE sur la « relocalisation » des « migrants ». Cette décision inique avait pour objectif de mettre en place l’accueil obligatoire par tous les pays de l’UE de 120.000 des clandestins actuellement en... [Lire la suite]
jeudi 15 juin 2017

Le vrai visage de l'Union européenne : une dictature mondialiste et immigrationniste

Communiqué d'Edouard Ferrand, Chef de la Délégation FN-RBM au Parlement européen du 15/06/2017   En obéissant comme à l'accoutumée aux oukases de la Commission, le Parlement a donné son aval aux sanctions contre la République tchèque, la Hongrie et la Pologne. Ces nations européennes ont été sanctionnées pour avoir refusé de subir la politique de submersion migratoire édictée par Merkel et Juncker, rejoints récemment par Macron. L'Union européenne veut dénaturer nos nations, noyer notre civilisation, mettre en péril... [Lire la suite]
mardi 13 juin 2017

L'UE punit les pays qui refusent les migrants : aucune liberté pour les peuples dans ce carcan !

Communiqué de presse de Florian Philippot, Vice-Président du Front National du 13/06/2017 La Commission européenne nous apprend aujourd’hui qu’elle a décidé d’engager des procédures d’infraction contre trois pays, la République tchèque, la Pologne et la Hongrie parce que ces trois nations refusent de participer au programme de relocalisation des migrants. Encore une fois, la souveraineté des peuples est piétinée et l’Union européenne est bien décidée à imposer ses décisions sans respecter la moindre démocratie. Nous dénonçons... [Lire la suite]