lundi 17 septembre 2018

Indre-et-Loire : un homme battu à mort pour une place de parking

Les temps sont difficiles pour les chauffeurs de bus, victimes d’incivilités et de violences quasi quotidiennes. Alors que la RATP a entamé une procédure disciplinaire contre l’un de ses chauffeurs qui avait giflé jeudi 13 septembre un collégien qui l’avait forcé à freiner brusquement, France Bleu rapporte ce lundi qu’un autre conducteur de bus est décédé après avoir été roué de coups par deux individus sous les yeux de ses enfants. « Ils se sont acharnés sur lui » Les faits se sont déroulés vers 18h30, samedi... [Lire la suite]
vendredi 27 juillet 2018

Un homme saute du RER en marche pour échapper à ses agresseurs

Pour échapper à des adolescents le rouaient de coups, un jeune homme de 18 ans est passé par la fenêtre d’un RER lancé à 80 km/h. Comme le révèle Le Parisien, cette scène s’est déroulé le 15 juillet dernier alors qu’une rame du RER C circulait entre Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) et la gare d’Austerlitz. Vers 16h15 ce jour-là, le jeune homme de 18 ans monte dans le train en gare d’Ablon et s’installe à l’étage inférieur. Deux arrêts suivants, gare de Choisy-le-Roi, cinq adolescents entrent dans le même wagon. Le ton monte... [Lire la suite]
mercredi 14 mars 2018

Agression dans le métro : il est urgent d’appliquer le programme du FN

Communiqué de Wallerand de Saint Just, président du groupe FN à la Région Île-de-France et d’Audrey Guibert, conseillère régionale, membre de la commission transport du 14/03/2018 Trois blessés graves dans une agression à l’arme blanche hier sur la ligne 5 du métro parisien, le drame a été évité de peu. En cause, un individu fumant dans la rame qui n’a pas apprécié qu’un agent de la RATP, n’étant alors pas en service, lui fasse remarquer que cela était interdit. Tout naturellement, l’individu sort un cutter et s’en prend à tous... [Lire la suite]
lundi 2 octobre 2017

Madame la députée Obono ou le révisionnisme du réel

L'Incorrect Par Matthieu Baumier * le 02/10/2017 Ainsi, avec une élue de la République comme la députée deLa France Insoumise, Madame Obono. Lors de l’émission BFM Politique du dimanche 1er octobre 2017, MadameObono indique douter que le refus d’un agent de la RATP de conduire un bus après une femme ait à voir avec « la radicalisation » ou avec « le terrorisme ». Pour elle, c’est une forme de « sexisme ». En théorie, madame Obono n’a pas tort : qu’un homme... [Lire la suite]
samedi 30 septembre 2017

Islam en entreprise : les joies du « Travailler ensemble »

Selon l’étude annuelle de l’Institut Randstad et de l’Observatoire du fait religieux en entreprise (Ofre) dévoilée mercredi, les cas « conflictuels et bloquants » sont en augmentation. Le mot islam n’est jamais prononcé. Mais parmi les « comportements religieux » qui perturbent le bon fonctionnement des entreprises, sont essentiellement recensés le refus d’accomplir une tâche à l’heure de la prière ou pendant le ramadan, de saluer un homme quand on est une femme ou de travailler sous les ordres d’une femme... [Lire la suite]
dimanche 17 septembre 2017

La police s'inquiète des risques d'attentats sur le rail en France

La police s'inquiète des risques d'attentats sur le rail en France. D'après une note interne de laDirection générale de la police nationale émise début septembre et que Le Parisien a révélée, un risque existe bel et bien. L'Unité de coordination de la lutte antiterroriste à l'origine du document appelle d'ailleurs à la plus grande vigilance. Un changement dans la propagande de Daech Les inquiétudes des policiers sont regroupées dans un document de sept pages. Le télégramme est très clair : ces trois derniers mois, les... [Lire la suite]
mercredi 25 janvier 2017

En Ile-de-France, les islamistes conduisent nos bus et assurent notre sécurité

Communiqué de Wallerand de Saint Just, Président du groupe FNIDFBleuMarine au Conseil régional d’Ile-de-France, et de Jean-Lin Lacapelle, conseiller Régional, membre de la commission sécurité du 25/01/ 2017 Selon un article paru ce jour, l’Île-de-France compterait 5 325 islamistes radicalisés, parmi lesquels 4 030 font l’objet d’une prise en compte active par les services antiterroristes. Ce recensement au sein du fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT) ne prévient pas pour... [Lire la suite]
mercredi 20 juillet 2016

Perturbations RATP/SNCF : le service public lui aussi victime de la délinquance

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-Président du Front National du 20/07/2016 Les perturbations très lourdes qui ont eu lieu hier après-midi et hier soir sur les réseaux RATP et SNCF, suite à un vol de câbles et à des actes de malveillance concomitants aux abords des voies en Seine-Saint-Denis, illustrent encore une fois le coût économique et social de l’insécurité et la très grande vulnérabilité du service public à la violence. Les conséquences de ces événements pour les usagers ont été particulièrement éprouvantes.... [Lire la suite]
jeudi 26 novembre 2015

Des islamistes armés par la RATP : quand finira ce scandale ?

Communiqué de Wallerand de Saint Just, Tête de la liste Front National en Île-de-France du 26/11/2015 Nous apprenons ce matin qu’un employé du GPSR, le service de sécurité de la RATP, dont les agents sont armés, s’est vu retirer son autorisation administrative de port d’arme car il faisait l’objet d’une fiche S pour radicalisation islamiste. Il s’agit du deuxième agent de ce service concerné en quelques semaines, le précédent juste avant les attentats. La RATP répond ne pas être au courant des fichés S, vouloir mettre en place... [Lire la suite]
lundi 23 novembre 2015

Emploi des personnes fichées S : le Front National demande un audit national d'urgence pour la sécurité des Français

Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National du 23/11/2015 Le laxisme des autorités publiques a atteint ces dernières années un tel niveau que nous avons appris avec consternation que des personnes fichées S par les renseignements étaient employées par des entreprises comme la RATP, la SNCF ou encore celles intervenant à l’aéroport de Roissy. Cette situation est inadmissible pour la sécurité des Français, et les personnes concernées devraient être immédiatement mises à pied, avant d’être, pour celles qui... [Lire la suite]