jeudi 5 octobre 2017

Désenclavement du Grand Sud-Ouest : le Front National dit OUI à la LGV !

Communiqué de presse de Julien Leonardelli, Secrétaire départemental du Front National de Haute-Garonne, Conseiller régional d’Occitanie du 05/10/2017 Dans le cadre des Assises nationales de la mobilité, la Région Occitanie organisait aujourd’hui une journée de mobilisation pour les transports collectifs et notamment,en faveur des lignes LGV de Bordeaux-Toulouse et Montpellier-Perpignan, menacées d’abandon par les dernières déclarations du Président Macron. Membre de la Commission Aménagement du territoire au Conseil régional... [Lire la suite]
jeudi 12 juin 2014

Marine Le Pen défend le service public du rail ! le 12/06/2014

Marine Le Pen défend le service public du rail ! le 12/06/2014
jeudi 22 mai 2014

SNCF - RFF : TER non conformes, merci Bruxelles !

Communiqué de Presse de Ludovic de Danne, conseiller aux affaires européennes de Marine Le Pen du 22/05/2014 L’incroyable gabegie permettant la commande de TER non adaptés à certaines installations ferroviaires est en réalité une des conséquences des directives européennes qui ont poussé, via les différents « paquets ferroviaires » imposé par l’UE, à la séparation de la SNCF, entreprise intégrée assurant la construction, l’entretien et rénovation du réseau et son exploitation en deux entités indépendantes : RFF pour... [Lire la suite]
mercredi 21 mai 2014

Trains trop larges : gaspillage inadmissible de l'argent public !

Communiqué de Presse de Marine Le Pen du 21/05/2014 La révélation que la SCNF a commandé de nouveaux TER trop larges pour les quais existants, obligeant à de coûteux travaux de rabotage sur des centaines de sites, est un motif d’exaspération légitime pour les Français. Alors que les prix des billets de train augmentent sans interruption depuis des années, ce gaspillage de l’argent public est insupportable, d’autant que l’estimation d’un surcoût de 50 millions d’euros avancée par la SNCF semble très sous-évaluée. Marine Le Pen... [Lire la suite]
mardi 20 mai 2014

SNCF: 1300 quais à raboter pour des rames de TER trop larges

La SNCF est contrainte de modifier des quais pour un coût de 50 millions d'euros, après une commande de 341 rames Alstom et Bombardier non adaptées, explique l'hebdomadaire satirique du Canard Enchaîné.  S'il s'agit d'une boulette, c'est la plus coûteuse de l'année. Révélée par Le Canard Enchaîné, à paraître mercredi, détaille que les 341 nouvelles rames commandées par la SNCF sont trop grandes pour les gares françaises et que 1300 quais au total doivent être modifiés pour un coût de 50 millions... [Lire la suite]
lundi 23 décembre 2013

Suppressions de postes à la SNCF : la casse de l’esprit du service public

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-président du Front National du 23/12/2013 Le projet de budget 2014 de la SNCF qui prévoit la suppression de 1432 postes s’inscrit une nouvelle fois dans une politique globale de recul du service public. Ce projet de budget tend à transformer la SNCF en une entreprise comme les autres, chose qu’elle n’est pas. La recherche de la rentabilité à tout prix, au mépris du service et de sa qualité est une erreur très grave. Elle est la conséquence directe des exigences de l’Union européenne... [Lire la suite]
mercredi 13 mars 2013

Roms à Caissargues : Basta ya !

Julien Sanchez Communiqué de Presse de Julien Sanchez, conseiller régional de Languedoc-Roussillon, délégué national du FN du 13/03/2013  Nous apprenons par plusieurs sources concordantes qu’une délégation sera reçue aujourd’hui en Préfecture du Gard pour défendre des Roms qui ont installé en toute illégalité leur campement à Caissargues (Gard) sur un terrain appartenant à RFF (dont des câbles d’alimentation électrique ont par ailleurs été volés cette nuit dans la région, pour la 20e fois depuis le 1er février 2013,... [Lire la suite]
lundi 22 octobre 2012

Enquête UFC-Que choisir sur la SNCF : halte à la casse du service public !

FN Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-président du Front national du 22/10/2012 L’enquête UFC-Que Choisir auprès des usagers de la SNCF montre un mécontentement croissant vis-à-vis de l’entreprise nationale, qui ne surprendra pas les habitués du rail. Tarifs illisibles, hausse des prix, retards, propreté : les motifs d’insatisfaction sont de plus en plus nombreux. En réalité, cette dégradation du service est en marche depuis plusieurs années : la SNCF est victime d’une désorganisation absurde imposée par une... [Lire la suite]