jeudi 27 septembre 2018

Question écrite de Bruno Bilde, député du Pas-de-Calais,sur la lutte contre le racisme anti-blancs

M. Bruno Bilde alerte M. le ministre de l’Intérieur sur la banalisation et la propagation inquiétante du racisme anti-blanc dans la société française. Le 17 septembre dernier, un rappeur parisien nommé « Nick Conrad » a publié sur sa chaîne Youtube un clip intitulé « Pendez les blancs ». La vidéo met en scène un homme blanc lynché par plusieurs personnes noires sur fond de propos haineux explicites qui appellent au meurtre dans des termes immondes : « J’rentre dans des crèches, j’tue des bébés blancs, attrapez-les vite et pendez... [Lire la suite]
mercredi 26 septembre 2018

"Pendez les blancs" : un clip de rap fait scandale sur internet

La chanson s'appelle PLB, pour "Pendez les blancs". Le dernier clip de Nick Conrad a engendré une large polémique sur les réseaux sociaux. Publiée sur YouTube le 17 septembre 2018, la vidéo a été partagée par des internautes et plusieurs élus. Sur RTL, le patron des sénateurs Les Républicains Bruno Retailleau dénonce "une provocation au crime".La LICRA n'a pas trop tardé à réagir sur Twitter condamnant un "appel au meurtre raciste (...) abject et d'une violence inouïe." "La liberté de création, ce n'est pas la liberté... [Lire la suite]
mercredi 18 juillet 2018

La DILCRAH doit poursuivre la LICRA de Paris

Communiqué de presse de Louis Aliot, Député des Pyrénées -Orientales du 18/07/2018 La LICRA de Paris a dépassé les bornes, se montrant d’une indécence rare et coupable. Quelques heures avant la finale de la Coupe du Monde ayant opposé la France à la Croatie, la LICRA de Paris a publié un message édifiant, sinon surréaliste, témoignant d’un racisme décomplexé et haineux :"Léquipe de France multicolore, multiethnique, affronte cet après-midi une équipe croate... [Lire la suite]
jeudi 12 juillet 2018

Expropriation sans compensation des fermiers blancs en Afrique du Sud

Question écrite de Jean-François Jalkh, Député français au Parlement européen, à la Commission européenne le 12/07/2018 La récente révision de la Constitution dans le but d’exproprier les terres sans compensation en Afrique du Sud au profit de la majorité noire provoque en Europe une grande inquiétude. Les cas de violences, souvent mortelles, déjà importants par le passé sont en constante augmentation et ciblent une population en raison de son origine socio-ethnique, les fermiers blancs. Les appels à la haine, à la violence et au... [Lire la suite]
mardi 3 juillet 2018

«Hommes blancs de plus de 50 ans» : plainte contre Nyssen pour des propos «racistes et sexistes»

L'Organisation de lutte contre le racisme anti-blanc porte plainte contre le ministre de la Culture pour avoir apporté son soutien à la présidente de France Télévisions qui estimait trop nombreux les «hommes blancs de plus de 50 ans» dans les médias. Le soutien affiché par la ministre de la Culture  Françoise Nyssen à Delphine Ernotte, qui, prenant la tête de France Télévisions en 2015, avait jugé trop nombreux les «hommes blancs de plus de 50 ans» à la télévision française, ne plaît visiblement pas à tout le... [Lire la suite]
jeudi 21 juin 2018

Afrique du Sud : un nouvel “apartheid” … anti-blanc ?

Tribune de Dominique Bilde, Député français au Parlement européen du 21/06/2018 Le prix Nobel de la paix sud-africain  Desmond Tutu, a dénoncé l’actuelle situation révolutionnaire de l’Afrique du Sud qui serait « pire que l’apartheid ». Le 27 février 2018, le Parlement sud-africain a notamment initié une révision de l’article 25 de la Constitution autorisant l’expropriation des terres sans compensation. Le président Cyril Ramaphosa a précisé qu’il s’agissait là de « panser les plaies du passé et... [Lire la suite]
jeudi 12 avril 2018

Afrique du Sud : en finir avec le mythe multiculturel

Tribune de Marie-Christine Arnautu, député FN au Parlement européen du 11/04/2018 De quoi l’Afrique du Sud est-elle le nom ? Nos élites politiques et médiatiques occidentales ont érigé ce pays en modèle de démocratie, de diversité, de vivre ensemble, en symbole d’émancipation et de progrès. Bien que le mythe de la « nation arc-en-ciel » ait volé en éclat, il continue cependant de nourrir la doxa anti-raciste en vogue sous nos latitudes. Quelle imposture. L’Afrique du Sud n’est en réalité plus que l’ombre du pays prospère,... [Lire la suite]
vendredi 15 décembre 2017

Blague lourde VS politiquement correct lourd

"Les gars, vous savez ce qu'on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir? On ne lui dit plus rien! On vient déjà de lui expliquer deux fois!"... Suite à cette envolée d'humour noir, la Secrétaire d'Etat chargée de l'égalité homme/femme Marlène Schiappa avait saisi le CSA... Certes, la blague n'est pas vraiment drôle, mais est-ce que cela méritait une mise à pied puis un renvoi illico presto pour l'animateur Jean-Christophe Le Texier (Tex), animateur depuis des années de l'émission de France 2 les "z'amours"... [Lire la suite]
mardi 12 décembre 2017

La “féministe décoloniale” Rokhaya Diallo nommée au Conseil national du numérique par le Premier ministre

La militante antiraciste controversée Rokhaya Diallo a été nommée par le Premier ministre Édouard Philippe membre du Conseil national du numérique, “au titre des personnalités impliquées dans le développement du numérique aux niveaux local, national ou européen, ou concernées par ses effets”, indique un arrêté du 11 décembre, publié ce mardi au Journal officiel. Rokhaya Diallo, qui se dit “féministe intersectionnelle et décoloniale”, avait défendu cet été un festival afro-féministe organisé par le collectif... [Lire la suite]
samedi 2 décembre 2017

Obono & co, la France mal soumise de Jean-Luc Mélenchon

Causeur Par Gabriel Robin, SG duCLIC le 01/12/2017 L’échange entre Christophe Castaner et Jean-Luc Mélenchon lors de « L’Emission Politique » est passé inaperçu, éclipsé par le lapsus sur Danièle Obono, rhabillée en militante « antiraciste et antisémite ». Au juste, il sera difficile de déterminer précisément l’inexactitude dans cette phrase, révélatrice des tensions internes de moins en moins inconscientes d’une France insoumise plus divisée qu’on ne pourrait l’imaginer. « Ce parti comptait une droite et une gauche... [Lire la suite]