mardi 21 avril 2015

Gaspillage en vue pour la future grande région Rhône-Alpes/Auvergne

Loin de l'objectif visé par la réforme, la fusion de l'Auvergne avec Rhône-Alpes en 2016 risque de coûter cher au contribuable. Pour une réforme supposée engendrer des économies, l'image aurait été désastreuse: 44 conseillers auvergnats débarquant régulièrement de Clermont en gare de Lyon et 160 conseillers rhônalpins faisant alternativement de même à Clermont. Des déplacements coûteux et inutiles, revenant à réunir les mêmes élus plusieurs fois par mois en deux lieux différents. Pour sauver le siège flambant neuf de la région... [Lire la suite]