dimanche 14 mai 2017

Ce que l'on sait de la cyberattaque en cours dans le monde entier

Une vague de cyberattaques "sans "précédent" frappait samedi une centaine de pays, affectant le fonctionnement de nombreuses entreprises et organisations, dont les hôpitaux britanniques, le constructeur français Renault et le système bancaire russe. Des dizaines de milliers d'ordinateurs, surtout en Europe, ont été infectés vendredi par un logiciel de rançon, appelé "Wannacry", exigeant un paiement pour récupérer les données. A ce stade, il est impossible de savoir qui se cache derrière cette attaque sans précédent. Que... [Lire la suite]
jeudi 18 février 2016

Le gouvernement lutte contre le chômage… en Algérie !

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen du 19/02/2016 Alors qu’Emmanuel Macron et Laurent Fabius inauguraient en novembre 2014 une usine automobile Renault à Oran en Algérie, on apprend que le groupe PSA-Peugeot Citroën compte lui aussi y ouvrir un site de production. À l’heure où l’effondrement de l’emploi dans notre pays, lié aux délocalisations massives et aux politiques d’austérité budgétaire, génère un chômage de masse, ce second projet d’implantation... [Lire la suite]
jeudi 12 février 2015

Renault annonce 1000 recrutements en CDI après avoir triplé son bénéfice net

Une bonne nouvelle qui rompt l'austérité sur le front de l'emploi. Le groupe automobile français Renault a annoncé ce jeudi qu'il allait recruter 1000 personnes en CDI en France en 2015, en publiant un bénéfice net pour 2014 plus que triplé, à 1,89 milliard d'euros. Le chiffre d'affaires du groupe, à 41,05 milliards d'euros, a augmenté de seulement 0,3% par rapport à 2013, conséquence en particulier de taux de change défavorables, mais l'entreprise a amélioré sa rentabilité puisque sa marge opérationnelle est passée de 3 à... [Lire la suite]
lundi 10 novembre 2014

L'indécent voyage des ministres Macron et Fabius à Oran

  Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National du 10/11/2014 L’inauguration en grandes pompes ce jour par les ministres Fabius et Macron d’une usine Renault en Algérie à Oran apparaît comme une provocation particulièrement indécente. Qu’une usine Renault se crée en Algérie, pourquoi pas, mais que des ministres français viennent célébrer cet événement au moment où nos propres usines françaises ferment et les délocalisations s’accélèrent, c’est tout bonnement insultant pour les travailleurs français.... [Lire la suite]
mardi 26 novembre 2013

Philippe Varin viré en "grande pompe"

Philippe Varin, le patron de PSA qui va céder sa place à Carlos Tavares, l'ex-numéro deux de Renault, va partir en retraite (Info RTL) avec un pactole -une "retraite chapeau" - qui sonne fort mal aux oreilles des quelques 200 000 employés du groupe automobile et plus précisément des 3000 ouvriers et employés de l'usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) qui est fermée depuis quelques semaines et à celles des Comtois des établissements de Sochaux (12 000 employés) dans le Doubs et de Vesoul (4 500 salariés) en Haute-Saône. En... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 20 mai 2013

PSA ferme une usine mais l'État achète des Ford et des VW

FPI-Le Gaulois   Le 19/05/2013   L'État achète à l'étranger ! On croit rêver ou plutôt cauchemarder ! Ford vient en effet de remporter un appel d'offre de 1.400 véhicules (des Focus et des C-Max) qui vont remplacer les Renault Mégane et Scénic (fabriquées à Douai) pour les véhicules officiels de la Police. Et Hollande continue de prétendre qu’il redresse l’économie française !   Volkswagen a également remporté un autre marché, au détriment de Citroën cette fois-ci, puisque les cadres de la Police et de... [Lire la suite]
dimanche 17 février 2013

La morgue de Carlos Ghosn, le boss de Renault

L'auteur ou les auteurs de cet article ne sont en rien membres du Front National, du Rassemblement Bleu Marine ou d'un autre mouvement de cette famille de pensée politique -à ma connaissance- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici. Boulevard Voltaire Par Joris Karl le 17/02/2013 C’est un geste pitoyable bien digne de ces temps mondialisés : Carlos Ghosn, le puissant patron de Renault-Nissan, a décidé de jeter quelques piécettes au bas peuple. En cas de signature des accords sur la compétitivité avec les... [Lire la suite]
jeudi 17 janvier 2013

Renault : il y aurait encore plus de départs

NPI Le 17/01/2013 Renault a annoncé mardi une réduction de ses effectifs de 7.500 postes en France d’ici à 2016. Mais le chiffre serait plus important. Il s’élèverait à 8.260, affirme jeudi Le Parisien, qui dit avoir consulté un document interne du constructeur automobile français. La marque au losange disait prévoir 5.700 départs naturels (retraite). Outre ces départs naturels non renouvelés, prévus entre 2013 et 2016, la direction indiquait envisager 1.800 départs supplémentaires. Ces prévisions sont différentes de celles du... [Lire la suite]
jeudi 17 janvier 2013

Montebourg et son indécente satisfaction sur le dossier Renault

FN Communiqué de presse de Florian Philippot, Vice-Président du Front National du 16/01/2013 La satisfaction du ministre Arnaud Montebourg sur le dossier Renault, entreprise qui annonce pourtant 7500 suppressions d’emplois en France d’ici 2016, est parfaitement indécente. Renault a déjà largement délocalisé sa production hors de nos frontières et on ne saurait tolérer le moindre signal politique, a fortiori gouvernemental, qui validerait l’accélération de cette stratégie. La réaction d’Arnaud Montebourg est d’autant plus... [Lire la suite]
mercredi 16 janvier 2013

Carlos Ghosn bien décidé à sacrifier Renault

FN Communiqué de Presse de Steeve Briois, Secrétaire Général du Front National du 15/01/2013 La volonté affichée par Carlos Ghosn de supprimer 7500 emplois d’ici 2016 chez Renault n’est guère étonnante, elle n’en demeure pas moins inquiétante. Il faut bien prendre conscience que pour Carlos Ghosn, Renault n’est qu’une marque parmi d’autres au sein du groupe dont il est le président, et qu’il n’hésitera pas à sacrifier les emplois français au profit de la compétitivité des entreprises étrangères qu’il administre, et des sites... [Lire la suite]