mardi 24 octobre 2017

Sur les élections législatives en Autriche

Question écrite de Steeve Briois et Dominique Bilde, députés européensENL du 24/10/2017 Ce dimanche 15 octobre, se tenaient enAutriche des élections législatives. La droite conservatrice autrichienne, ÖVP, les a remportées confortablement avec un score s’élevant à 31,7% devant les Patriotes du FPÖ et les Socialistes à plus de 26%. Ces résultats qui traduisent notamment la volonté des Autrichiens de mettre un terme à la submersion migratoire actuelle, pourraient conduite le futur nouveau Chancelier, Sebastian Kurz, à former un... [Lire la suite]
samedi 21 octobre 2017

La droite nationaliste vers une entrée au gouvernement en Autriche

Le leader conservateur autrichien Sebastian Kurz, vainqueur des élections de dimanche, a annoncé samedi avoir eu une discussion "des plus positives" avec le FPÖ, renforçant l'hypothèse d'une entrée de ce parti nationaliste au gouvernement. Sebastian Kurz, 31 ans, appelé à devenir le prochain chancelier autrichien, s'exprimait à la sortie d'un premier rendez-vous officiel avec le chef du FPÖ Heinz-Christian Strache, 24 heures après avoir été formellement chargé de former un gouvernement. Vainqueur des élections du 15... [Lire la suite]
mercredi 18 octobre 2017

Victoire de Kurz en Autriche: le fantôme de l’Empire austro-hongrois

Causeur Par Gabriel Robin, SG du CLIC le 17/10/2017 Fulgurante ascension que celle de Sebastian Kurz. À l’âge où d’autres que lui songent à peine à fonder une famille, le chef des conservateurs de l’ÖVP s’apprête à devenir le chancelier de l’Autriche, au terme d’une campagne marquée par divers scandales. Scandale chez les socdems Le SPÖ (sociaux-démocrates) a ainsi été accusé d’avoir propagé des « fake news » calomnieuses à l’endroit du jeune Sebastian Kurz, via deux fausses pages diffusées sur Facebook. L’une d’elle, visant à... [Lire la suite]
lundi 16 octobre 2017

Autriche: la mitteleuropa montre la voie

Secrétaire d’Etat à 24 ans, ministre des Affaires étrangères à 27, c’est aujourd’hui âgé de 31 ans que l’Autrichien Sebastian Kurz le candidat du parti conservateur l’ÖVP (parti chrétien-démocrate ) s’apprête à devenir le plus jeune chef de gouvernement d’Europe. Au terme des législatives qui se sont déroulées hier, épisode électoral au cours duquel M. Kurz a multiplié les prises de position très fermes contre l’immigration, son parti a recueilli 31,7% des suffrages. Il devance la principale formation de gauche, les... [Lire la suite]
lundi 16 octobre 2017

Autriche : Progression sans précédent du FPÖ

Communiqué du Front National du 16/10/2017 10 mois après sa performance historique au second tour de l’élection présidentielle autrichienne, le FPÖ signe un nouveau succès aux élections législatives, confirmant sa place centrale et son rôle incontournable sur la scène politique autrichienne. Une victoire politique pour nos amis et alliés, membres du groupe Europe des Nations et des Libertés qui ont su imposer dans le débat la question cruciale et déterminante des migrants, dans un pays frappé, comme la France, par la crise... [Lire la suite]
dimanche 15 octobre 2017

Autriche : les conservateurs remportent les législatives

Cela signerait le retour de la droite à la chancellerie, peut-être au prix d'une alliance avec l'extrême droite. Selon les premières projections, le jeune leader conservateur Sebastian Kurz, 31 ans, a remporté les élections législatives autrichiennes dimanche. Sebastian Kurz, qui a provoqué ce scrutin anticipé, mettant fin à dix années de grande coalition avec les sociaux-démocrates du chancelier Christian Kern, semble avoir réussi son pari. Son parti chrétien-démocrate (ÖVP) est crédité de 30,2 % des suffrages,... [Lire la suite]
vendredi 13 octobre 2017

Autriche : l'immigration, enjeu majeur d'une économie prospère

Située au cœur de l'Union européenne, l'Autriche en est un membre discret. Et prospère. Ce petit pays de 8,7 millions d'âmes affiche un PIB proche de 45.000 euros par habitant, bien supérieur à la moyenne européenne. Les élections fédérales, qui désigneront ce dimanche le nouveau chef du gouvernement, ne se sont donc polarisées qu'indirectement sur l'économie. Le parti social-démocrate (SPÖ), emmené par Christian Kern, l'actuel chancelier, a mis l'accent sur les oubliés de la mondialisation. Mais, faute d'avoir convaincu,... [Lire la suite]
dimanche 14 mai 2017

Législatives probables en Autriche cet automne

L'accession à la tête du parti conservateur ÖVP du ministre des Affaires étrangères autrichien Sébastian Kurz et son intention de mettre fin à la coalition qui gouverne le pays depuis plus d'une année avec les sociaux-démocrates du SPÖ suite à la démission du vice-chancelier conservateur et chef du parti Reinhold Mitterlehner appelle de nouvelles élections législatives pour cet automne. Un nouveau combat électoral s'annonce donc dans ce pays européen coincé entre la Suisse, l'Allemagne, la Slovénie, l'Italie, la Hongrie, la... [Lire la suite]
vendredi 20 mai 2016

Paris redoute la victoire de l'extrême droite en Autriche

Paris (Reuters) - Paris s'inquiète de l'élection présidentielle en Autriche qui pourrait déboucher sur une victoire du candidat du Parti de la liberté (FPÖ, extrême droite), a rapporté mercredi le porte-parole du gouvernement français, Stéphane Le Foll. Le second tour de scrutin, dimanche prochain, devrait sceller la victoire de Norbert Hofer, arrivé largement en tête au premier tour avec 35% des suffrages, après une campagne centrée sur la crise migratoire. Le chef de la diplomatie française, Jean-Marc Ayrault, a fait part de sa... [Lire la suite]
lundi 9 mai 2016

Autriche: démission du chancelier social-démocrate Werner Faymann

Le chancelier autrichien Werner Faymann, également dirigeant du parti social-démocrate SPÖ, a démissionné ce lundi de toutes ses fonctions deux semaines après la débâcle de son parti au premier tour de l'élection présidentielle, a indiqué une porte-parole de la Chancellerie. "Il a démissionné de toutes ses fonctions", a dit Anja Richter, porte-parole de la Chancellerie. Le candidat d'extrême droite Norbert Hofer est arrivé en tête le 24 avril du premier tour de l'élection présidentielle qui a vu l'élimination du candidat SPÖ. ... [Lire la suite]