vendredi 29 novembre 2013

Une ville de Martinique exige des entreprises la vérité sur leurs liens avec l'esclavage

  Une commune de Martinique, Sainte-Anne, demande à toute entreprise répondant à un appel d'offres de dire si elle a des ascendances avec d'anciens esclavagistes. Le crime paye. C'est en tout cas ce qu'entend démontrer la petite ville de Saint-Anne, en Martinique, en incitant les entreprises à expliquer comment elles ont bâti leur richesse et combien la traite négrière y a contribué. La commune d'environ 5.000 habitants, très prisée des touristes pour ses plages de sable blanc, demande aux chefs d'entreprises désirant... [Lire la suite]