mardi 4 octobre 2016

Alstom : seule une nationalisation temporaire et partielle permettra d'assurer la pérennité du site de Belfort

Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National du 04/10/2016 Les bidouillages du gouvernement pour tenter de sauver le site Alstom de Belfort, via la commande directe par l’Etat de TGV destinés en partie à des lignes intercités, ne constituent en rien une solution d’avenir à même de pérenniser, sur le long terme, l’activité et l’emploi sur le site de Belfort. Elle témoigne de ce que l’Etat tel qu’il est actuellement piloté n’a rien de l’Etat stratège que nous appelons de nos vœux. En effet, non seulement... [Lire la suite]
mardi 27 septembre 2016

Macron à Besançon, une insulte aux Francs-Comtois

  Communiqué de presse de Robert Sennerich, Secrétaire départemental du FN25 du 27/09/2016 Aujourd'hui 27 septembre, Emmanuel Macron a inauguré le salon Micronora à Besançon, accompagné du maire PS et "En marche" Jean-Louis Fousseret. Arborant ce grand sourire qu'il a pu perfectionner au cours de l'été qu'il a passé sur les couvertures de Paris-Match, Emmanuel Macron a prouvé qu'il n'était qu'un politicien sans envergure. Pendant qu'il était ministre, le nombre de demandeurs d'emplois a augmenté de 304 000 et pas mois de 80... [Lire la suite]
lundi 26 septembre 2016

Sauver Alstom grâce au patriotisme économique !

Belfort ville morte, la France désindustrialisée, après les catastrophiques mandats Sarkozy et Hollande, le drame de l’euro et de l’UE : ce n’est pas une fatalité ! Les difficultés d’Alstom tiennent à deux éléments qui s’additionnent : un grand désintérêt de la part de l’Etat et l’interdiction en France du patriotisme économique. L’Etat a laissé l’un des fleurons de notre industrie française être victime d’une véritable opération de dépeçage, lorsqu’il a laissé faire le rachat en 2015 par l’Américain General Electric de l’activité... [Lire la suite]
samedi 24 septembre 2016

Des milliers de personnes défilent à Belfort contre la fermeture d'Alstom

Toute une ville derrière son entreprise. "Si l'Alstom ferme, on est tous foutus", pouvait-on entendre dans le cortège de la manifestation à Belfort (Territoires de Belfort). Des milliers de personnes ont défilé, samedi 24 septembre, pour tenter de sauver le site historique du fabricant de TGV et ses 400 emplois menacés. En parallèle, l'opération "ville morte" a été menée. La quasi-totalité des commerçants ont fermé boutique en signe de solidarité. Un CCE extraordinaire lundi Dans cette ville de 50 000 habitants, où l'usine... [Lire la suite]
mardi 13 septembre 2016

Alstom : Belfort sera ville morte le 24 septembre

La ville touchée par l'annonce du transfert de l'usine par le groupe ferroviaire se mobilise. 400 emplois sont en jeu.  Damien Meslot (Les Républicains) a appelé à une opération "Belfort ville morte" samedi 24 septembre à 14 heures. Il demande à "l'ensemble des habitants de se réunir autour des élus et des organisations syndicales", et aux commerçants de baisser leur rideau pendant une heure. Hier soir, quelques centaines de personnes ont manifesté à Belfort. Un appel à manifester jeudi 15 septembre  ... [Lire la suite]
lundi 12 septembre 2016

Alstom : une stratégie de redressement existe

Communiqué de Presse du Front National du 12/09/2016 Les difficultés d’Alstom tiennent à deux éléments qui s’additionnent : un grand désintérêt de la part de l’Etat et l’interdiction en France du patriotisme économique. L’Etat a laissé l’un des fleurons de l’industrie française être victime d’une véritable opération de dépeçage, lorsqu’il a laissé faire le rachat en 2015 par l’Américain General Electric de l’activité énergétique d’Alstom, ô combien stratégique. Une nationalisation via la Caisse des dépôts et consignation aurait... [Lire la suite]
jeudi 8 septembre 2016

Communiqué de Presse de Sophie Montel, Député français au Parlement européen du 08/09/2016

Communiqué de Sophie Montel, Eurodéputé FN, présidente du groupe BFC-Les Patriotes-Front National au CR de Bourgogne-Franche-Comté du 08/09/2016 La direction du site belfortain d’Alstom Transport vient d’annoncer que l’usine fermerait ses portes d’ici deux ans. Cette usine, qui emploie actuellement près de cinq cents personnes, était absolument essentielle à l’économie du territoire de Belfort, et plus globalement, était l’un des symboles de la puissance industrielle de notre région de Franche-Comté. La fermeture de cette usine... [Lire la suite]
jeudi 8 septembre 2016

Catastrophique ! l'usine Alstom de Belfort ferme ses portes !

Alors que le président de la République (dont une future candidature est rejetée par 88 % des Français selon un sondage publié hier) nous répète, et il le fera probablement encore aujourd'hui, que "ça va mieux", on apprends que la société Alstom désire "transférer" entre 400 et 500 emplois de l'usine de Belfort, en raison , selon la direction du groupe que "la charge de travail va baisser de 30% d'ici 2018 en raison de la baisse des commandes et des projets d'investissements" dans la construction ferrovière, sur le site alsacien de... [Lire la suite]
jeudi 24 mars 2016

Une police et une justice fédérale européenne : les eurobéats ont la solution...

Le député UDI du Territoire-de-Belfort et maire de Valdoie, Michel Zumkeller, s'est exprimé hier après-midi à l'Assemblée nationale en ces termes :  "Nous devons, et c’est une ardente nécessité, mettre en place une police fédérale et un parquet fédéral". Les eurobéats en plein délire au lendemain des attentats de Bruxelles !