jeudi 13 avril 2017

Un imam de la mosquée de Torcy, également prof de maths, suspendu par l'Education nationale

Deux jours après que la mosquée de Torcy (Seine-et-Marne), dans laquelle il officiait, a été fermée en raison de prêches "légitimant le jihad armé", un imam a été suspendu de son poste de professeur de mathématiques, a annoncé le ministère de l'Education nationale, jeudi 13 avril, confirmant une information de RTL. Selon l'arrêté de fermeture de la préfecture, cet enseignant du lycée Jean-Moulin de Torcy "était soupçonné de faire du prosélytisme dans les établissements scolaires", d'où sa suspension par le rectorat de Créteil... [Lire la suite]
mercredi 26 mars 2014

Un projet d'attentat «imminent» aurait été déjoué sur la Côte-d'Azur

L'antiterrorisme français a découvert en février près de 900 grammes d'explosifs dans un immeuble servant de point de chute à un homme appartenant à la cellule dite de Cannes-Torcy. Le 17 février dernier, quelque 900 grammes d'explosifs étaient retrouvés dans un immeuble près de Cannes. Depuis, la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) est convaincue d'avoir déjoué un projet d'attentat jugé «imminent» sur la Côte d'Azur, selon les termes employés par une source proche du dossier qui s'est confiée mercredi à l'Agence... [Lire la suite]
mercredi 10 octobre 2012

Islam radical : Jérémy B., personnage clef de la cellule islamiste

Le Parisien Il utilisait le box renfermant de possibles composants d'engin explosif rudimentaire découverts à Torcy (Seine-et-Marne): l'enquête se concentre sur Jérémy B., 25 ans, converti à l'islam, désormais soupçonné d'être le personnage central de la cellule islamiste démantelée ce week-end. Ce converti a été cueilli par les policiers à son domicile du quartier du Mail à Torcy samedi 6 octobre à l'aube alors qu'il revenait d'une salle de prière, en possession d'une arme chargée. Il fréquentait assidûment cette mosquée, installée... [Lire la suite]
mardi 9 octobre 2012

Douloureux réveil

Les autorités de l'Etat et le ministre Manuel Valls en particulier ont découverts cette semaine une vérité : la France est gangrénée de l'intérieur par une longue mais hélas irrémédiable maladie : l'islamisme. Ce cancer détecté depuis de nombreuses années par les formations patriotes en est arrivé à une situation métastasique. Et ce n'est pas faute d'avoir prévenu, d'avoir crié au danger, d'avoir prédit des lendemains douloureux à notre pays que de faire ce constat. Tout à coup, parce qu'une cellule terroriste composée de... [Lire la suite]