samedi 16 janvier 2016

Hollande a appelé samedi à ne pas céder à "la peur", dans une allusion au FN

François Hollande a appelé samedi à ne pas céder à "la peur, la peur de l'invasion, la peur du déclin, la peur de l'autre" dans une allusion à la montée du Front National, lors de ses voeux aux Corréziens, où il a répété qu'"il ne peut y avoir de territoires oubliés dans la République" Après les "événements terribles" que la France a connus en 2015, "nous aurions pu nous replier sur nous-mêmes pour sécher nos blessures et nos larmes, nous aurions pu aussi nous déchirer dans la haine, nous diviser et nous perdre", a-t-il déclaré. ... [Lire la suite]
vendredi 20 mars 2015

Contre l'abstention, Valls en rajoute contre le FN

  François Hollande n'a rien perdu de son intérêt pour son fief de Tulle. Toute la soirée, alors qu'il est en déplacement à Bruxelles, il envoie des textos à son successeur à la mairie, Bernard Combes, pour savoir comment se déroule le meeting. Bernard Combes lui envoie une photo de la salle. Le président s'inquiète : "Il n'y a que des élus dans la salle ?" Le président envoie aussi des SMS à son Premier ministre et finira, après le meeting, par lui téléphoner. Dans cette salle de L'Auzelou, inaugurée par François Hollande en... [Lire la suite]
lundi 9 juin 2014

François Hollande, le président qui oublie des mots quand il ne faut pas : "Bien sûr qu'il faut lutter contre l'immigration"

  Comme si son cerveau allait plus vite que sa langue, François Hollande a encore oublié un mot très important au milieu d'une interview. "Bien sûr qu'il faut lutter contre l'immigration" déclare ainsi le chef de l'État, ce lundi 9 juin, sur France Bleu Limousin. Sans limiter l'immigration dont il parle à l'immigration illégale, l'immigration clandestine ou l'immigration économique. Répondant aux questions de La Montagne et de France Bleu Limousin, le président de la République développe longuement son... [Lire la suite]
dimanche 23 mars 2014

Le président normal utilise un Falcon pour aller voter, normal ?

Comme tout citoyen de notre pays, le président de la République de plus de 18 ans possède un droit qui est celui de voter, mais à la différence de la plupart de ses compatriotes, le vote du président Hollande à un coût pour la collectivité nationale : environ 15 000 euros. En effet, François Hollande a utilisé un Falcon depuis la capitale en aller-retour pour aller voter à Tulle en Corrèze .. Normal ?