mercredi 27 janvier 2016

Selon Pôle emploi : 5 775 000 demandeurs d'emplois

Pôle emploi nous donne ce soir les fameux chiffres du chômage pour le mois de décembre 2015 et donc pour l'année passée. Et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est pas folichon : En décembre 2015, l'organisme en charge de trouver un hypothétique emploi aux demandeurs d'emploi annonce avoir inscrit 15 800 chômeurs supplémentaires dans la catégorie A, ce qui équivaut à 510 nouvelles inscriptions chaque jour !. 2015 aura donc vu 3 590 600 personnes se trouvant sans la moindre activité et en recherche d’emploi c'est à... [Lire la suite]
mercredi 27 janvier 2016

L'aveu de la Commission européenne: au moins 60% des migrants viennent en Europe pour des raisons économiques

Communiqué de presse de Steeve Briois, Maire d’Hénin Beaumont, député européen et Vice-président du Front National du 27/01/2016 Après avoir annoncé la possibilité de suspendre l’application des accords de Schengen pendant deux ans, la porte-parole de la Commission européenne Natasha Bertaud, vient de jeter un pavé dans la mare bruxelloise en annonçant que selon ses services: « 60% des arrivées de migrants en décembre 2015 ne résultent pas de motivations humanitaires mais de motivations économiques. Celle-ci a même ajouté... [Lire la suite]
mardi 26 janvier 2016

Réforme en profondeur du droit d'asile : suivre l'exemple danois

Communiqué de la délégation FN/RBM au Parlement européen du 26/01/2016 Le gouvernement danois vient de présenter au parlement un projet de loi réformant en profondeur, de façon restrictive, le droit d’asile. L’afflux massif de migrants dans ce pays réputé jusqu’alors pour sa mansuétude a conduit à une prise de conscience aigüe. En effet, pour 71% des Danois, l’immigration est le problème principal auquel est confronté leur pays. Le projet de loi prévoit de confisquer des effets de valeurs aux migrants, de diminuer leurs droits... [Lire la suite]
mardi 26 janvier 2016

Colère des éleveurs : ne pas se tromper de cible

Communiqué de Gilles Pennelle, Membre du Bureau Politique de Front National, Président du groupe Front National au Conseil Régional de Bretagne  du 26/01/2016 La colère des éleveurs est légitime et compréhensible. Beaucoup d’entre eux sont dans une situation catastrophique et vont déposer le bilan. Cependant, il faut s’interroger sur les actions qui sont menées actuellement dans l’ouest et tout particulièrement en Bretagne. Les dirigeants de la FNSEA, inquiets de voir la base qui s’éloigne d’eux (voir les bonnets roses !)... [Lire la suite]
mardi 26 janvier 2016

Présidence néerlandaise du Conseil de l’UE : quand l’éducation et la culture deviennent des armes de propagande massive

Communiqué de Dominique Bilde, Député français au Parlement européen du 26/01/2016 C’est en grande pompe que la commission culture du Parlement européen recevait lundi 25 janvier Jet Bussemaker, le Ministre de l’Éducation de la Culture et des sciences des Pays-Bas, venue présenter aux députés les priorités de la présidence néerlandaise du Conseil de l’UE pour ces six prochains mois. Au programme ? Faire de l’enseignement la bouée de sauvetage d’une Union européenne à la dérive. Madame Bussemaker n’a pas hésité à annoncer... [Lire la suite]
mardi 26 janvier 2016

Leçons de conduite en échange de faveurs sexuelles : bientôt possible grâce à la présidence néerlandaise du Conseil Européen ?

Communiqué de presse de Marie-Christine Arnautu, Vice-présidente du Front National, Député français au Parlement Européen, Conseiller municipal et métropolitain Nice du 26/01/2016 Hier, lundi 25 janvier, la commission Transports du Parlement européen s’est réunie en présence des ministres des transports luxembourgeois et néerlandais. Après avoir déploré la vacuité des débats faits d’autocongratulations et de phrases creuses, j’ai interrogé ces ministres sur des questions de fond : concurrence déloyale dans le secteur aérien,... [Lire la suite]
mardi 26 janvier 2016

Accueillir 43 clandestins ?

Communiqué de presse du Front National de Saint-Nazaire du 25/01/2016 L’arrivée à Saint-Nazaire, aujourd’hui, lundi 25 janvier, de quarante-trois immigrés clandestins en provenance d’Irak, de Syrie et d’Érythrée, est un événement inquiétant pour notre commune. Alors que la précarité et le mal-logement affectent chaque année un peu plus de Nazairiens, c’est un très mauvais signal qui est adressé à nos concitoyens. En somme, à une nécessaire préférence nationale (notamment dans le logement), c’est le choix de la préférence étrangère... [Lire la suite]
dimanche 24 janvier 2016

Le parti anti-migrants interdit d’antenne en Allemagne

Alors que des élections locales doivent se dérouler en mars, le parti eurosceptique et anti-immigration est banni des débats télévisés. Alors que le débat sur l’accueil des réfugiés fait rage en Allemagne et que des élections locales doivent être organisées en mars dans trois grandes régions (Bade-Wurtemberg, Rhénanie, et Palatine), la chaine de télévision régionale publique SWR, a décidé de ne pas convier aux débats télévisés les représentants du parti anti-immigration, AfD. Le directeur de la chaine, Peter Boudgoust,... [Lire la suite]
dimanche 24 janvier 2016

Sombre avenir pour EDF

EDF va supprimer 5% de ses effectifs et céder plus de 10 milliards d’euros d’actifs d’ici à trois ans. Alors que l’État lui demande de sauver Areva. Au tour d'EDF d'être plongée dans la crise. L'année 2015 avait vu le fabricant de centrales nucléaires Areva frôler la faillite en annonçant près de 5 milliards d'euros de pertes. Et 2016 sera l'année du tournant pour EDF, qui va devoir apprendre à vivre comme une entreprise privée. L'électricien a annoncé jeudi 3.350 suppressions de postes en France et prévoit plus de 10... [Lire la suite]
dimanche 24 janvier 2016

Schengen : Athènes menacé de quarantaine

Certains pays de l'UE préconisent de sortir la Grèce de l'espace de libre circulation, plutôt que de laisser les frontières européennes se fermer les unes après les autres au risque de faire imploser Schengen. Alexis Tsipras a échappé à la sortie de l'euro il y a six mois, mais pour Athènes il est à nouveau question d'exclusion. De la Macédoine jusqu'à l'Autriche, les frontières se ferment au nez des réfugiés. Pour sauver ce qui reste de Schengen, le scénario prend corps: il faut maintenant isoler, voire sacrifier la Grèce. Dans... [Lire la suite]