mardi 10 mars 2015

Enquête sur un site "fichant" policiers et gardiens de prison à Rennes

  Dans un communiqué, Unité-police SGP-FO (second syndicat de gardiens de la paix) a "fermement condamné" la "recrudescence" de "menaces contre les policiers" visant un blog mettant en ligne des photos de fonctionnaires de police et de l'administration pénitentiaire de la région rennaise. Sur ce blog intitulé "vengeance", des photos de policiers et de surveillants, parfois avec leurs coordonnées et des renseignements précis sur eux et leurs familles, manifestement tirées pour certains des pages... [Lire la suite]
vendredi 11 avril 2014

Et le prix du pire commissariat de France est attribué à...

Un syndicat de police a publié vendredi un hit-parade des commissariats de police les plus vétustes de France et outre-mer, leur décernant des "17 d'or" par catégorie de dégradations. Dix commissariats sont ainsi épinglés par le premier syndicat de gardiens de la paix, Unité police SGP-FO, dont il publie la liste, photos à l'appui, dans son magazine interne. Dans la catégorie "trou à rats", un "17 (le numéro de téléphone de police secours) d'or" est décerné à celui situé dans le 1er arrondissement de Paris où la... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
samedi 1 février 2014

Un policier de Perpignan gravement blessé par un mineur en garde à vue

C'est la cinquième fois en moins d'une semaine qu'un fonctionnaire de police des Pyrénées-Orientales est blessé dans l'exercice de ses fonctions. Le dernier incident en date s'est produit, mercredi soir, dans les locaux de l'hôtel de police de Perpignan. L'auteur de l'agression, un adolescent âgé de 16 ans, avait été placé en garde à vue après son interpellation pour vol avec violence.Après avoir refusé de réintégrer sa geôle, il a assommé un policier d'un violent coup de poing qui a entraîné l'hospitalisation du fonctionnaire... [Lire la suite]
jeudi 23 janvier 2014

Les policiers dolois sont eux aussi en colère

Quelques policiers dolois ont fait le déplacement, hier, à Lons-le-Saunier , siège de la DDSP, répondant ainsi à l'appel à manifester du syndicat Unité SGP et ils ne mâchent pas vraiment leurs mots :  "A Dole, nous préférerions ne pas nous servir de notre Xsara qui a 170 000 km ", ils poursuivent "Beaucoup d’argent a été dépensé pour que tous les agents affichent leur numéro de matricule (entre 800 000 et 1,2 million d’euros selon les syndicats) et pendant ce temps, nos moyens sont indigents". Ce matricule imposé par... [Lire la suite]
mercredi 22 janvier 2014

Les policiers français sont en colère

Les principaux syndicats de gardiens de la paix appellent ce mercredi à des rassemblements devant les directions départementales de la sécurité publique pour afficher leur mécontentement dans plusieurs domaines. C’est un événement assez rare : les principaux syndicats de gardiens de la paix ont annoncé une « journée de mobilisation » pour ce mercredi. Des rassemblements vont être organisés un peu partout en France pour dénoncer des manques d’effectifs et de moyens, le port du matricule obligatoire, la... [Lire la suite]
dimanche 29 décembre 2013

Retour du matricule: La mesure passe mal chez les policiers

La réforme, pourtant annoncée depuis un certain temps, ne passe toujours pas. Dans moins d'une semaine, les policiers et gendarmes porteront sur leur uniforme un numéro de matricule, une mesure censée améliorer le lien avec la population. Mais elle passe mal auprès des policiers et leurs syndicats qui la jugent «stigmatisante». C'était l'une des promesses du candidat à la présidence de la République François Hollande afin de lutter contre les contrôles d'identité abusifs, notamment les contrôles «au faciès». Après... [Lire la suite]