lundi 25 janvier 2016

Pourquoi tant de haine pour le peuple français ?

Par Véronique Hervoüet, vice-présidente du SIEL dans la Lettre du SIEL, n°24 de janvier 2016 Quand nous entendons parler du « peuple français », nous ressentons confusément un malaise : de qui parlons-nous exactement ? Signe que notre identité, pour le moins, ne fait plus évidence. Si les mots ont encore un sens, le « peuple français » est un corps social, supposé uni par un lien : la France. Oui, mais qu'est-ce que la France ? La question semble grotesque mais elle  se pose pourtant depuis que des « gouvernances »... [Lire la suite]