jeudi 21 janvier 2016

Sentinelle : la sécurité du territoire oui, l’insécurité pour nos militaires non !

Marion Maréchal-Le Pen alerte M. le ministre de la Défense sur les conséquences de l’opération Sentinelle le 21/01/2016 L’opération Sentinelle, déployée sur le territoire national depuis plus d’un an, souffre de multiples imperfections. Les modalités de cette opération ne font pas l’unanimité : conditions de logement précaires, usures physiques et morales, nette dégradation de la formation des militaires. Certains soldats sont logés dans des casernes désaffectées, insalubres où ils ne peuvent pas accéder à l’hygiène élémentaire.... [Lire la suite]
samedi 2 janvier 2016

Attaque de Valence : des "images de propagande djihadiste" sur l'ordinateur du forcené

Le comportement est celui "d'un individu solitaire". L'homme qui a foncé vendredi sur des militaires, devant la mosquée de Valence, n'avait pas de motivation terroriste, d'après les premiers éléments. La "piste terroriste est actuellement écartée", a indiqué le procureur de la République. "Le parquet (antiterroriste) de Paris a estimé qu'il n'y avait pas matière à retenir sa compétence en l'état des vérifications et des perquisitions", a déclaré Alex Perrin, au cours d'une conférence de presse. Le parquet de... [Lire la suite]
vendredi 1 janvier 2016

Une voiture a foncé sur des militaires devant une mosquée à Valence

Quatre soldats patrouillant devant une mosquée de la ville dans le cadre de l'opération «Sentinelle» ont été pris pour cible par le conducteur, qui est revenu à la charge à deux reprises. Ils ont ouvert le feu au deuxième assaut, blessant le chauffeur. Vendredi après-midi, quatre militaires du dispositif Vigipirate «Sentinelle» ont ouvert le feu sur une voiture, qui leur fonçait dessus, alors qu'ils étaient en faction sur le parking de la grande mosquée de Valence (Drôme) dans le quartier Fontbarlettes. «À vive allure», le... [Lire la suite]
mercredi 22 avril 2015

Paris : un attentat visant des églises déjoué, le suspect lié au meurtre de Villejuif

« Un attentat terroriste a été déjoué dimanche matin ». En convoquant un point presse imprévu, ce mercredi peu après 9h30, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve confirme les informations obtenues par M6 et RTL. « Dimanche matin à Paris, la police a découvert un arsenal composé d'armes de guerre. Une documentation fournie a également été découverte, établissant sans ambiguïté que l'individu projetait la commission imminente d'un attentat. Le suspect a été immédiatement placé en garde à vue », a expliqué... [Lire la suite]
mardi 21 avril 2015

CRS «épuisés» par le plan vigipirate: L'Intérieur propose une augmentation de deux euros

Même pas de quoi mettre du beurre dans leurs épinards. Reçus au ministère de l’Intérieur lundi soir, les syndicats de police expriment leur mécontentement ce mardi matin. Selon le syndicat Unsa-Police, qui se revendique apolitique, le directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur et les patrons de la police nationale ont proposé de revaloriser l’indemnité journalière d'absence temporaire (IJAT) des CRS de 30 à 32 euros, soit deux euros d’augmentation. L’IJAT est une prime touchée en plus de leur solde par chaque CRS, quel que... [Lire la suite]
vendredi 10 avril 2015

Un militaire de Vigipirate agressé à l'aéroport d'Orly

  Un militaire affecté à l'aéroport parisien d'Orly dans le cadre de Vigipirate a été agressé ce vendredi par un homme qui lui a porté un coup au visage avant de prendre la fuite, ont rapporté plusieurs sources concordantes à l'AFP. Selon les premiers éléments de l'enquête, communiqués par deux sources proches du dossier, l'agresseur était muni «d'un couteau», dont il ne s'est pas servi contre le militaire. Une troisième source appelait à la prudence à propos de la présence ou non de cette arme, précisant que le militaire avait... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 22:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
lundi 6 avril 2015

Foire du trône: Que sait-on des deux individus arrêtés en possession de produits explosifs ?

  Que faisaient ces deux individus d’une trentaine d’années à proximité de la Foire du Trône, samedi soir vers 20h, en possession de deux bocaux de 500mL d’une substance explosive? Placés en garde à vue, ils ont expliqué qu'ils voulaient «tester» le produit dans le bois de Vincennes. Le point sur les éléments de l'enquête... Pourquoi ont-ils été arrêtés? Il est un peu avant 20h lorsque deux individus sont repérés par les policiers dans le secteur de Saint-Maurice (Val-de-Marne), à proximité du bois de Vincennes, aux... [Lire la suite]
dimanche 5 avril 2015

Les forces de l'ordre épuisées par trois mois de plan Vigipirate

    Un peu plus de 10 000 policiers, CRS, gendarmes, se relaient sept jours sur sept, jour et nuit, pour assurer les relèves depuis les attentats de janvier. À Toulouse, l'épouse d'un CRS s'inquiète des horaires décalés qui affectent la santé de son mari. "Vous vous rendez compte quand même qu'on envoie sur la voie publique des fonctionnaires de police qui n'ont pas dormi ? Ils attendent quoi ? Une autre bavure ?", s'énerve-t-elle. À Toulouse, 130 CRS sont affectés au plan Vigipirate depuis les attentats de janvier.... [Lire la suite]
samedi 14 mars 2015

Disneyland refuse de faire des tarifs réduits aux militaires du plan Vigipirate...

Une centaine de militaires affectés en Ile-de-France dans le cadre du plan Vigipirate désiraient visiter durant leur temps de repos le parc d'attraction de la société américaine de Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne) et ils ont sollicité leur hiérarchie afin de pouvoir négocier des tarifs réduits. Réponse du consortium touristique : niet ou plutôt no ! En effet, alors que des dizaines de nos militaires patrouillent en permanence aux abords du parc d'attraction, il n'est pas "envisageable" d'accorder des "faveurs" aux représentants... [Lire la suite]
jeudi 5 février 2015

Islamo-terrorisme : France Police dénonce l’incurie des pouvoir publics

Communiqué du Syndicat France Police (SFP) du 05/02/2015 La sémantique utilisée par l’Establishment pour désigner l’attentat perpétré par Moussa Coulibaly contre trois militaires français à Nice est de nature à minimiser la réalité des faits et à tromper l’opinion publique sur la réalité de la situation. L’expression « attentat terroriste islamiste » est bannie du langage public pour être remplacée par le terme plus consensuel « d’agression de militaires ». Et pour cause, les pouvoirs publics sont directement... [Lire la suite]