mercredi 12 septembre 2018

Viktor Orbán dénonce le chantage de l’UE

Le Premier ministre conservateur hongrois Viktor Orbán était ce mardi 11 septembre 2018 au Parlement européen de Strasbourg pour s’exprimer dans les discussions portant sur le rapport Sargentini – du nom de sa rédactrice principale Judith Sargentini, députée européenne de la Gauche verte – qui dénonce la situation de « l’État de droit » en Hongrie. Il est demandé à l’encontre de la Hongrie l’activation de l’article 7 du Traité sur l’Union européenne, qui vise à suspendre un certain nombre de droits de l’État-membre ciblé,... [Lire la suite]
mardi 22 mai 2018

Crise migratoire : le Monténégro pourrait construire une barrière à sa frontière avec l’Albanie ; la Hongrie propose son aide

Monténégro – Comme évoqué il y a quelques jours, des groupes de migrants ont été aperçus en Croatie en provenance de Bosnie, qui est devenue le nouveau pays de transit choisi par les migrants qui veulent rejoindre l’Europe occidentale par les Balkans. Et ce sont désormais jusqu’à 60.000 migrants qui sont redoutés par la Slovénie, qui est de surcroît en période de campagne électorale, avec le risque de se retrouver dans un cul-de-sac si l’Autriche se refusait à laisser entrer les migrants en transit en Slovénie. Mais... [Lire la suite]
lundi 9 avril 2018

Victoire écrasante de Viktor Orbán

Dimanche 8 avril, Viktor Orbán et sa coalition Fidesz-KDNP ont remporté les élections générales et atteint la majorité constitutionnelle des deux-tiers du parlement. Viktor Orbán commence ainsi un troisième mandat consécutif qui durer jusqu’en 2022. Après une campagne longue, lourde et très violente (verbalement et symboliquement), les Hongrois ont voté dimanche 8 avril pour choisir de nouveaux représentants au parlement national – monocaméral, qui élit le Premier ministre. Malgré la réorganisation de l’opposition, les tentatives... [Lire la suite]
lundi 5 mars 2018

À Budapest, le V4 réitère son désir d’une autre Europe

La Commission du V4 aux Affaires européennes a réitéré la volonté du V4 et de ses parlementaires majoritaires à vivre au sein d’une Union européenne des Nations, où les parlements nationaux verraient leur rôle renforcé. La question de la subsidiarité a également été abordée, et la Commission du V4 a émis des doutes sérieux sur l’application de celle-ci par la Commission européenne. Pour les parlementaires du V4, le Brexit est une question posée à l’Europe : « où vas-tu ? ». Mais il représente également un bouleversement important... [Lire la suite]
samedi 23 décembre 2017

La Hongrie mettra son veto à la procédure de l’article 7 demandée par la Commission européenne contre la Pologne

La décision de la Commission européenne de lancer la procédure de l’article 7.1 contre la Pologne pour ses réformes judiciaires est « sans précédent et stupéfiante », a déclaré Zsolt Semjén, vice-Premier ministre hongrois, ajoutant que la Hongrie opposerait son veto. La décision viole gravement la souveraineté de la Pologne. Il est inacceptable que Bruxelles exerce une pression sur les États membres  souverains et punisse arbitrairement les gouvernements démocratiquement élus, a-t-il déclaré. M. Semjén a estimé qu’il était... [Lire la suite]
mercredi 30 août 2017

Les gardes-frontière roumains ouvrent le feu sur des migrants voulant passer en force

Roumanie, Moravița – Près de Timisoara, à la frontière avec la Serbie et non loin de la frontière hongroise, les gardes-frontières roumains ont ouvert le feu sur le véhicule d’un passeur de citoyenneté serbe convoyant des migrants. La Roumanie est de plus en plus soumise à la gestion de l’immigration illégale. Lors d’un contrôle lundi 28 août à l’aube, les policiers roumains ont découvert 12 clandestins pakistanais et afghans à la frontière. Le passeur originaire de Serbie a tenté de forcer le passage avec les deux voitures,... [Lire la suite]
samedi 22 juillet 2017

Orbán : « La question des décennies à venir : l’Europe appartiendra-t-elle aux Européens ? »

« Il y a vingt-sept ans, nous pensions que notre avenir est l’Europe », a déclaré ce matin le Premier Ministre hongrois Viktor Orbán à la 28ième édition de l’Université d’été organisée à Tusnádfürdő / Băile Tușnad (Pays Sicule, Roumanie). « Actuellement, nous sommes l’avenir de l’Europe. » Roumanie, Băile Tușnad – Dans ce discours très attendu chaque année, Orbán a affirmé que les élections législatives qui auront lieu au printemps prochain en Hongrie auront aussi une importante dimension européenne,... [Lire la suite]
lundi 3 juillet 2017

La Pologne a le droit moral de dire “non” aux migrants

Le puissant chef du parti au pouvoir (PiS), véritable éminence grise du gouvernement conservateur Jarosław Kaczyński, a déclaré que la Pologne avait le droit moral de dire «non» aux migrants, puisque le pays n’a pas, contrairement à d’autres pays occidentaux, exploité les pays et les forces vives des pays d’origine des migrants. Le parti conservateur polonais PiS (Droit et Justice) veut soutenir encore plus les familles polonaises et motiver la construction de maisons neuves, a déclaré Jarosław Kaczyński en tant... [Lire la suite]
mercredi 10 mai 2017

Le ministre des affaires étrangères de Hongrie appelle le vice-président de la Commission européenne Timmermans à démissioner

Article publié originellement surDaily News Hungary. Hongrie, Budapest – Le ministre hongrois des Affaires étrangères, Péter Szijjártó, a appelé le premier vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans à démissionner suite à son accusation d’antisémitisme faite contre le premier ministre Viktor Orbán et son gouvernement. Szijjártó a déclaré lors d’une conférence de presse vendredi 5 mai que l’accusation faite par Timmermans dans une interview était « indigne et inacceptable », ajoutant que « la Hongrie a été... [Lire la suite]
vendredi 7 avril 2017

Strasbourg : un ministre hongrois doit repousser une conférence à cause des étudiants communistes

Le ministre de la Justice de Hongrie, László Trócsányi, a dû reporter une conférence prévue pour se tenir à l’IEP de Strasbourg, l’Union des étudiants communistes s’étant opposé à sa venue. L’ancien ambassadeur de Hongrie en France et actuel ministre de la Justice de Viktor Orbán, László Trócsányi, a dû reporter la conférence prévue pour le jeudi 30 mars 2017. La conférence était organisée dans les locaux de l’Institut d’études politiques (IEP) de Strasbourg, et modérée par l’association Sciences Po forum. À l’origine de ce... [Lire la suite]