vendredi 22 décembre 2017

Catalogne : « camouflet » pour Rajoy et « demi-victoire des indépendantistes »

Mariano Rajoy va devoir revoir sa feuille de route. Après des semaines de crise et d'exil, les indépendantistes catalans devraient faire prochainement leur retour au pouvoir au grand désarroi du Premier ministre espagnol. Le résultat des élections régionales de jeudi a joué en faveur des séparatistes. Le chef du gouvernement espagnol avait décidé de la mise sous tutelle de la région autonome de Catalogne le 27 octobre dernier, après la proclamation de la république catalane par Carles Puigdemont,... [Lire la suite]
samedi 28 octobre 2017

Catalogne mise sous tutelle : Puigdemont appelle à l'opposition démocratique

Samedi, le président catalan destitué Carles Puigdemont a poussé encore plus loin son bras de fer avec Madrid, en appelant ses      partisans à s'opposer pacifiquement à la reprise en main de la région, au lendemain de sa déclaration d'indépendance. « Nous sommes certains que la meilleure manière de défendre les victoires obtenues jusqu'à ce jour est l'opposition démocratique      à l'application de l'article 155 » de la Constitution espagnole,... [Lire la suite]
vendredi 27 octobre 2017

Catalogne: Rajoy destitue Puigdemont et convoque des élections anticipées le 21 décembre

À l'issue du conseil des ministres convoqué ce vendredi, le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a annoncé la destitution du président catalan, Carles Puigdemont, et de son gouvernement dans le cadre de l'activation de l'article 155 de la Constitution qui prévoit la mise sous tutelle de la Catalogne. "Nous avons convenu de présenter au Tribunal constitutionnel la nullité des mesures adoptées au Parlement en Catalogne. Nous avons décidé la destitution du président, du vice-président et du reste des conseillers du... [Lire la suite]
samedi 21 octobre 2017

Le gouvernement espagnol lance le processus de suspension de l'autonomie de la Catalogne

Lors d'un conseil des ministres extraordinaire samedi matin, le gouvernement espagnol a lancé le processus permettant à Madrid de prendre en mains certaines compétences dévolues à la Catalogne, en application de l'article 155 de la Constitution espagnole. Ce texte, jamais encore appliqué, permet au gouvernement de prendre en charge certaines compétences normalement attribuées aux régions, suspendant ainsi l'autonomie de la Catalogne. La mesure constitue le dernier épisode d'une crise sans précédent pour l'Espagne, déclenchée par le... [Lire la suite]
jeudi 19 octobre 2017

L'Espagne "activera la suspension de l'autonomie de la Catalogne samedi"

Carles Puigdemont, le président de la Generalitat, a répondu à l'ultimatum de Madrid d'une formule qui ne fait pas beaucoup progresser la situation: la Catalogne n'a pas déclaré l'indépendance mais le fera si l'Etat espagnol suspend son autonomie. "Si le gouvernement de l'Etat persiste à empêcher le dialogue et poursuivre la répression, le Parlement de Catalogne pourra procéder, s'il l'estime opportun, au vote d'une déclaration formelle d'indépendance qu'il n'a pas votée le 10 octobre", écrit-il dans une lettre adressée au chef du... [Lire la suite]
lundi 9 octobre 2017

Catalogne : l'article 155 de la Constitution peut-il résoudre la crise?

Mardi, le président de la Catalogne, Carles Puigdemont, devrait proclamer selon toute vraisemblance l'indépendance de sa région. Mais sera-t-elle suivie d'effet? Pour la contrer, le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, dispose d'une arme ultime : l'article 155 de la Constitution. Explications. 24 heures avant la possible déclaration d'indépendance unilatérale de la Catalogne, rien n'est sûr. Le président séparatiste de la région, Carles Puigdemont, a assuré qu'il "ferait ce qu'il est venu faire". Avant même le... [Lire la suite]
mercredi 4 octobre 2017

Défense des patries charnelles oui, landërisation, euro-amérique non!

Nous n’en avons pas fini avec la menace terroriste et le pire est peut-être devant nous.  Les  commanditaires et/ou initiateurs des attaques peuvent  compter sur un vivier d’islamo-racailles  (le profil type des individus impliqués dans les passages à l’acte) pour frapper  les infidèles. Après le double meurtre de la gare Saint-Charles, ce sont plusieurs bonbonnes de gaz reliées avec  un dispositif de mise en feu  qui ont été découvertes samedi dans un immeuble du XVIe arrondissement de... [Lire la suite]
mercredi 4 octobre 2017

Le roi d’Espagne dénonce les indépendantistes catalans

Alors que descentaines de milliers de Catalans manifestaient contre les violences policières de dimanche, quand le gouvernement espagnol a tenté d’empêcher un référendum d’autodétermination interdit par la justice, leroi a dénoncé mardi le gouvernement régional dans un discours d’une fermeté sans précédent. Le souverain, jusqu’ici très mesuré dans la plus grave crise que traverse l’Espagne depuis 40 ans, a accusé le gouvernement régional catalan de Carles Puigdemont d’avoir bafoué “de façon répétée (…) et délibérée” la constitution... [Lire la suite]
lundi 2 octobre 2017

Catalogne : la responsabilité de Bruxelles

Ce qui s’est passé enEspagne, le référendum sur l’indépendance catalane à laquelle s’oppose le gouvernement de Madrid, est une affaire interne à ce pays. Telle est la position officielle de Bruxelles. Officieusement, reconnaît-on toutefois à laCommission, avec une indépendance effective, le problème deviendrait européen. Sans doute, la volonté d’émancipation de la Catalogne n’est-elle pas récente, mais si elle connaît un regain de popularité, une acuité plus grande, si de la revendication on passe à l’action, l’Union européenne n’y... [Lire la suite]
lundi 2 octobre 2017

Espagne : pour le retour du dialogue en Catalogne

Communiqué de presse du Front National du 02/10/2017 Le Front National observe avec une inquiétude l’évolution politique espagnole dans sa province de Catalogne. Sans vouloir intervenir dans la souveraineté d’un pays étranger ami, nous ne pensons pas que le gouvernement européiste de Monsieur Rajoy ait pris les meilleures résolutions pour apaiser la situation. L’intransigeance ne fait pas une politique. Il est à noter que le PP espagnol soutenu par l’Europe technocratique de Bruxelles porte une grande responsabilité dans ces... [Lire la suite]