dimanche 22 octobre 2017

L’armée française va mal !

Boulevard Voltaire Par Mylène Troszczynski , député FNau Parlement européen le 22/10/2017 La France doit garder un « modèle d’armée complète », telle est la conclusion de la Revue stratégique de défense et de sécurité nationale remise vendredi 13 octobre au président de la République. Ce document a été réalisé sous la supervision de l’eurodéputé Arnaud Danjean, à qui l’on doit les propos suivants : « On ne dit pas que le monde est plus dangereux, mais qu’il est plus instable et incertain. » Pur... [Lire la suite]
mardi 5 septembre 2017

Pour le général Lecointre, il est « impératif » de redonner de la marge aux armées françaises

Le premier discours public du général François Lecointre, le chef d’état-major des armées (CEMA) était très attendu, surtout après le « recadrage » par le président Macron de son prédécesseur, le général Pierre de Villiers, lequel a fini par démissionner de ses fonctions. Un fait sans précédent dans l’histoire de la Ve République. Après avoir décidé d’annuler 850 millions d’euros de crédits dans le budget des Armées, le président Macron a annoncé une hausse des dépenses militaires de 1,8 milliard en 2018. Puis, la semaine... [Lire la suite]
vendredi 1 septembre 2017

Emmanuel Macron persiste et signe dans son mépris pour les armées

Boulevard Voltaire Par Georges Michel le 01/09/2017 Article 1 : le chef a toujours raison. Article 2 : lorsque le chef a tort, se référer à l’article 1. Emmanuel Macron, qui n’a pas fait de service militaire – mais on ne le lui reprochera pas -, l’a bien compris. Dans l’entretien-fleuve qu’il a donné au Point, lePrésident est revenu sur ce qu’il est convenu d’appeler l’« affaire Villiers ». Pour lui c’est « une tempête dans un verre d’eau ». On ne refera pas ici le film de cette polémiquemais... [Lire la suite]
samedi 29 juillet 2017

15 hauts gradés de l'armée appellent Emmanuel Macron à faire preuve d'«humilité»

Pas moins de 15 hauts gradés dont cinq généraux ont signé une lettre ouverte au président de la République, dans laquelle ils expriment leur indignation face à sa gestion de l'affaire de Villiers. Ils appellent Emmanuel Macron à plus d'«humilité». Dans une lettre ouverte au président de la République publiée par Capital le 27 juillet, 15 officiers supérieurs à la retraite dont cinq généraux et six colonels, haussent le ton à l'égard d'Emmanuel Macron, l'informant que «l’Armée est peut-être muette, mais elle n’est ni... [Lire la suite]
mardi 25 juillet 2017

Quand un éditorialiste en vue suggère que les militaires ne sont que de la chair à canon…

Par Laurent Lagneau * le 25/07/2017 Journaliste passé par le Nouvel Observateur, Le Monde et Le Point, puis éditorialiste dans l’émission Bourdin & Co sur RMC, Hervé Gattegno dirige désormais la rédaction du Journal du Dimanche. Et, à ce titre, il a droit à une chronique hebdomadaire sur les ondes d’Europe1. Á plusieurs reprises, ces dernières années, M. Gattegno s’est signalé par sa méconnaissance totale des affaires militaires. En 2013, il a ainsi estimé qu’il fallait « sans doute renoncer à une part de la force de... [Lire la suite]
samedi 22 juillet 2017

Armées : ces matériels qui sont plus vieux qu'Emmanuel Macron

Tout un symbole : lors de son déplacement à Istres le 20 juillet 2017, au lendemain d'un tour de vis budgétaire, Emmanuel Macron a prononcé son discours devant un avion ravitailleur KC 135, véritable antiquité volante qui doit être remplacée d'urgence (voir ci-dessous), mais qui devra continuer de voler... La bataille budgétaire qui oppose d'un côté Bercy et l'Élysée, et de l'autre les armées, semble avoir atteint son apogée mercredi avec la démission du chef d'état-major des armées... [Lire la suite]
vendredi 21 juillet 2017

L’armée n’est pas une start-up

Avec Sarkozy et Hollande, nous avons eu les premiers présidents qui n’ont pas vécu la guerre. Macron, lui, inaugure la première génération d’occupant de l’Elysée n’ayant pas connu le service militaire, ce qui n’est pas anecdotique. Le service militaire avait, outre la vertu de brasser socialement des jeunes très différents, d’apprendre le sens de la hiérarchie, du devoir, du respect des anciens dont souvent le corps portait encore les cicatrices des blessures reçues au combat. L’effet bénéfique de cette école, parfois rude mais... [Lire la suite]
jeudi 20 juillet 2017

Emmanuel Macron confond-il autorité et autoritarisme ?

"Dérives très graves", "méthode brutale", "autoritarisme juvénile"… L’opposition, de gauche comme de droite, n’a pas manqué de formules chocs pour qualifier l’attitude d’Emmanuel Macron vis-à-vis du chef d’état-major des armées, le généralPierre de Villiers, qui a officialisé mercredi sa démission. Face au responsable militaire, très critique quant à l’effort budgétaire demandé à la Défense, le chef de l’Etat n’a eu de cesse de réaffirmer son statut de chef des armées, depuis son recadrage public à l’hôtel de Brienne le 13 juillet... [Lire la suite]
mercredi 19 juillet 2017

Le général François Lecointre nommé chef d'état-major des armées après la démission de Pierre de Villiers

Le général François Lecointre, actuellement chef du cabinet militaire du premier ministre Edouard Philippe, a été nommé chef d'état-major des armées, selon des sources militaires, en remplacement du général Pierre de Villiers, démissionnaire. Agé de 55 ans, issu de l'infanterie de marine, ce saint-cyrien a notamment servi au Rwanda pendant l'opération Turquoise puis en ex-Yougoslavie durant la guerre. Il avait rejoint Matignon en septembre 2016, où il avait étéchef du cabinet militaire de Manuel Valls, puis de Bernard... [Lire la suite]
mercredi 19 juillet 2017

Départ du général de Villiers : l’épée le cède à la toge

Boulevard Voltaire ParGeorges Michel le 19/07/2017 « Cedant arma togae » : l’épée le cède à la toge. Qui en douterait dans notre République, plus héritière en cela de la royauté capétienne que de la monarchie napoléonienne ! La foudre a frappé, le général de Villiers quitte ses fonctions de chef d’état-major des armées. Depuis quarante ans, c’est sur les doigts de la main que l’on compte les officiers généraux de très haut rang démissionnés ou démissionnaires, après un désaccord avec l’autorité politique. En... [Lire la suite]