samedi 10 décembre 2016

Les rats quittent le navire pour de nouvelles cuisines

Ces derniers jours, les rats (les rongeurs, précisons tout de même !) ne sont pas en odeur de sainteté dans les deux plus grandes métropoles de France puisqu'aussi bien la Ville de Paris et celle de Marseille ont déclarés un "état d'urgence sanitaire" contre eux. Mais il n'y à pas que les rats qui sont en attente de sombrer : les collaborateurs des ministres socialistes (qui savent très bien qu'il n'ont plus que quelques mois devant eux) quittent le navire gouvernemental et essaient de se retrouver des postes dans la... [Lire la suite]