lundi 28 novembre 2016

Juncker met en garde contre une victoire du « non » en Italie

Le président de la Commission européenne espère que les électeurs italiens ne rejetteront pas la réforme constitutionnelle de Matteo Renzi lors du référendum du 4 décembre. « Je ne sais pas si je serais utile à Renzi en déclarant que je souhaiterais une victoire du “oui”. Je dis juste que je n’aimerais pas voir le “non” l’emporter », déclare le chef de l’exécutif bruxellois dans une interview au quotidien La Stampa publiée le dimanche 27 novembre. « L’Italie est une grande nation et Renzi y a... [Lire la suite]
jeudi 24 novembre 2016

Italie : un référendum aussi dangereux que le Brexit

L'Italie a la fièvre. Thermomètre de la confiance de la communauté financière internationale, le spread, le différentiel entre le taux d'intérêt des obligations d'état allemandes et italiennes, est passé de 115 points en août 2016 à plus de 180 points au cours des derniers jours. Certes, la péninsule est encore loin des 574 points atteints en décembre 2011 lors de la longue agonie du gouvernement de Silvio Berlusconi, et les experts situent à 200 points le seuil au-delà duquel le rhume se transforme en grippe carabinée. Mais le... [Lire la suite]
lundi 7 novembre 2016

Theresa “Iron Maiden” May respecte la voix du peuple britannique : une leçon

Boulevard Voltaire Par Gabriel Robin, SG du CLIC le 06/11/2016 « Le résultat a été clair. Il est légitime. Les parlementaires qui regrettent les résultats du référendum doivent accepter ce que le peuple a décidé », déclarait aujourd’hui Theresa May, Premier ministre britannique. Une leçon d’esprit démocratique que feraient mieux d’entendre nos responsables politiques, souvent tentés de mépriser les Français. Effrayés par la démocratie directe depuis 2005, les différents exécutifs qui se sont succédé n’ont plus organisé... [Lire la suite]
lundi 31 octobre 2016

Barroso : l'oligarchie européiste se serre les coudes

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-Président du Front National du 31/10/2016 Personne ne sera surpris de la décision du « comité d’éthique de l’UE » qui juge que l’ancien président de la Commission José Manuel Barroso n’a commis aucune faute en rejoignant la banque d’affaires Goldman Sachs. Le comité européen refuse sans surprise de condamner l’un de ses pairs, en dépit du fait que la banque en question fut celle qui a été accusée d’avoir spéculé contre la Grèce alors même qu’elle conseillait le pays.... [Lire la suite]
mercredi 5 octobre 2016

Marine Le Pen sur les errances de la prochaine réunion du Conseil européen le 05/10/2016

Marine Le Pen est intervenue au Parlement européen, pour pointer du doigt les errances de la prochaine réunion du Conseil européen le 05/10/216
lundi 3 octobre 2016

La Hongrie dit non à la politique de quotas de migrants imposée par l'Union européenne

Communiqué de la Délégation FN RBM au Parlement européen du 03/10/2016 Les Hongrois refusent massivement la submersion migratoire organisée par Bruxelles : les autres peuples européens doivent pouvoir aussi se prononcer. 95 % des Hongrois qui ont choisi de s’exprimer ont refusé le plan d’installation des migrants dans leur pays dicté par Bruxelles. C’est une victoire pour le peuple hongrois qui a clairement indiqué son opinion profonde sur cette question. En dépit de l’abstention qui ne valide pas le référendum, la position du... [Lire la suite]
lundi 3 octobre 2016

Souriez, vous serez remplacés ! Ainsi en a décidé la Commission européenne

Boulevard Voltaire Par Gabriel Robin, SG du CLIC le 03/10/2016 Vous ne connaissez probablement pas Alain Dumort. Cet homme est le chef de la « représentation régionale de la Commission européenne à Marseille ». Le 30 septembre, la Villa Méditerranée recevait une table ronde intitulée « Migrations et citoyenneté dans l’espace euro-méditerranéen » au cours de laquelle il a affirmé : « Pour les migrations en Europe, il nous faut être visionnaires. Dans vingt ans, à cause de notre démographie, nous en... [Lire la suite]
dimanche 2 octobre 2016

Référendum antimigrants en Hongrie : victoire du "non" invalidée par une trop forte abstention

Viktor Orban est dans une situation paradoxale : les électeurs qui ont été voté dimanche à son son référendum antimigrants ont suivi son avis... mais ils n'ont pas été assez nombreux. Selon de premiers chiffres communiqués par le parti d'Orban, Fidesz, le non aux relocalisations de réfugiés au sein de l'UE l'emporterait largement (95%), mais la consultation est invalide car le taux requis de 50% de suffrages exprimés n'est pas atteint. La participation s'est élevée à 45%, selon de premières données annoncées par le... [Lire la suite]
dimanche 2 octobre 2016

Europe 1 trouve que Viktor Orban raconte des "contre-vérités" sur les clandestins

Aujourd'hui 2 octobre 2016, huit millions d'électeurs et électrices hongrois sont appelés aux urnes pour décider si oui ou non, ils sont d'accord pour l'accueil des clandestins par répartition décidé par l'Union européenne. Un référendum (légal celui-là !) organisé par le gouvernement de Viktor Orban. Mais ce qui m'interpelle ce matin c'est de constater que l'ensemble de la presse -qui devrait sur le sujet d'un pays étranger demeurer neutre- prends clairement position pour l'Union européenne contre le gouvernement de Budapest.... [Lire la suite]